AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité
Accueil du site > Guide des droits des précaires > Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail (...)

Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail !

mardi 20 juin 2006, par AC ! Trappes

L’apprentissage, c’est avant tout un contrat de travail, un CDD un peu particulier. En échange d’une formation, l’apprenti est payé généralement en dessous du SMIC, et l’employeur perçoit des aides financières.

Avant la loi sur l’Egalité des Chances, l’apprentissage était réservé aux jeunes de 16 à 25 ans (avec quelques cas particuliers permettant de reculer la limite d’âge). Déjà battue en brèche par la multiplication des stages dès le collège, l’obligation scolaire jusqu’à 16 ans disparaît un peu plus au profit du monde du travail avec l’apprentissage junior. A 14 ans, on reste sous statut scolaire en enchaînant les stages, et à 15 ans, on peut conclure un contrat.

L’apprenti alterne période en entreprise (avec un maître d’apprentissage qui doit aider l’apprenti à acquérir les compétences correspondant au métier et à la qualification préparée en CFA) et période de formation dans un CFA (centre de formation d’apprentis). On peut s’inscrire d’abord dans un CFA, et ensuite chercher une entreprise, mais il faut avoir trouvé au plus tard deux mois après le début des cours.

L’apprentissage junior, c’est quoi ?

L’apprentissage était un système de formation en alternance réservé aux jeunes à partir de 16 ans. Conformément au souhait du gouvernement, l’âge minimal va descendre à 14 ans. Sauf retournement de dernière minute, l’apprentissage se déclinera, dès la rentrée 2006, en trois étapes :

Dès 14 ans, l’apprentissage junior initial. Le jeune pourra quitter le collège et intégrer un lycée professionnel ou un centre de formation des apprentis (CFA). En restant sous statut « scolaire », il alternera périodes de cours et stages en entreprise, pour être initié à différents métiers. De préférence ceux « sous tension », c’est-à-dire ceux qui ont des difficultés de recrutement, en général car il s’agit de boulots durs et mal payés (restauration, bâtiment, espaces verts, ménage...)

Sous réserve d’une durée minimale du stage, il aura droit à une « gratification » financière de la part de l’entreprise, dont le montant va être fixé par décret. Mais attention, le choix du jeune de devenir apprenti restera réversible. A tout moment, il pourra s’il le désire réintégrer un collège.

Dès 15 ans, l’apprentissage junior confirmé. Le jeune pourra signer un véritable contrat d’apprentissage et devenir ainsi salarié de l’entreprise. Mais là encore, il pourra revenir dans l’enseignement traditionnel s’il le souhaite. Il pourra aussi rester sous le statut précédent de ‘’découverte des métiers’’ (stages en entreprises et non contrat de travail), soit à sa demande, soit parce qu’il ne sera pas jugé apte à entrer en apprentissage classique.

Après 16 ans, l’apprentissage classique.

Le retour au collège est théoriquement possible à tout moment, mais un document du Ministère de l’Education Nationale indique : « il sera néanmoins primordial d’éviter autant que possible le retour en cours d’année ou en-dehors de périodes strictement encadrées ».

Si je n’ai pas la nationalité française, je peux faire de l’apprentissage ?

Comme pour tout contrat de travail, un étranger doit avoir un titre de séjour avec autorisation de travailler. Les ressortissants de l’Union Européenne ne sont pas soumis à cette règle. Rappelons que théoriquement, aucun mineur n’est sans-papiers en France, même si dans la pratique, c’est beaucoup plus dur.

Il est cependant possible de continuer sa scolarité en étant sans-papier, et pour les mineurs ou les majeurs avec un titre de séjour ‘’étudiant’’, il n’y a pas de problème pour effectuer des stages en entreprise.

Combien vais-je être payer ?

La rémunération se calcule en % du SMIC, en fonction de l’âge et du nombre d’années en apprentissage. Il existe des majorations, en cas de formation complémentaire ou de succession de contrats d’apprentissage.

âge 1re année 2e année 3e année
moins de 18 ans 25% 37% 53%
de 18 à 20 ans 41% 49% 65%
21 ans et plus 53% 61% 78%

Les montants des rémunérations sont majorés à compter du mois suivant le jour où l’apprenti atteint 18 ou 21 ans.

Si on conclut un 2e contrat d’apprentissage avec le même employeur, la rémunération est au moins égale à celle de la dernière année du précédent contrat.

Si un apprenti conclut un nouveau contrat d’apprentissage avec un autre employeur, son salaire est au moins égal à la rémunération minimale à laquelle il avait droit la dernière année du contrat précédent.

Dans ces deux cas, si la rémunération est plus favorable selon les critères d’âge, c’est celle-ci qui s’applique.

Mon patron peut-il me refuser une prime alors que les autres salariés la touchent ?

Un apprenti ne peut être exclu de l’application d’une convention collective, d’un accord collectif ou d’un engagement de l’employeur vis-à-vis des salariés. C’est-à-dire qu’il doit bénéficier des mêmes avantages et primes que les autres salariés, sauf s’il ne remplit pas les conditions particulières d’attribution (ancienneté par exemple). Pareil pour les RTT si ça existe, pour les périodes en entreprise.

Je passe mon temps à balayer et préparer du café, qu’est-ce que je peux faire ?

L’employeur et le maître d’apprentissage (qui peuvent ou non être la même personne) doivent respecter certaines obligations, et assurer la formation de l’apprenti.

En cas de danger (atteinte à la santé ou à l’intégrité morale et physique de l’apprenti) le contrat peut être suspendu avec maintien de la rémunération puis, dans un délai de 15 jours, être rompu si le directeur départemental du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP) refuse d’autoriser la reprise de l’exécution du contrat. La rupture dans ces conditions contraint l’employeur à verser à l’apprenti les sommes dont il aurait été redevable si le contrat s’était poursuivi jusqu’à son terme.

Le CFA prend alors les dispositions nécessaires pour que l’apprenti poursuive la formation et trouve un nouvel employeur. En cas de refus d’autoriser la reprise de l’exécution du contrat, le directeur départemental du travail peut interdire à l’employeur de recruter des apprentis ou des jeunes en contrats en alternance pour une certaine durée.

Si on est encore pendant la période d’essai, rien n’empêche de partir et de chercher une autre entreprise. Savoir que des recours existent (prud’hommes, inspection du travail) peut être un argument en cas de discussion avec l’employeur. Tout dépend des projets ultérieurs par rapport à l’entreprise. Si on espère être embauché après le contrat d’apprentissage (c’est une proposition souvent faite mais pas forcément concrétisée), on hésite un peu plus à entrer en conflit avec l’employeur que si on ne veut pas rester.

Selon les relations qu’on a avec d’autres salariés ou le CFA, on peut leur exposer le problème et leur demander d’intervenir. Dans une grosse entreprise, il y a aussi des délégués du personnel. Rien n’empêche un apprenti de se syndiquer, de faire appel à une association...

Il est prudent de garder le maximum de traces, de preuves et il ne faut pas hésiter à faire des courriers, ce qui oblige l’employeur à répondre par écrit.

Mon patron me demande de travailler un jour férié ou la nuit, puis-je refuser ?

Si on a plus de 18 ans, rien ne l’interdit, dans le même cadre que pour l’ensemble des salariés.

Normalement, il est interdit de faire travailler un apprenti de moins de 18 ans les dimanches et jours fériés, ou la nuit (de 22h à 6h), mais il existe de plus en plus de dérogations (hôtellerie restauration, hôpitaux, maisons de retraite, spectacles, petits commerces...). En cas de travail un jour férié, l’apprenti doit bénéficier de 2 jours de repos consécutifs. Le travail de nuit reste interdit entre minuit et 4h pour les mineurs.

Je fais souvent des heures supp, et elles n’apparaissent pas sur ma fiche de paie

C’est sans doute ça l’avantage de l’apprentissage : on a très vite une idée des problèmes des travailleurs en général, et les heures sup non payées, particulièrement dans certains secteurs, sont monnaie courante.

Normalement, les heures supplémentaires doivent être payées à l’apprenti selon les règles en vigueur dans l’entreprise, encore faut-il qu’elles soient reconnues ! Il ne faut pas hésiter à noter ses horaires, à garder des preuves, mais aussi à faire respecter son temps de travail. C’est plus ou moins facile selon l’attitude des autres salariés. Attention, pour calculer si vous avez réellement effectué des heures supplémentaires, le nombre d’heures en CFA sera pris en compte.

A noter qu’un apprenti de moins de 18 ans ne doit pas travailler plus de 8h par jour, ni plus de 35h par semaine, et qu’il a droit à une pause de 30 mn après 4h30 de travail consécutif.

Je craque, j’ai besoin de souffler !

Comme tous les salariés, un apprenti a droit à 2,5 jours de congés payés par mois de travail. La période de référence est du 1er juin de l’année précédente au 31 mai de l’année en cours. Selon les pratiques de l’entreprise, on pourra ou non prendre des congés avant le mois de juin suivant l’embauche.

Bonus pour les moins de 21 ans : quelle que soit son ancienneté dans l’entreprise, un apprenti qui a moins de 21 ans au 30 avril de l’année précédente a droit, à sa demande, à un congé de 30 jours ouvrables supplémentaires (Code du travail, article L.223-3, alinéa 2). Mais ces congés supplémentaires ne sont pas rémunérés.

Mon patron peut-il me virer ? Et moi, je peux démissionner ?

Les deux premiers mois du contrat d’apprentissage sont considérés comme une période d’essai (non renouvelable), et le contrat peut être rompu par l’employeur ou l’apprenti, sans justifications ni indemnités, mais la résiliation doit être notifiée par écrit. Si l’apprenti change d’employeur alors qu’il a continué sa formation plus de deux mois après la signature, il n’y a pas de nouvelle période d’essai.

En dehors de la période d’essai, il est possible de rompre le contrat de manière amiable. Il ne suffit pas que l’employeur accepte la démission de l’apprenti. Il faut un accord écrit signé par l’employeur et l’apprenti, et notifié au CFA. Attention, il n’est pas certain que l’Assedic ouvre des droits au chômage dans ce cas-là, même si on a travaillé suffisamment.

Dans tous les autres cas, seule la résiliation judiciaire est valable. Il faut donc saisir les prud’hommes et attendre leur décision. Quelles que soient les raisons de l’employeur, il ne peut pas rompre le contrat (c’est une rupture abusive et sans effet), et doit continuer à verser les salaires de l’apprenti jusqu’au jugement des prud’hommes.

Ceux-ci peuvent prononcer la rupture du contrat pour 3 motifs : faute grave (si c’est l’apprenti qui est fautif, il peut y avoir une mise à pied conservatoire, c’est-à-dire suspension du salaire), manquements répétés à ses obligations (par exemple si l’attitude de l’employeur compromet la formation de l’apprenti) ou inaptitude de l’apprenti à exercer le métier pour lequel il est en apprentissage.

Je peux faire quoi après mon contrat d’apprentissage ?

Un apprenti a droit aux allocations chômage, à condition d’avoir travaillé 6 mois minimum. Il faut s’inscrire aux Assedic dans l’année qui suit la fin du contrat de travail pour faire valoir ses droits.

Si vous continuez à travailler dans la même entreprise après la fin du contrat d’apprentissage sans avoir conclu un autre contrat, on considère qu’il s’agit d’un CDI. Si on reste chez le même employeur en signant un CDI, aucune période d’essai ne peut vous être imposée (bien lire le contrat de travail avant de signer), et la durée du contrat d’apprentissage est prise en compte dans le calcul de la rémunération et de l’ancienneté.

Les entreprises de moins de 20 salariés peuvent conclure des CNE (le grand frère du CPE, avec deux ans de ‘’rupture facilitée’’...). Ce contrat peut être classé CDI, par exemple dans les offres ANPE, avec la mention CNE quelque part en bas en tout petit ! Encore une fois, prendre le temps de tout lire peut éviter des déconvenues !

- 

608 Messages de forum

  • un employeur peu faire travailler un apprenties avec des horaires comme suis 7h 9h 11h 14h 16h45 19h tous les jours

    Répondre à ce message

    • Il faudrait nous en dire plus : quel âge avez-vous ? Qu’indique votre contrat d’apprentissage concernant les horaires ? Quel est précisément votre emploi ? Dans quel secteur travaillez-vous ?

      Monique AC ! 61

      Répondre à ce message

    • Un employeur n’a pas le droit de faire travailler son employé plus de 35h par semaine et la tu es au dessus des 35h.
      il est en tort et il n’a pas le droit !

      Répondre à ce message

      • Ils s’en foutent car les contrôles sont très rares. J’ai travaillé dans la pâtisserie ou aucun des employeurs que j’ai connu n’était réglo à ce niveau. Malgré les plannings bidouillés, tous seraient pourtant tombés vite fait à la moindre descente de l’inspection du travail, tellement les infractions étaient patentes et souvent multiples. J’ai même vu une fois un apprenti en BTM, faire plus de 60 heures la semaine en travaillant les dimanches et jours fériés et ce, sans pratiquement jamais avoir de pauses !

        Répondre à ce message

    • bonjour,

      jai 19 ans mes horaires son les suivante 13h-20h du mardi au samedi et dimanche de 5h a 13h30 a t’il le droi

      je suis convoqué le 28 mai a l’oral a 14h ca dure 00h15 mes je c pas quand je passerai a t’il le droi de me dire de reveni l’apre-midi

      Répondre à ce message

    • Rupture de contrat 1er juillet 2011 11:05, par cynthia

      Bonjour,
      Mon école m’a accepté en alternance mais pour un contrat de 2 ans.
      Ils me confirment que je peut faire une rupture de contrat au bout d"un an car en effet je ne veut pas rester dans cette université pour ma seconde année d’alternance. Est ce bien possible de faire une rupture de contrat au bout d’un an et avoir son année même si le contrat a été signé pour 2 ans ?

      Répondre à ce message

      • Rupture de contrat 2 avril 14:29, par chauvin

        mon fils vient de rompre son contrat d’apprentissage
        au bout de 6 mois ,cause de mal au dos et le métier ne lui correspond plus
        il a 17ans que dois je faire à présent sachant que l’école ne peux plus l’accueillir sans un autre patron .
        nous sommes quand milieu d’année scolaire

        Répondre à ce message

        • Rupture de contrat 2 avril 17:49, par Isa76

          que dois je faire à présent

          Lui trouver un emploi ou le laisser profiter de ses allocations chômage (s’il a les six mois pile requis).

          Sérieusement, que voulez-vous qu’on vous réponde ?!

          Voyez avec le CFA pour une autre orientation et s’il peut commencer maintenant.

          Répondre à ce message

        • Rupture de contrat 2 avril 18:50, par Monique AC ! 61

          S’il a démissionné, il n’a pas droit au chômage.
          Pourquoi ne pas le laisser décider de son orientation ?

          Répondre à ce message

    • Apprentissage 12 juillet 2011 14:53, par shy

      bonjour, je vien de signè un contrat dapprentissage dans une grande enseigne de vetement masculin dans le cadre dun bts muc, je precise ke jai signè quavec la chambre de commerce le 27juin et le mois davant jai fait un cdd dun mois. sa me plait pas du tout apart ranger on ne fait rien dautre apart quelque ventes mais je mennuie intellectuelement.. je suis pas sur dy apprendre grand chose, puis-je partir ?pour trouver autre chose ?que dois je faire pour ? juste une lettre ?

      Répondre à ce message

      • Apprentissage 13 juillet 2011 10:49, par Bernard

        Si vous êtes certain de pouvoir trouver autre chose, comme les 2 premiers mois de l’apprentissage sont considérés comme période d’essai, vous pouvez rompre le contrat par lettre recommandée avec AR adressée à l’employeur avec copie au chef d’établissement et à la Chambre de commerce.

        AC ! 54

        Répondre à ce message

    • dans tous les cas il ne peut pas depaser les 39h par semaine .

      Répondre à ce message

    • je recherche un apprentissage 12 décembre 2011 03:40

      bonjoure j’ai 16 ANS ET JE RECHERCHE un apprentissage mais je trouve rien et je voudrai sa voire si vous rechercher pas quelle un ???
      merci de me repondre

      Répondre à ce message

    • alicia 5 janvier 2012 18:09, par alicia

      bonjours , j’ai 14 an et je suis toujours a l’école mais je voudrait passer un contrat d’apprentissage pour être prise par la suite Comment j’doit "faire"

      Répondre à ce message

    • Bonjour, je prepare un bts en alternance en gestion PME PMI. jai commencé en septembre 2001 et en novembre j’ai arreté de ne ne plus aller en cours ni chez mon employeur. En effet la tache de travail ne correspondais à ce qui était en rapport avec mon cursus scolaire. Néanmoins j’en ai fait part à mon école qui fait la sourde oreille... Aujourd’hui j’ai reçu une lettre de mon employeur en AR me notifiant mes absences qui pourrait nuire à l’activité de l’entreprise. je suis perdu et meme l’école ne ma pas contacté pour mes absences malgré mes requetes répétées auprès d’eux. L’employeur peut il me virer et ais_je droit aux allocations chomages tout en sacjant que j’e travaillais auparavant avant de faire ma formation. Pouvez-vous m’aider s’il vous plait ???

      Répondre à ce message

      • Évidemment qu’il peut vous virer, vous lui donnez le seul motif qui l’autorise à vous licencier : abandon de poste = faute grave.

        Il lui faut pour cela l’aval du tribunal des prud’hommes, une procédure longue (plusieurs mois), mais il peut obtenir gain de cause s’il peut prouver que vous êtes toujours aux abonnés absents malgré ses relances et même vous demandez des dommages intérêts.

        Abandon de poste = pas de salaire et toujours dans l’entreprise donc pas d’indemnités chômage

        Il peut aussi réfléchir et vous gardez jusqu’à la fin de votre contrat, et ne pas vous versez de salaire si vous ne reprenez pas votre travail.

        Si vous voulez partir, il faut faire une rupture à l’amiable signée des deux parties marquant leur accord pour la rupture du contrat de travail avant son terme. Et attention, une rupture à l’amiable pour motif personnel n’ouvre pas droit aux indemnités chômage.

        En effet la tache de travail ne correspondais à ce qui était en rapport avec mon cursus scolaire.
        Cela veut dire quoi ?

        De toute façon, dans un contrat d’apprentissage, ce n’est pas le CFA qui pilote mais l’employeur, c’est un contrat de travail, pas une formation. C’est avec votre employeur que vous devez vous expliquer.

        Répondre à ce message

    • bonjour j’ai fait un contrat d’apprentissage en 2 ans en esthetique , je toucher 505 euros la derniere année et maintenant je fait un contrat d’apprentissage en restauration dois je gagne le meme que mon derniére salaire d’esthetique ou non je repart a zero ?

      Répondre à ce message

    • Bonjour mon patron vient de ferme pour liquidation , va t’il me paye mes deux ans d’apprentissage ?

      Répondre à ce message

    • J’aurai une questions oila : jai 16 ans je suis en contrat d’apprentissage en boulangerie , depuis fevrier je suis labas mais jai decouvert que jetait enceinte en mars .. et la jai seulement pris un arret maladie car baisse de tension etc .. et mon patron ma di kil va arete mon contrat est ce qu’il a le droit ?

      Répondre à ce message

      • Un patron n’ "arrête" pas un contrat, cela n’existe pas, il licencie.

        Et il se trouve que la loi interdit FORMELLEMENT de licencier une salariée enceinte.

        S’il le fait, vous irez tout de suite voir un avocat, qui ne vous fera pas payer car vous aurez droit à l’aide juridictionnelle, et vous irez aux prud’hommes.

        Et n’oubliez pas d’envoyer vos papiers à la CPAM pour l’indemnisation.

        Répondre à ce message

      • http://www.ac.eu.org/spip.php?artic...

        En apprentissage, on ne peut pas licencier et on ne peut pas démissionner.

        Rappelez-lui qu’en apprentissage, tout se règle devant le juge des Prud’hommes et qu’il ne peut pas rompre le contrat tout seul, il doit avoir votre accord. Cela s’appelle une rupture à l’amiable. Mais de toute façon, comme le dit Monique, maintenant que vous avez déclaré votre grossesse, il ne peut pas vous obliger à rompre le contrat.

        Et prenez dès maintenant un avocat spécialisé dans le droit du travail, n’attendez pas que votre patron vous mette la pression, ce qui pourrait nuire à la bonne santé de votre bébé.

        Répondre à ce message

    • Bonjours, j’aurais 16 ans au mois de mars. J’aimerais arrêter l’école pour faire un apprentissage, mais je sais pas si je doit attendre encore un peut ou pas.

      J’aimerais bien des conseils, SVP
      Merci d’avance.

      Répondre à ce message

      • Tout dépend de ce que vous voulez comme apprentissage (métier, diplôme).

        Il faut contacter des CFA et leur demander quelles sont leurs sessions pour ce que vous voulez faire, et ensuite chercher un employeur. En général, c’est cadré sur les années scolaires mais pas toujours. Seuls, les CFA peuvent vous donner leurs plannings, il n’y a pas de règle générale.

        Pour l’école, c’est à vous de voir si vous pouvez supporter de terminer votre année ou si ça vous semble trop dur, vous avez le droit d’arrêter après votre anniversaire.

        Vous pouvez commencer à chercher un employeur et à poser vos questions au CFA vu que votre anniversaire est pour bientôt.

        Répondre à ce message

  • bonjour, mon conjoint aura 23 ans au mois d’avril, il a conclu d’un contrat d’apprentissage le 23/11/09, dans un cabinet comptable. seulement le contrat d’apprentissage qui a été signé est de 35 heures. or, il effectue par semaine 45 heures minimum voir 50 heures, les heures supp non sont pas rémunéré c’est de l’esclavage pour etre payé 700 euros / mois.
    Que puis-je faire ? quel moyen de preuve ai-je pour prouver ses horaires tardives ? puis-je le mettre au prud’hommes ?

    Répondre à ce message

  • Bien sûr qu’on a le droit de travailler plus de 35h par semaine !! Je suis apprentie et je fais 37h par semaine. Je suis payée en conséquence, tout simplement... !

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    y a t-il possibilité d’avoir un complement de salaire par l’anpe ?
    J’ai deja travailler , je veux reprendre un CAP coiffure en CFA , j’ai une famille a nourrir.
    J’ai egalement actuellement le droit a 5 mois d’assedic si je perd mon emploi , pourrais-je les toucher en complement de mon salaire au CFA ???

    Répondre à ce message

    • Bonjour avez vous eus des réponses à votre question car je suis un peut
      dans le même cas que vous, j’ai 22ans je touche les assedic (990€/mois)
      je dois donner une penssion de 150€/mois pour mon fils aussi,
      et je n’ai droit que à 53% du smic comme tout les aprentis de plus de 21ans.
      j’aurais donc voulu savoir si vous saviez si il était possible de toucher un
      complément en plus de ces 550€/mois

      Répondre à ce message

  • Bonjour, j’ai passé mon concour de moniteur educateur et j’ai été refusée sur la liste principale, mais retenue sur la liste des candidats admissible, j’ai donc la possibilité de rentrer en apprentissage pour cette formation. J’ai 25 ans et j’ai vu que je toucherais 53% du smic, ce qui fait environ 550 euros net. Le soucis est que j’ai le droit aux assedics (environ 800 euros) ayant exércé la profession de mediatrice de quartier pendant deux ans. Ma question est : est ce qu’il y a des possibilité de bourses ? ou est-ce que les assedics peuvent me remunerer pendant un apprentissage ? car ayant un logement et tout ce qui va avec, il sera très très difficile de tenir 2 ans avec 550 euros/mois,en ayant déjà pour environ 400 euros de factures par mois...... j’aimerais avoir les solutions si vous en connaissez ? merci et a bientôt

    Répondre à ce message

  • bonjour ma fille a 19 ans et en 3 annee dapprentissage car elle la louper toujour chez le meme patron elle touche 41 pour cent du smic es normal

    Répondre à ce message

  • bonjour,
    Ma fille va commencer un apprentissage en septembre 2010 , j’aimerai savoir qui défini le début du contrat, si son employeur veut qu’elle commence en juillet alors que le CFA ne démarre qu’en septembre est-ce possible ?
    MERCI

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    J’ai 22 ans, je viens de passer mon BTSA Productions Horticoles et mon contrat d’apprentissage se termine normalement le 31 juillet.

    Or, suite à des problèmes avec mon maitre d’apprentissage, le CFA m’a dit que j’étais en mesure de démissionner après les résultats de l’examen (notamment en cas d’obtention).

    Je souhaite démissionner au plus vite car la situation n’est plus vivable pour moi ; de plus, j’ai trouvé un travail saisonnier pour les mois de juillet et d’août : mon nouvel emplyeur veut bien m’embaucher seulement si je travaille les 2mois (il ne veut pas me prendre uniquement pour août).

    Que dois-je faire ? Aurais-je des pénalités si je démissionne ? Qu’est-ce que la notion de préavis dans mon cas ?

    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je m’appelle Anthony j’ai 20 ans et je suis apprenti ascensoriste et j’aimerais savoir si en cas de démission de l’apprenti il y a un préavis à donner à l’employeur ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour, mon frère à 18 ans et est en BAC PRO Restauration, son patron refuse de lui donner ses congés au mois d’aout mais mes parents partent au mois d’aout et ne peuvent pas laisser mon frère seul, d’ailleurs il n’a pas le premis et n’aurait pas moyen de rentrer la nuit seul (il finit vers 23h/23/h30)
    est ce que le patron a le droit de lui refuser ses congés en aout ?

    Merci pour votre aide !

    Répondre à ce message

  • Apprentissage : 10 août 2010 17:41, par laurie

    bonjour,
    j’ai commencer mon bac en aprentissage en novembre ( 2mois apré les autre ) le patron ma donc fait un contrat de 1 an, mais aillant mon bac et n’aillant plus cour a t’il le droit de me garder à un salaire d’apprenti pendant plus de 4 mois (sachant que le CFA est fini pour moi)

    merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : 7 octobre 2010 23:29, par lili

      Bonjour !
      je suis dans le meme cas que laurie, pour une 2nd année d’apprentissage j’ai signé mon contrat en janvier pour la durée d’un an. Seulement j’ai obtenu mon diplome en juin alors est il normal que je sois toujours rémunérée avec un salaire d’apprenti ???
      J’ai beau chercher... je ne trouve pas de réponse à cette question, meme dans le code du travail alors je vous remercie pour votre éventuelle réponse !

      Répondre à ce message

    • Apprentissage : 23 septembre 2011 10:55, par Ktl

      Si tu a eu tn diplome tu doit etre payer en consseqence , je ne pe pa te dire combien. Sinon il me semble qil pe y avoir une rupture si tu a eu ton diplome et qe tu ne ve pa rester, je nen connai pa les conseqence.

      Répondre à ce message

  • Horraire insuportable 24 août 2010 04:24, par Mppmmp

    Bonjour moi j’ai 15 ans je suis dans le premier mois de mon apprentissage donc il est possible que je ne sois pas payer.
    sachant que je travaille de 4h30 ( du matin) a 12h30 jusque 14h sa dépend
    je c’est en comptant sa monte jusque 50 h par semaine et je n’est seulement qu’un jour de repos (mercredi).
    Je voudrais aussi savoir ce que mon patron risque en me faisant faire c’est horaire la et s’il est obliger de me payer les heure sup"

    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • bonjour,
    mon fils a effectué 2 contrats d’apprentissage, il a eu son BEP et son BAC.
    il est parti ensuite un an en Australie.
    de retour en France, a-t-il droit aux indemnités assedic ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je suis en apprentissage Bp taille de Pierre. Je viens de finir ma 1re année mais je souhaite y mettre un terme en démissionnant. Comment dois je faire. Lui envoyer une lettre recommandée ? Ou le voir ? Ai-je le droit a des aides ASSEDIC ou chômage le temps de retrouver un travail au plus vite ? Je suis perdu. Aider moi ! Merci

    Répondre à ce message

    • Si vous démissionnez, vous ne serez pas indemnisée par le Pôle Emploi. La seule solution serait de demander à l’employeur de résilier le contrat pour inaptitude au métier.

      AC ! 54

      Répondre à ce message

      • bonjour mon patron veut casse mon contrat suite a une deception de moi es que je vait de voir quel que chose a se patron ?

        Répondre à ce message

        • Non, vous ne devez rien au patron s’il casse le contrat.

          Voici les cas de rupture possibles :

          Durant les 2 premiers mois de l’apprentissage, considérés comme période d’essai, le contrat peut être rompu par l’employeur ou par l’apprenti (ou par son représentant)

          Au-delà de la période d’essai, le contrat se poursuit jusqu’à son terme sauf dans les cas suivants :

          - résiliation possible du contrat d’apprentissage à la seule initiative de l’apprenti en cas d’obtention du diplôme ou du titre préparé. L’apprenti doit avoir informé l’employeur par écrit au minimum deux mois auparavant ;

          - résiliation expresse des deux cosignataires ;

          - jugement du conseil de prud’hommes en cas de faute grave ou de manquements répétés de l’une des parties à ses obligations ;

          - inaptitude de l’apprenti à exercer le métier choisi.

          AC ! 54

          Répondre à ce message

  • Bonjour, je suis ds l’impasse ac mon employeur car celui ci emet des pressions injustifié, ce permet des remarques deplacé sans aucun rapport avec mon travail et ne souhaite pas me donner l’opportunité de realiser mon projet de bts je pense etre victime de harcelement et je veu le pousser a une rupture de contrat comment faire ? Doi je deserte mon poste ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour , je viens d obtenir ma licence que j ai fais en alternance , j ai plus de 21ans et je touchai environ 820€ je suis actuellement inscrite au pôle emploi et aujourd hui je reçois un courrier qui me dit que j ai droit a 16€ par jour alors qu une de mes amis reçoit exactement la même chose qu auparavent 816€/mois et des brouettes .... Ce sont ils trompé sur mes indemnités ou sur les siennes... Par avance merci pour vos réponses !

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je commence un cfa plomberie en septembre prochain je voulais savoir si on était payé pendant les cours du cfa ?? Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • Bonjour, j’ai 14 ans et demi et j’aimerais savoir si il serait possible de pouvoir aller en apprentissage car pour l’instant je suis descolarisé et l’ecole ne me plaît pas. Merci de votre comprehension.

    Répondre à ce message

  • bonjour
    voila j’ai une amie en contrat d’apretissage, c’est sa premiere annee, elle aura 21 ans en mars ses horaires sont : 9h-16h, 18h-04h tous les jours 7/7
    son patron a t-il le droit de la faire travailler autant ?
    le pire c’est qu’elle n’a pas le droit aux pour boire, ni de jours de repos ds la semaine, de plus elle travaille les week end de sa semaine d’ecole
    a t-il vraiment le droit de la faire travailler autant en contract d’apprentissage ?
    merci de votre reponse

    Répondre à ce message

  • bonjour, mon patron veut casser mon contrat d’apprentissage or que je n’ai commis aucune faute grave a t il le droit ???? car je ne m’entend pas avec son asociée qui est son ex femme, elle fait tout pour me poser à bout.

    Répondre à ce message

    • D’après le Code du Travail (art. L6222-18), l’employeur peut rompre le contrat d’apprentissage sans formalités pendant les deux premiers mois, qui sont considérés comme sorte de période d’essai.

      Ensuite, sauf s’il y a accord écrit et signé par l’employeur et l’apprenti, seul le conseil de prud’hommes peut prononcer la rupture du contrat en cas de faute grave ou de manquements répétés de l’apprenti à ses obligations ou en raison de son inaptitude à exercer le métier choisi.

      (Article L6222-18 du Code du travail)

      AC ! 54

      Répondre à ce message

  • BONJOUR JE VIENS DE CHANGER DAPPRENTISSAGE ET LE CFA NAVAIT PAS RECU MON NOUVEAU CONTRAT je n’est donc pas été en cour cette semaine car je n’été plus inscrite mais je n’est pas été travailler non plus aurai je du aller travailler sachant que c’était ma semaine d’école ?

    Répondre à ce message

  • bonjour je suis apprenti, et mon salaire ne me convien pa car pr le permi plus tar c tendu, esque je peut trouver un 2e peti enploie remuneré pr combler ma paye ? en etan apprenti !

    Répondre à ce message

    • Nn tu n a pas droit de cumuler 2 contrat ! Tu fai dja 35 h, et un 2 em te ferrai prendre selui d un chomeur ! C puni severemen par la loi ! En revanch moi mm en apprentissage j ai droi o RSA ! Il fo avoir fai o minimum 2 an d apprentissage et 3200 h en entreprise , san compter le CFA , bien entendu il ne fo pu vivre chez c paren !

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    j’aimerais avoir quelques renseignements.
    J’ai 20 ans je suis en contrat d’apprentissage depui octobre 2009 ( en BAC PRO). Mon contrat se termine le 31Aout 2011.
    Cependant j’aimerais qu’il se termine fin Juin (après avoir passer mon BAC) car sa ne se p asse pas très bien et mon lieu de travail est à 1h de chez moi..
    Si j’arrive à rompre le contrat à l’amiable pour fin Juin est ce que j’aurais droit au chomage ?
    Merci
    Vanessa

    Répondre à ce message

  • Bonjour, j’aimerais aller en apprentissage esthétique l’année prochaine mais je sais trés bien que je ne ferais pas grand chose si je commence mon contrat au mois de juillet ... Sachant que je n’aurais eu aucun cours encore .. Donc aller travailler jusqu’au début des cours pour "observer" c’est pas vraiment top ! Ai-je droit de proposer le début du contrat au mois de Septembre ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour , a 14 ans , il est possible de travailler pendant l été tout en restant au collège ?

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 1er avril 2011 14:42, par Monique AC ! 61

      Travail durant les vacances scolaires

      Les mineurs peuvent travailler dès 14 ans durant les vacances scolaires pour des travaux adaptés à leur âge. Les vacances doivent comporter au moins 14 jours, et le salarié doit bénéficier d’un repos continu au moins égal à la moitié de la durée des vacances.

      Ils ne peuvent travailler plus de 35 heures par semaine ni plus de 7 heures par jour.

      Attention : les mineurs de moins de 16 ans ne peuvent être employés ni reçus en stage dans les débits de boissons à consommer sur place. Ils ne doivent pas non plus exercer une activité entraînant une fatigue anormale (il ne doit s’agir ni de travail à la chaine, ni de travaux pénibles tels que, par exemple, des activités incluant des ports de charges lourdes ou une exposition prolongée aux intempéries).

      D’autre part, votre salaire ne sera pas un salaire plein : il y aura un "abattement d’âge".

      Je ne sais pas à 14 ans mais à 16 ans, c’est 20% de moins.

      Renseignez-vous bien avant sur le montant net exact du salaire que vous allez percevoir. Cela risque d’être très faible. Téléphonez à l’inspection du travail pour connaître l’abattement exact.

      Répondre à ce message

  • bonjour je suis en apprentissage en cuisine cela fait 3 moi que j’ai du déménage pour des raison personnel j’ai 18 ans cela fait 7 moi que jais renouvler mon contras daprentissage en brevet pro .
    je souhaite rompre mon contrat d’apprentissage mes mon patron n’ai pas d’accort de plus j’ai 75 km a faire pour juste un aller au travail il me fer presque tout le Temp revenir les week-end de cfa et travaillé le soir pendant quelque moi en hiver sans maître d’apprentissage. il ma dit que de toute fasson c’est lui qui gagnerer si sa aller au prudhomm eet de ce fet j epayerer tous les frais. merci de me renseigné

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 13 avril 2011 19:06, par Monique AC ! 61

      Relisez bien votre contrat d’apprentissage. Tout ce qu’il y a écrit dessus doit être respecté.
      Les horaires indiqués doivent être respectés aussi.
      Donc, vous pouvez refuser de faire tout ce qui n’est pas indiqué.
      Quant à l’absence de maître d’apprentissage, vous devez la signaler au CFA et à l’inspection du travail.
      En ce qui concerne le déménagement, voyez ce qui est prévu dans ce cas avec le CFA.

      Répondre à ce message

      • merci de votre réponse mes mon patron n’ai pas compréhensif de plus jai l’auportuniter de travailé en dans un restaurent gastronomique se qui serais mieux pour pour mon niveau d’apprentissage et plus proche de la ou jabite. c’est pour cela que je recherche absolument a rompre mon contrat .
        merci

        Répondre à ce message

        • Bonjour,
          je suis apprentie, bac + 4 ( 22 ans=, je travaille 37H par semaine.
          Je voulais savoir si je pouvais, en +, travailler le week-end, pour une activité saisonnière, et si oui, quel est le cota d’heure à ne pas dépasser ?
          Merci par avance

          Répondre à ce message

          • Sauf dérogation accordée par l’Inspection du travail, les durées maximales de travail pour les + de 18 ans sont fixées à :

            10 heures par jour ;
            48 heures par semaine ;
            44 heures en moyenne sur une période de 12 semaines consécutives.

            Les salarié(e)s doivent en outre bénéficier d’un repos quotidien de 11 heures au minimum et d’un repos hebdomadaire de 24 heures auquel s’ajoutent les heures de repos quotidien.

            AC ! 54

            Répondre à ce message

  • Bonjour
    Je me permets de vous écrire car je vois beaucoup de sujet concernant la defense des apprentis pas celles des employeurs

    Je vous explique mon cas :

    jai un apprenti depuis 1er oct 2009. Ce n’est pas le meilleur, mais jai l’ai toujours defendu auprès de ses professeurs même en conseil de discipline. Des betises, ils les accumulent. mais je sais que j’avais l’occasion de rompre de contrat pour faute grave mais je ne l’ai pas fait.

    Depuis le début avril, l’apprenti s’est mis en arret maladie pour depression (deception amoureuse) jusqu’au 30 avril avec interdiction de toutes sorties (sauf médical)

    Depuis vendredi 15 avril, il est sorti de lhopital, il se promene de gauche à droite, alors que je lui prevenu depuis lundi 18 avril que le medecin lui avait interdit de sortir. Là, coup de theatre, aujourdhui je lai croisé en ville, je l’ai contacté par sms, il ma dit qu’il sait qu’il ne doit pas sortir mais il est parti quand meme.

    Je lui ai repondu que sil voulait des vacances, qu’il casse le contrat. Il m’a repondu ’ si tu le dis, je ne suis pas con, t’inquiete je vais pas le cassé".
    Ensuite il nous a dit dans le terme exacte qu’on lui a encu.....des heures supp alors que je lui ai fait toujours rattrapé je dis bien toujours car la preuve il m’en doit 19h30. Il nous a dit qu’on lui saoule quand on lui a dit n’oublie a qui tu parle, il m’a même de sale con bref etc..J’ai meme demandé à sa grandmere qui est sa tutuelle si elle avait vu mickael à plusieurs reprises rentrait tôt à la maison pour comprenser les heures supp, elle m’a confirmé que OUI.
    Mais l’apprenti nioe toujours, quand je lui ai parlé des absences et des retards du cfa ou en entreprise que je n’enlevais pas du salaire, il m’a repondu qu’il s’en fou, j’aurais du les enlevé mais continue à persister qu’on lui a enc... des heures.
    Il ne comprend pas que ses horaires sont 8-12 et 13h30 17hr15. Je dis bien 17h15 sortie du chantier. Je suis sure quil pense que 17hr15 c’est devant chez lui. Alors que 3/4 de nos clients sont très eloignés de chez lui. je pense que pour lui heure de trajet c’est égale à heures supp car je ne vois pas où on a pu lui arnaqué des heures. C’est un très bon menteur,pour vous donner un exemple, il a meme nié les absences au CFA alors que j’ai les courriers de CFA à l’appui.
    Merci de bien vouloir m’aidé. Aurais je une chance au prudhomme pour la rupture du contrat, sachant qu’il approche son examen. Ai je un recours pour lui faire comprendre quil a mal agi en me traitant de tous les noms. Merci

    Répondre à ce message

    • Renseignez-vous sur les licenciements pour motifs personnels.

      Mais si vous avez accepté son comportement depuis 2009 sans rien lui signifier par écrit, vous risquez de ne pas être crédible.

      Quand finit son contrat ?

      Répondre à ce message

      • Bonjour
        Le contrat se termine le 30.09.2011. Il n’y a pas eu d’écrits, mais des avertissements verbal et entretien au CFA avec les professeurs en 2010 suite a son comportement. L’apprenti ne s’était pas présenté ce jour là malgré que les professeurs lui a demandé de rester mais la grand mère de l’apprenti y était. le lendemain, les professeurs ont parlé avec l’apprenti concernant ses heures d’absences, ses retards, le fait d’avoir décidé de ne pas venir bossé le 17/09/2010 parce qu’il ne voulait et sans nous prévenir.
        La raison pour laquelle il n’y a jamais eu de courriers, c’est parce que je suis seul dans mon entreprise, et je ne voulait pas aggraver la situation.

        Répondre à ce message

        • En plus comme il a si bien dit : Je suis inscrit a l’examen et je m’en fou. T’as jamais su faire avec moi.
          Alors je ne comprends pas pour il persiste de rester si je suis un mauvais patron.
          Il lui reste 1 semaine de cours au CFA et en juin il passe son examen. Rupture ou pas rupture, il pourra passer son examen.
          Quand je lui ai demandé mais si je suis si mauvais que ca comme formateur et patron, pourquoi tu persiste à rester, c’est le salaire qui compte pour toi. Il me repond que NON.
          Alors je ne comprends pas.

          Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je suis en contrat d’alternance et j’ai 22ans. Je suis en entreprise tout les lundi et mardi ; et tout le week end en demi-journée. Est ce que mon employeur a le droit de me faire travailler tout un week end ?

    Répondre à ce message

    • Il semble à première vue que vous devriez avoir droit, comme les autres salariés, à un repos hebdomadaire d’une durée minimale de 24 heures consécutives. Si tel est bien le cas, l’employeur peut uniquement vous faire travailler tout le samedi ou tout le dimanche ou encore le samedi matin et le dimanche après-midi, à condition bien sûr que l’entreprise soit autorisée à travailler le dimanche. Demandez confirmation à l’Inspection du Travail.

      AC ! 54

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je viens d’un BTS en alternance et suis actuellement en licence professionnelle en alternance dans une autre structure. Cela se passe très mal, car je ne suis pas du tout formée, je suis livrée à moi même (que je sois là ou pas, c’est la même chose) sans aucun matériel (pas d’internet, de bureau, de téléphone...) et je suis contrainte de me donner des missions car personne n’est apte à m’en donner (personne dans ma filière ou impliquée un minimum). Je suis donc en grande difficulté pour rédiger mon mémoire. Depuis un mois, j’ai des gros problèmes de santé suite à cela, je ne supporte plus cette situation, et c’est le physique qui prend. Je suis donc sous traitement et suivi, mais assiste toujours au cours et vais au travail. J’ai prévenu le CFA de la situation, ils ne réagissent pas et me disent de faire avec.
    Je voudrais savoir si cela est normal que le CFA ne réagisse pas, alors que je ne suis ni encadrée, ni formée, et que je risque de le payer pour le mémoire et sa soutenance ? Quelles sont les solutions (car je ne trouverais pas d’autres contrats, c’est un secteur bouché) ?

    Merci beaucoup

    Répondre à ce message

  • bonjour,

    je suis apprentis (majeure) en première année, et je fait mon alternance dans une boutique de chaussures en tant que vendeuse.

    Ma question est :
    puis-je ouvrir et fermer la boutique seule ?

    car après diverses agressions (principalement verbales) en magasin, durant ces heures ou je me trouve seule, je me posais la question..

    le magasin dispose d’une réserve plein pied et à l’étage et si je mentionne ce détail c’est parce que je me suis déjà faite menacer d’agression physique à cet endroit, et donc j’ai la crainte que ces menaces soit mise à exécution, je me trouve donc sans moyen d’alerter qui que se soit, car la boutique et en galerie mais les vigiles ne peuvent intervenir ...

    cordialement Mélanie

    Répondre à ce message

  • Bonjour ,
    Je viens de passez ma premiere partie de mon cap fin mai . Deux jours de theorie et mon patron ma enlever ses deux journée sur ma fiche de paye !
    A t il le droit ?
    merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour

    Je suis étudiante en 2e année de BTS en se momment je passe les examens oraux ! certains sont en milieu d’après midi d’autre très tot le matin ! Suis-je obligée de retourner travailler ????????

    Merci d’avance pour vos réponse

    Répondre à ce message

  • Bonjour ,

    je suis actuellement en 1 année cap coiffure , j’ai 19 ans et des études derriere moi , la coiffure est ce que je veus faire par dessus tout , hors je suis tombée dans une chaine qui exploite les employers si je puis dire les apprenties comme les autres ! je suis en depression depuis deux semaines ( arret maladie ) et je pense serieusement si je ne trouve pas d’autre salon a partir de mon entreprise hors j’ai un appartement et je ne peux donc pas me retrouver du jour au lendemain sans salaire ! ma question est est ce que j’ai droit au chomage et si oui sous qu’el type de resiliation de contrat ? ( sachant que j’ai beaucoup de chose a dire sur eux fait et ce qui se passe dans ce salon + le fait que je n’est pas de maitre d’apprentissage ) sa fait maintenant 8 mois que je suis dans cette entreprise . merci de me repondre au plus vite !

    floriane .

    Répondre à ce message

  • bonjour je m’apelle quentin je suis actuellement en fin de contrat d’aprentissage il me reste 2 mois met resultat son le 30 juin et je voudrai partir de mon contrat car je ne mentend plus avc ma patronne est ce que je toucherez les assedic si je part le 30 juin

    ps : j’ai 17 ans

    Répondre à ce message

  • Bonjours J’ai 21 ans et j’ai deja un BEP vente est ce que j’ai le droi de refere un Cap vente ? si oui combien je serais payer ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je suis en bts assistante de gestion, j’ai passée mon diplome en mai et j’ai les résultat le 6 juillet.

    Mon contrat d’apprentissage s’arete le 23 août mais cependant si je trouve un autre travail j’aimerais savoir si c ’est possible que je quitte mon poste actuel ?

    Merci

    Répondre à ce message

    • On peut toujours quitter son poste actuel. ça s’appelle une démission !

      Mais après une démission, on n’a droit à rien, aucune indemnités de chômage. Et si la période d’essai chez le nouvel employeur n’est pas concluante, on n’a droit à aucune indemnités de chômage vu qu’on a démissionné avant.

      Maintenant c’est à vos risques et périls, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas prévenu.

      Comme a répondu Monique à Quentin, plus haut, un contrat d’apprentissage est un contrat de travail, et il faut aller jusqu’au bout.

      De toute façon, vous allez trouver quoi dans l’intervalle ? seulement des remplacements pour les vacances ! et c’est pas sûr, parce que vous débutez et que les débutants pour des remplacements de courte durée rebutent les employeurs. Et si c’est pour meilleure rémunération, vous allez être déçu.

      Répondre à ce message

  • Je suis en contrat d’apprentissage depuis octobre 2009.J’ai 20ans. Je suis entrin de faire une rupture à l’amiable (accord commun des 2 parties).

    Est ce que quelqu’un l’a deja fait ? normalement, on a le droit au chomage, (avoir travaillé minimum 6mois) mais j’aimerais des témoignages, et etre sur.
    Merci

    Répondre à ce message

  • bonjour , ma situation est assez compliquer , je me suis mise en arret de travail pour arcelement demain j’ai un RDV avec le medecin conseil , et ma patrone me arcelle pour savoir la raison de mon arret de 3semaines , et ma dit " ton contrat officiel ce fini le 15.07.11 " elle ma donné une fiche pour me faire payer et j’aurrai pas de paye pendant 15 jours donc mis juillet .. je ne peut plus retourné a mon boulot elle me prend pour une counchitta depuis 2 ans je suis en esthetique , et j’ai rien appris je lui ai demander de m’apprendre des soin , elle me disai tu vois bien que jai pas ltemp , je lui demandai toujour quand les cliante ne vennai pas quil yavvai une heur de libre et jamais elle ma appris quoi que ce soit .. a vrais dir elle ma degouter du metier et mon arret de travail ce fini le 2 donc demain et je l’ai apris que hiere que mon contrat officielle ce termine le 15 juillet . j’espere vous pouriez me repondre au plus vite .. je suis perdu ..

    Répondre à ce message

    • c’est quoi cette histoire de contrat officiel ??

      si vous êtes en apprentissage, vous avez dû signer un contrat dès le début avec votre employeur et votre centre de formation, qui indique les dates de début et de fin de contrat.

      y’a pas de contrat officiel de quoi que ce soit, mais un contrat d’apprentissage dont vous devez avoir un exemplaire, il ne peut y avoir d’autre contrat.

      allez voir votre référent et un conseiller syndical.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je suis actuellement 1re d’apprentissage et je cherche à quitter mon entreprise depuis le mois de mars, mais mon patron refuse obstinément, et d’après ce que j’ai compris je n’ai pas vraiment de solution pour le forcer à me laisser partir... Que puis-je faire ?

    Répondre à ce message

  • bonjour je suis en contrat d’apprentissage en BP coiffure mon patron devra me payer 2 semaine de vacance que je n’est pas pu prendre durant celui ci . mon contrat s’arrete debut septembre ayant obetenu mon diplome je voulais savoir si par exemple je trouver un cdi au mois d’aout si javais le droit de rompre mon contrat et surtout savoir si il devra toujour me payer mes vacances ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous.

    J’aimerai avoir quelques éclairessisements.
    je suis en fin de BTS et mon patron me déclare -oralement- il y a plus d’un mois que mon contrat se terminera le 8 juillet faute de travail.
    Je suis d’accord avec la date car elle est après mes résultats.
    Cependant il m’impose des semaines completes en vue de ne pas me les payer.

    Et aujourd’hui 6 juillet soit 2 jours avant la dite rupture il m’annonce au téléphone que je dois rester jusqu’à mi-aout et que je ne dois m’engager nulle part ailleurs et que je ne pourrai pas prendre les congés comme je le souhaite. (je recherche une autre allternance dans le cadre d’une licence dans un autre domaine)

    Je me suis déjà un peu renseignée auprès de l’inspection du travail quant aux congés. Mais je suis incapable de répondre à ces questions

    Puis-je rompre mon contrat après mon BTS de ma propre iniative ? Et quels en serai les conséquences pour moi ( jours de congés, salaire) ? A-t-il le droit de refuser ? Comment faire dans un tel cas ?

    Merci,
    Julie

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 6 juillet 2011 16:42, par Monique AC ! 61

      Un CDD ne peut absolument pas être un contrat oral. Si vous n’avez pas de contrat écrit, c’est un CDI.

      Répondre à ce message

    • Mais c’est quoi ces histoires d’apprentissage où il n’y a pas de contrat ??

      Vous avez fait un BTS en contrat d’alternance, donc vous avez un contrat de travail et une convention d’apprentissage.

      Cependant il m’impose des semaines completes en vue de ne pas me les payer.

      ça veut dire quoi ? en vu de ne pas payer quoi ?

      Répondre à ce message

      • Bonjour, je suis actuellement en 1re années daprentissage j’ai 17ans et la en septembre je passe en 2e années j’ai galéré amort vraiment trop meme heure sup mois de decembre du 10h 18h du lundi au dimanche inlus non stop du pur exploitage jai pensé a changer d’entreprise pour ma deuxieme années sauf que pour 1 ans rare sont les entreprise qui emboche car principalement il embauche pour 2 ans et j’ai pas envie de recommencer 2 ans je voudrais finir mon anné ailleurs mais jai peur de cassé mon contract en commencer un ailleur et que pendant les 2 mois d’essaie ailleur il arete sans aucune raison vu ke cest possible la jaurai cassé mon contract et jaurais rien alors je voulais savoir il existe dotre formation mais sans etre en cap et au cfa renuméré egalement et apré les 2 ans de CAP touche ton un chomage ? pendant combien de temp ? et de combien ? merci de me repondre si vous avez des reponses cordialement courage a tous ceux ki trime en aprenti parce ke on deguste assez et il nou pietine et nou embobine des ke possible maitenant alor reflechissez bien avant de commencer un aprentissage dans nimporte quel domaine faut aimer se que vous faite et pas vus forcer a faire se qui vous plait pas meme si defois on na pas le choix realiser vos reve et ailler toujour de lembition et voyez tj plus haut on est capable de tout quand on veux on peut !!

        Répondre à ce message

  • Bonjour,
    j’ai 21 ans, je suis actuellement dans une société où les employés bénéficient de primes mensuelles lorsque les objectifs sont atteints. Il n’y a pas de convention collective. Ai-je droit à ces primes ?
    De plus, j’effectue des heures supplémentaires, comment doivent elles être rémunérées ? 25% supplémentaire de mon taux en tant qu’apprentie (78% du SMIC) ou au même titre que les autres salariés ? (100% du SMIC) ?
    merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je suis actuellement en contrat d’apprentie Assistante Spécialisée Vétérinaire.
    Je termine mon contrat le 31 Aout pour la première année, et j’embauche dans une nouvelle structure pour ma deuxième année à partir du 1er septembre, avec un nouveau contrat. ( suite à une rupture de contrat à l’amiable).

    Je voudrais savoir ce que dois me verser mon premier employeur à la fin de ce contrat. J’ai cumulé 16jours de vacances que je n’ai pas pris, je pensais qu’il devrait forcément me les payer, mais il me dit qu’il ne pourra peut être pas et me les laissera en "bénéfice", et je devrais prendre ces jours chez ma future employeuse (qui je pense ne sera pas ravi de me voir arrivé avec 16jours de vacances à prendre ... ). Cela m’embête car je comptais beaucoup sur cet argent =( !
    Et je ne sais pas si j’ai droit à d’autre prime ou pas, étant donné que nous avons signé une rupture a l’amiable ?

    Merci beaucoup pour vos lumières !

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 24 août 2011 16:00, par Monique AC ! 61

      il me dit qu’il ne pourra peut être pas et me les laissera en "bénéfice", et je devrais prendre ces jours chez ma future employeuse (qui je pense ne sera pas ravi de me voir arrivé avec 16jours de vacances à prendre ... )

       ??????????????

      Qu’est-ce que cela signifie ?

      Répondre à ce message

      • En gros, il me dit que comme je change de structure au cours de ma formation, il ne peut pas clôturer mes congés que je n’ai pas pris et me les régler, mais qu’en revanche je les gardes de côté et je les prendrais chez ma nouvelle patronne ! Sauf que pour moi, après une rupture de contrat à l’amiable, j’ai signé un nouveau contrat pour la deuxième année, et donc les congés ne peuvent pas être passé de cette manière d’un véto à l’autre =/ . j’espère que je suis compréhensible =)

        Répondre à ce message

        • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 24 août 2011 21:49, par Monique AC ! 61

          Donc, j’ai bien compris : il s’agit de deux employeurs différents. J’ai bien l’impression que votre employeur actuel vous prend pour une gogo ! S’il ne vous a pas accordé les congés auxquels vous aviez droit, il doit vous les payer, soit 1/10e de vos salaires correspondants à un travail effectif.
          S’il ne les paie pas, ne signez pas le solde de tout compte, réclamez par lettre RAR et s’il n’obtempère pas, prud’hommes...

          Répondre à ce message

      • Eh bien, je pense que l’employeur a expliqué à lea que ses congés ne sont pas perdus mais reportés sur le prochain contrat et c’est donc chez son nouvel employeur qu’elle pourra avoir le bénéfice de ses congés payés acquis auparavant.

        Là, je dois dire que c’est assez créatif comme bobard !

        @lea

        Ce n’est pas parce que vous êtes en apprentissage que les modalités ou les acquis du premier contrat sont reportés dans le suivant.

        Votre employeur en cours vous doit vos congés payés d’une façon ou d’une autre. Il n’y a pas de report chez votre prochain employeur.

        Durant la durée de votre prochain contrat, vous aurez droit à d’autres congés payés calculés sur la durée de ce contrat et pas en ajout de ceux de votre ancien employeur.

        N’hésitez pas à le menacer des Prud’hommes.

        Répondre à ce message

  • Bonjour, mon copain a commencer son CAP en carrosserie au mois d’aout 2010 il avait 15ans et il es payer 349 euros . Actuellement il a 16ans et sa fais 1ans qu’il es en apprentissage sa paie va augmenter à 510 euros par mois normalement. Il fais 40h au lieu de 35h par semaine et je sais pas si c heures supp sont dans la fiche de paie. J’ai demander a la secretaire pourkoi elle lui payer pas ces heures supp elle ma repondu que sur sa fiche de paie il es declaréê 40h, mais sur la fiche de paie c’est ecrit ou exactement ? Puis aussi il a le CFA et et son patron a besoin de lui alors il le laisse pas aller au CFA il le garde a l’entreprise, a t’il le droit de faire sa le patron ? Et il lui a imposée 3semaine de vacance, c’est pas mon copain qui a choisi. Que faire ?

    Répondre à ce message

    • Pour les vacances, l’employeur a le droit d’imposer des dates si l’entreprise ferme totalement pendant, ici, trois semaines.

      Un CFA c’est une école, s’il n’y va pas, il risque de se faire renvoyer pour absentéisme. Il faut qu’il en parle à son référent au CFA. L’employeur n’a pas le droit de l’empêcher d’aller en cours.

      Les heures sont indiquées dans le haut du bulletin de salaire. Ce sont les premières lignes. Pour 35 heures, il doit être indiqué 151,67 heures X par le % du smic horaire applicable en apprentissage

      Les heures supplémentaires doivent être mentionnées en-dessous.

      Le tout doit donner le salaire brut sur lequel sont retirées les cotisations pour arriver au salaire net.

      Si personne dans votre entourage ne peut vous aider, allez voir tous les deux un conseiller syndical avec le contrat, les bulletins de salaire, il vous aidera à y voir clair.

      Répondre à ce message

      • Non son garage n’etais pas fermer, il a imposer ces vacances pour pas qu’il en prenne en hiver.
        Pour l’ecole il a deja eu 2 avertissements pour les absences, donc il peut vraiment se faire renvoyer ?

        Répondre à ce message

        • Bien sûr qu’il peut se faire renvoyer du CFA, c’est comme au lycée. S’il a déjà eu deux avertissements, il peut avoir une exclusion de plusieurs jours puis le renvoi définitif. Il faut absolument qu’il reste au CFA, c’est très difficile ensuite de trouver un autre établissement qui prenne quelqu’un ayant été renvoyé d’un autre.

          L’employeur abuse. Il peut imposer des dates de vacances à condition que l’activité de son entreprise l’y contraigne mais pas pour empêcher un salarié de les prendre quand il le souhaite. De plus, l’apprenti a le droit à 5 semaines comme tout salarié (30 jours si on compte en jours ouvrables soit du lundi au samedi ; 25 jours si on compte en jours ouvrés soit du lundi au vendredi - les deux calculs font bien cinq semaines).

          Voilà déjà une adresse où vous pouvez trouver des informations sur l’apprentissage et les droits des apprentis :

          http://www.lapprenti.com/html/appre...

          L’apprenti a le droit de chercher un autre employeur pour continuer sa formation. Il a un contrat de travail qui peut donc être rompu comme pour les salariés "normaux".

          Je ne suis pas très calée en contrat d’apprentissage, mais là, votre ami se fait exploiter et abuser. Il faut absolument que vous contactiez quelqu’un au CFA et voir un conseiller.

          Bon courage à tous les deux

          Répondre à ce message

  • bonjour j’ effectue un bp coiffure j’ai 21 ans et j’effectue 42h par semaine et 52h quand je suis au cfa avec un seul jour de congée. mon patron me menace ne me laisse pas coiffer je ne fais que des couleur je nen peux plus que puis je faire ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour mon maitre d’apprentissage ne fais que me crier dessus , il n’a rien d’agréable , d’ailleurs la derniere fois il m’a menacé et m’a mis sa tete contre la mienne , tout sa parce que j’ai répondus deux fois a des critiques qu’il m’avait infligé qui n’étaient pas valables , que puis je faire

    Répondre à ce message

    • Vous pouvez toujours commencer par avoir un entretien avec cette personne et vous expliquer tous les deux sur son comportement et sur votre comportement.

      Et si vous ne supportez toujours pas cette personne, vous n’êtes pas obligé de rester dans l’entreprise. Vous pouvez toujours trouver une autre entreprise pour continuer votre apprentissage.

      Juste comme ça, vous attendez quoi de votre maître d’apprentissage si vous ne supportez pas son attitude actuelle ?

      Répondre à ce message

  • bonjour, voila moi je fini mon contrat d’apprentissage le 27 septembre et j’aimerai savoir si nous avons le droit a des jours pour rechercher du boulo, s’inscrire dans les agence intérim ... si oui pouvez-vous me donner l’article !!! merci

    Répondre à ce message

  • Apprentissage 6 septembre 2011 10:01, par cha

    Bonjour,

    Je suis actuellement inscrite chez pôle emploi et je perçois des assedics.
    J’ai 24ans et je vais me lancer dans un contrat d’apprentissage de 2ans dans le secteur de la petite enfance.

    Sachant que je vais toucher moins avec ce contrat, mes assedics vont-elles compléter mon salaire ?

    Merci beaucoup.

    Répondre à ce message

  • Bonsoir à tous.
    Je suis en apprentissage depuis un an dans une boulangerie. J’ai eu beaucoup de probleme avec mon patron, il ne mettait aucun de mes dimanches sur ma fiches de paye jusqu’à ce que je lui dise ensuite il l’a fait une fois et denouveau plus rien... Il y a quelque jour je lui ai un peu repondu sur une critique qu’il m’a fait, et pour me punir il me donne des horraire inutile 8h 12h 16h 19h, ridicule puisque le soir il n’y a aucun client. Mon maitre d’apprentissage me dit que normalement je dois travailler uniquement avec elle et pas avec d’autre vendeuse , mais j’aimerais que quelqu’un me confirme ca pour que je puisse intervenir...

    Répondre à ce message

  • bonjours je vien de signe un contrat d’aprentissage en bp serrurier metalier mais sur mon contart je suis a 39h hebdomadaire et a 41% du smic la 1re année et 49% la 2 eme normal car sa me parait peut payé pour le nombres d’heures que je fais

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’ai 16 ans je faisais une formation service en hôtellerie mais mon maître de stage ma virée et depuis je suis vraiment dégoûté :s
    & je me posais une question :

    Est-ce-que l’on peut travailler à 16 ans sans faire de formation au CFA ?
    Merci de répondre au plus vite

    Répondre à ce message

    • Vous avez donc été renvoyé du CFA ?

      On ne se fait pas renvoyer d’un CFA sur un simple claquement de doigt ou pour une broutille. Il y a les mêmes procédures que dans un collège ou un lycée. En général, c’est pour absences injustifiées, c’est-à-dire que les apprentis ne vont pas en cours.

      Vous allez être encore plus dégoûté en apprenant que suite à votre renvoi du CFA, votre employeur peut demander la résiliation de votre contrat.

      En effet, en vous faisant renvoyer, vous ne remplissez plus votre part du contrat. Vous avez signé un contrat de travail avec un employeur et un CFA, vous avez donc des obligations envers les deux.

      Non seulement votre employeur doit vous prendre en charge totalement (vous devez aller en entreprise les jours où vous étiez censé être au CFA) mais il va perdre son aide pour votre formation.

      Si vous voulez poursuivre votre contrat d’apprentissage, vous devez trouver un autre CFA. D’autant que votre renvoi vous prive de votre examen.

      A 16 ans, vous pouvez travailler sous certaines conditions et avec l’autorisation de vos parents, en CDD, CDI, missions intérims.

      Répondre à ce message

  • bonjour a tous
    J ’ai 25 ans (26 en décembre) , et j’aimerais travaillé dans le secteur de l’enfance ( AVS, tout ce qui en contact avec l’ accompagnement pour enfants handicapés ou en difficultés) mais je n’ai aucun diplome
    comment pourrais je faire ?
    Je me suis dirigée vers la mission locale de ma commune ainsi que pole emploi mais les demarches sont longues.
    je tiens a préciser que j’ai un enfant de 6 ans a charge et je suis célibataire.
    merci de m’aider et de me dire comment faire pour pouvoir accélérer les choses et si cela est possible etant donné que je n’ai aucun dipome mais j’ai beaucoup de volonté et surtout j’ai besoin de gagner ma vie
    Merci d ’avance .

    Répondre à ce message

  • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 19 septembre 2011 10:31, par maigret annie

    bonjour

    ma fille 16ans apprenti coiffeuse dans un salon a commencer au mois daout elle devait signer un contrat fin septembre mais la patronne ma annoncer quelle mettait fin a ce contrat donc fin dessai samedi soir comment dois je faire
    pour la suite doit elle toujours aller a lecole ? en attendant de trouver un autre patron

    merci d’avance

    Répondre à ce message

  • Bonjour , j’ai 16 ansje suis sur le point de faire signer un contrat d’apprentissage en restauration par un employeur.
    Si je ne trouve pas de CFA, et que je rentre dans un lycée proféssionnel en restauration, serais-je quand meme payer ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je cherche un contrat pro et j’aurais voulu savoir quels sont les avantages pour l’employeur.
    J’ai 21 ans
    J’ai le bac
    Pas de chomage
    Pas d’alloc
    Merci

    Répondre à ce message

    • http://www.lapprenti.com/html/appre...

      Pourquoi voulez-vous connaître les avantages pour l’employeur ? il me semble plus logique de savoir ce que, vous, vous allez percevoir comme revenu pour pouvoir vivre pendant ce contrat.

      Vous comptez lui offrir de la main-d’œuvre gratuite ?

      Eh ben, si à 21 ans, les jeunes sont plus soucieux des avantages accordés aux employeurs qu’à leurs droits, il est mal barré le monde du travail.

      Répondre à ce message

      • Peut t’ont partir en apprentissage a 14 (dans mon cas fin de 3e) en ayant les même avantage et inconvénient qu’un apprentissage classique.

        Répondre à ce message

      • Bonjour, je me pose une question non-résolue : J’ai actuellement 22 ans, et je touche 700 Euros pour un bts muc 2e année.
        Je n’ai donc pas pris l’initiative de leur dire qu’à mes 21 ans, je devais percevoir plus, peut-il y’avoir un prorata sur une année complète de salaire incomplet.. ?

        Répondre à ce message

        • Alors, là, je reste sans voix, les bras m’en tombent !!
          Que l’employeur ait "oublié", je veux bien l’entendre, mais que vous n’ayez pas fait rectifier alors que vous le saviez... ça dépasse ma compréhension.

          Comme c’est obligatoire et que l’augmentation doit intervenir le premier jour du mois suivant l’anniversaire, c’est rétroactif.

          Et vérifiez aussi s’il y a une convention collective avec un salaire minimal. Si ce salaire est plus élevé que le Smic, il doit vous être appliqué vu que vous avez passé 21 ans.

          Le pourcentage prévu pour votre rémunération doit s’appliquer soit sur le Smic soit sur le salaire conventionnel minimal.

          Répondre à ce message

    • un contrat pro est intéressant pour eux quant ils n ont pas suffisamment d employés ayant le brevet pour former , un apprenti en contrat d APPRENTISSAGE, car on peut avoir autant de contrat de professionnalisation que l on veut ! Normalement le contrat pro est utilisé pour former les chômeurs et non pas prendre plus d apprentis ! J ai été dans ce cas ! le salaire est plus élevé en contrat pro mais vu que l on paye des charge sur le contrat pro au finale on est clairement perdant !! (ex en contrat pro j’ai eu 915 euros brut et en contant les charges à la final 503euros ! alors qu’en contrat d apprentissage 903euros ttc !) en revanche la formation est la même ! les patrons on beaucoup d aide financière dans les 2 cas !

      Répondre à ce message

  • Voila j’aimerais savoir si il m’est possible de partir en apprentissage a 14 ans (fin de 3e) , vu que je n’est pas redoublé et que je suis de fin d’année

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Est-on rémunérer pareille ?

    Répondre à ce message

  • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 27 septembre 2011 13:21, par simon dylan

    je suis en apprentissage dans l’hotelerie et je fais 54h par semain et je suis mineur(16ans) l’enployeur a t’il le droit ?

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 27 septembre 2011 13:41, par Monique AC ! 61

      Moins de 18 ans, vous ne pouvez (sauf exceptions) travailler plus de 8 heures par jour et 35 heures par semaine.

      Relisez votre contrat : il ne peut mentionner plus de 35 heures. Vous avez signé un contrat, vous êtes tenu de le respecter mais l’employeur aussi.

      Lisez aussi la convention collective pour connaître vos droits.

      Et syndiquez-vous !

      Répondre à ce message

      • Une question : j’aimerai savoir ... J’ai effectué une première année en alternance en contrat pro et mon salaire brut était de 949e, j’ai ensuite basculé sur un contrats apprenti et mon salaire était de 843e net
        Maintenant j’aurai bientôt 21 ans et entame une autre année en alternance en contrat pro j’aimerai savoir de combien sera mon salaire ??

        Répondre à ce message

  • Bonjour j’ai une question concernant les jours de repos et les aménagements de semaines. Je vais bientot faire ma rentrée et :
    je suis de repos le lundi et mardi.
    Pendant ma semaine de cour le patron veut que je vienne travailler le samedi dimanche ( pour sois disant ratrapper les jours ou je ne serait pas là, mais j’y ai bien réfléchis et il me fait bosser une semaine non stop, et me dis que je serai de repos le lundi mardi comme d’habitude. A la fin, je perds deux jours de repos par mois, je ne pense pas qu’il les payes... Je suis majeur et je fais 35h/semaines.
    la question est : quel aménagement est le mieux pour garder mes lundi mardi sans bosser samedi dimanche de cours ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    J’ai 20 ans, je fait un apprentissage en BP Peinture.

    J’aimerais savoir si c’est possible de ne pas aller en cours (parce ce que je suis vraiment pomés, je suis a la ramasse) mais j’ai vraiment besoin de ce contrat. Donc j’aimerais savoir si le contrat ne seras pas annuler si je vais pas au cours au cfa.Eest si pendant la période que je dois être au CFA je vais travail chez mon patron, sa change quelque chose pour ma question précédente ?

    Répondre à ce message

  • bonjour je suis apprenti dans un garage et je fais déjà 40h par semaine (jai que 17 ans) mon patron en plus de sa peut til me forcer a venir a l’inventaire

    jai lu dans des article que l inventaire netai que obligatoire pour les ouvrier

    merci et bonne journée

    Répondre à ce message

  • bonjour !
    j’ai 25 ans , je viens de reprendre mes études et d’attaquer un CAP patisserie en 1 an.
    Or j’ai un petit probleme : mes patrons m’appelent à 0h/1h pour me demander de venir à 2h/3h , ou alors ne me contacte pas lors de ma période de cours pour m’informer de si je travail le samedi ou non et se permettent du coup de m’appeler à 2h de ce meme samedi pour me demander de venir à 3h.
    Quels sont mes droits vis à vis des horaires ,et surtout quels sont leur devoirs ?
    Combien de temps à l’avance doivent ils me prevenir de ceux ci ?
    merci par avance pour la réponse.

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 8 octobre 2011 09:22, par Monique AC ! 61

      Les horaires sont inscrits dans votre contrat de travail, normalement. Que dit votre contrat ?
      Si vos horaires ne sont pas réguliers, ils doivent être déterminés à l’avance (délai à voir dans la convention collective) et vous devez avoir un planning. Ce planning, dans la plupart des professions aux horaires irrguliers, ne peut être inférieur à une semaine.
      Un conseil : débranchez votre téléphone ou changez de numéro et cherchez vous vite un autre patron. Celui-ci est un esclavagiste.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je suis actuellement en contrat en alternance dans une entreprise et mon patron ne compte pas mon temps passé en formation comme temps de travail effectif.
    Ma question est donc : "Quelle recours ai je pour qu’il le prenne en compte ?"

    Merci de vos réponse

    Répondre à ce message

    • Temps de formation comme travail effectif ? 10 octobre 2011 21:32, par Monique AC ! 61

      Le temps de travail de l’apprenti ou de la personne en contrat de professionnalisation est identique à celui des autres salariés de l’entreprise incluant le
      temps de présence en centre de formation.

      Donc, mise en demeure par lettre recommandée avec accusé de réception adressée à votre employeur le sommant de respecter le code du travail en précisant exactement ce qu’il vous doit.
      S’il n’obtempère pas (donnez lui un délai de 15 jours pour se mettre en règle), faites un référé aux Prud’hommes.

      Répondre à ce message

  • Bonjour ,
    J’ai 15 ans 16 je suis en 2e général. Je voudrai aller en proffesionnel vente mais certaine personnes me conseille le CEFA ? Mais mes parents pensse que au CEFA je serai moins payer quand je serai plu grande ? que s j’avai été en proffesionnel c’est vrai ? Et je peux avoir une gestion de commerce en CEFA ? merci

    Répondre à ce message

    • Désolée, mais je n’ai pas très bien compris.

      C’est quoi un "CEFA" ? Je connais le CFA (Centre de Formation des Apprentis).

      Et c’est quoi "professionnel vente" ? d’ailleurs si vous voulez bien rectifier c’est "professionnel" et non pas "proffesionnel", c’est l’inverse

      Qu’est-ce que vous appelez gestion de commerce ? vous parlez d’un diplôme ou vous voulez avoir votre propre commerce, boutique.

      Le salaire dépend du diplôme (CAP, BEP, Bac etc) et non pas de l’endroit où on a passé ce diplôme (tous les diplômes peuvent se passer soit en CFA soit au lycée et université).

      Le CFA vous permet d’être en apprentissage (certains lycées professionnels le font aussi) c’est-à-dire d’apprendre votre métier à la fois chez un employeur et à l’école (le CFA). Vous êtes donc en contrat d’apprentissage et vous préparez un diplôme (CAP, BEP, Bac) et vous avez un salaire calculé sur le Smic.

      Au lycée professionnel, vous apprenez aussi votre métier mais en cours et en atelier (selon le métier) avec des périodes de stages en entreprises et vous préparez les mêmes diplômes.

      Il faut juste choisir laquelle de ces pratiques vous convient le mieux. Tout dépend de ce que vous voulez faire dans la vente.

      Vous pouvez faire un Bac Pro Vente.

      Répondre à ce message

  • bonjours , j’ai 20ans et je voudrait faire mon CAP coiffure , mais on me répond a chaque fois que je suis trop vieux ! comment je pourrait les contredire et les persuader de me prendre moi qui est bientôt 21ans au lieux d’un jeune de 15 ou 16 ans ....

    cordialement  :)

    adresse msn pour répondre ;

    loic-da-loulou@live.fr

    Répondre à ce message

  • Bonjour, mon problème a moi c’est que mes patrons trouvent que j’ai des mauvaises notes avec 12.5 de moyenne generale en premiere année de preparateur en pharmacie. Il est vrai qu’en test de deuxieme année sur la premiere année j’ai eu de mauvaises notes, et c’est pour cela qu’ils modifient mon emploi du temps pour le faire devenir le plus pourri possible. Cela dit je n’ai aucun autre probleme avec eux, je fais mon travail extremement bien quand je suis a la pharmacie.
    Ont ils le droit de me virer a cause de mes notes ? et est ce que je percevrais quand meme mes salaires jusqu’a la fin de l’apprentssage meme en ayant plus le contrat ?

    Répondre à ce message

    • Vos patrons n’ont le droit de vous virer que si vous vous faites virer du centre de formation ! mais pas parce que vous avez de mauvaises notes.

      Si vous êtes licencié, le contrat s’arrête et les salaires aussi. Mais pas nécessairement l’apprentissage, il vous faudra chercher un autre employeur.

      Ils n’ont pas à vous "punir" parce qu’ils estiment que vous avez de mauvaises notes. Ils reçoivent des aides pour vous former qui ne disparaîtront pas parce que vous avez une moyenne de 12.5.

      Comme il est assez difficile pour un employeur de se séparer d’un apprenti, ils peuvent essayer de vous pourrir la vie pour que vous partiez de vous-même.

      Si vous trouvez qu’ils exagèrent, parlez-en à votre maître d’apprentissage au centre de formation.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je suis actuellement dans une école d’ingénieur et je souhaite faire mes deux dernières année en apprentissage.
    Mon école accepte les apprentis mais il y a apparemment une sélection.
    J’aimerais savoir si l’école peut me refuser l’apprentissage si une entreprise m’a proposé un contrat ?

    En d’autres termes, mon école peut elle me dire que je ne peux pas être apprenti car ils ont atteint le nombre maximum d’apprenti et que meme si j’ai une offre, je ne peux pas l’accepter ?

    Merci pour votre aide.

    Répondre à ce message

    • Votre école ne peut pas vous refuser l’apprentissage si vous avez trouvé un employeur et signé le contrat sauf... s’il n’y a plus de place en apprentissage.

      Si effectivement, l’école a le nombre d’apprentis qu’elle ne peut pas dépasser, même avec votre contrat, elle ne pourra pas vous prendre.

      Mais posez-leur la question pour être bien sûr, on ne sait jamais, il peut y avoir une dérogation. Parce que si vous êtes déjà dans l’école, il y a sûrement moyen d’y rester sous un autre statut.

      Répondre à ce message

  • Travail en été 13 octobre 2011 22:15, par tiramisualafraise

    bonjour, je souhaiterais effectuer un bac pro commerce en apprentissage et je voudrais savoir si pour cette formation il est possible que je travail o mois de juillet. Car javais prévue d’effectuer pendant cette période une formation avec la gendarmerie et j aimerais savoir si je serais libre pour l’effectuer.
    Quelqu’un a une idée ???

    merci d’avance

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Mon entreprise vient de mettre la clé sous la porte
    Je vais signer mon contrat de rupture
    et je n’ ai toujours pas trouver d’ autre entreprise
    Existe t’ il des conventions pour que je puisse rester au cfa

    Je suis en Bac 3 ans commerce en Loire atlantique

    dans l’ attente

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je voudrais parler du salaire de l’apprenti, la première année et j’ai 15 ans.
    J’ai reçu mon second bulletin de paie, le premier avec une valeur de 299.87€, le second 318.90€.
    Est-ce normal ? Ne dois-je pas toucher 341.26€ mensuel ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je voudrais avoir un petit renseignement. je voudrais savoir si c’est possible si mon copain déménage de chez lui qu’il quitte son patron ou il est en alternance pour venir vivre dans ma région et se trouver un autre patron et continuer sa formation chez moi.

    Répondre à ce message

  • Bonjour , j’ai 16 ans et celas va faire 1 mois que j’attend ma premier fiche de paye mais les autre ouvrier attendent deja depuis 7 moi la leur fiche de paye que doit-je faire pour l’obtenire et je touche que 400 euro a 16 ans et 10 moi est ce normale ? alors que j’ai deja 1 ans de pré apprentissage merci de me repondre au plus vite .

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je sors d’un contrat d’apprentissage d’ecole de commerce et de gestion.
    Je me suis inscrit au pole emploi pour bénéficier de l’allocation chomage en attendant de retrouver du boulot.
    Mais, par contre le pole emploi ne me donne que 238 euros, est-ce normal ?

    Mon employeur a mis un salaire brut de 578 euros puis un salaire brut total de 989,38 euros..
    D’après mon employeur, c’est le 578 euros qui compte parce que le pole emploi lui à fixer un plafond. Je ne comprend pas trop..

    Pourriez-vous m’aider, svp
    Tous le monde ce renvoi la balle et je ne sais pas si cela est normal...

    Répondre à ce message

  • Mon ami a passer en 2007 un CAP plombier, il a repris ses études en 2010 en passant un CAP connexe afin de devenir plombier chauffagiste suite a ce CAP il est aujourd’hui en BP première année chez le même patron que son CAP connexe. Seulement il touche moins en terne de revenus que l’année dernière.

    plusieurs questions :

    Quels sont les mesures pour que le salaire de l’année dernière soit maintenu ?
    Le fait qu’il possède maintenant deux diplomes ne permet -t-il pas d’avoir un salaire plus important ?
    Les salaire des BP est-il pareil que celui des CAP

    Répondre à ce message

  • bonjour, je suis en 2éme année de bts froid en alternance mais j’ai changé d’entreprise pour ds raisons de mauvaises rémunération. mon ancien patron refuse de me payé mon dernier mois, que dois-je faire ?? "sous pretexte que durant ce dernier mois j’étais plus souvent en formation qu’en entreprise"

    Répondre à ce message

  • A 15 ans peut-on faire un apprentissage ? [ Car je suis un peu perdue entre les personnes qui me disent non et celles qui me disent que oui ]

    Répondre à ce message

  • Bonjour,mon fils va avoir 17 ans ,il fait son apprentissage en boulangerie et ça lui plait bien,par contre il commence souvent à 3 h du matin donc heures de nuits et lui arrive aussi les travail le dimanche et les jours de fêtes comme noël il fait énormément d’heures ça ne le dérange pas le problème c’est que ces heures ne lui sont pas payées comment faire ?faut il prendre rendez vous avec son patron sans risquer qu’il lui nuise par après,merci de me répondre

    Répondre à ce message

  • bonjour ,je suis en apprentissage en vente . j’ai eu un accident de travail et j’ai été indemnisé a 60% par la sécurité social , le reste sa devait être mon entreprise qui devait me le régler et il mon dit que comme sa fessait pas 1 an que j étais apprentis je touchée rien . pouvez vous me dire si cela et légal ?

    Répondre à ce message

  • bonjour, j’ai fais 1 mois d’apprentissage en vente de boulangerie, et un mois plus tard je n’ai toujours pas recu ma paye. Combien de temps l’employeur dispose pour me payer ? et etant donné que je travaillais le dimanche, ece que ce jours de travail sera majoré ? merci

    Répondre à ce message

    • Vous êtes en contrat d’apprentissage, donc vous êtes en mensuel.

      Le délai est du 25 au 5. C’est-à-dire au plus tôt le 25 du mois en cours (celui qui doit être payé) et au plus tard le 5 du mois suivant.

      Il ne doit pas y avoir plus d’un mois entre deux versements.

      Si vous êtes entré au 1er octobre, vous auriez dû être payé entre le 25 octobre et le 5 novembre. Idem, si vous étiez entré le 15 octobre.

      Le dimanche n’est pas majoré pour les commerces de vente de denrées alimentaires qui sont sous dérogations permanentes. Si la boulangerie ouvre systématiquement le dimanche, il n’y a pas de majoration, c’est un jour comme les autres.

      Rappelez à votre employeur que vous êtes apprenti, pas stagiaire et qu’il vous doit votre salaire tous les mois. S’il fait la sourde oreille, rappelez le lui par courrier recommandé en l’informant que vous irez aux prud’hommes pour l’obliger à respecter ses obligations.

      Répondre à ce message

  • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 20 novembre 2011 14:03, par bronzwaer mickael

    Bonjour, jem’appelle Bronzwaer Mickaël, 20ans. Je suis actuellement en seconde année d e faculté (je redouble la premiere année). et je suis en train de changer d’avis. faisant des recherches par-ci, par-là, je me pose la question : si je fais un CAP avec mon bac, serais-je tout de même rémunéré (je compte aller en ébenisterie) ? puis-je setre certain de trouver une place en école (cfa) ? Si je suis rémunéré, et soutenu par une formation, puis-je toujours bénéficier des apl, aides quelconques pour survivre en appartement (j’habite actuellementchez ma mère en lorraine).

    ps : qu’entendez vous par "constituer un dossier" ? que doit-on y mentionner ?
    j’espère ne pas faire perdre de temps. bronzwaer Mickael :
    bronzwaerm@gmail.com

    Répondre à ce message

    • Ce n’est pas avec un petit salaire d’apprenti que vous allez pouvoir "survivre" en appartement. Attendez un peu avant de prendre votre envol.

      http://www.lapprenti.com/html/appre...

      Le plus simple c’est de trouver un CFA qui fait menuiserie ébénisterie (formation aux métiers du bois, artisanat et métier d’art) près de chez vous. D’y aller et de poser toutes vos questions. On ne peut pas répondre aux questions concernant directement les places en CFA.

      Il faut trouver un employeur et finaliser le contrat de travail (avec convention) entre le CFA, l’employeur et vous. Dès que votre contrat de travail commence, bien évidemment, vous recevez votre salaire.

      Répondre à ce message

  • Bonjour j’ai 19ans je passe mon bac comptabilité et j’aimerais savoir si c’étais possible d’aller directement en bac pro coiffure et si je pourrais trouvé facilement un maître d’apprentissage ?
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • Bonsoir,
    J’ai 20 ans demain, et je suis actuellement en BTS MUC par alternance.
    J’ai eu cours toute la semaine et ma responsable veut me faire travailler samedi, mon seul jour de repos cette semaine sera dimanche.
    A -t-elle droit ?

    Répondre à ce message

  • Bonsoirs, voila jai 17ans jai commencé mon contrat dapprentisage le 1 aout 2011 en boulangerie, je ne trouve pas normal mes horaire.. Tout les jours je comence a 8h 13h 17h30 20h30, mes en plus de cela je fait beaucoup d’heur supl et il me paye pas, jai fait des remarque mes il ne fait rien.. Que puige faire ? dun autre truc on es une bonne quinzenes apprenti sur trois boulangerie ok sa alterne , mes je suis tout le temp a finir a 20h30 je ne mange plus tellement que jsuis fatigué, jai quand meme mes jours de repos mes ces tres lourd.. Donc esce que il faut que je fasse apel a qelqu’un ?

    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    je suis en contrat pro (auxiliaire spécialisé véto), et j’aimerais savoir si jai le droit de casser mon contrat que jai signé le 31 oct (mais avant j’etais en CDD de deux mois dmi) ? j’aimerais trouver un autre employeur.

    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • http://www.travail-emploi-sante.gou...

      Lisez le numéro 8.

      Tout dépend si votre contrat est à durée déterminée ou indéterminée.

      CDD, vous n’avez pas le choix, il vous faut l’accord de votre employeur, soit il vous licencie pour faute grave soit vous faites un départ négocié. Ou vous partez pour impérativement un CDI, que vous aurez trouvé au préalable, il va de soi.

      Attention, départ négocié (ou encore appelé à l’amiable ou rupture d’un commun accord) à l’initiative du salarié = départ volontaire = aucune indemnité chômage

      Ne pas confondre avec la rupture conventionnelle pour les CDI qui donne droit aux indemnités chômage.

      Et si vous ne passez pas la période d’essai chez le nouvel employeur, votre départ volontaire peut vous revenir dans la figure et ne pas vous ouvrir de droit.

      Alors avant de tout casser, réfléchissez bien. Et renseignez-vous auprès de Pôle Emploi, on ne trouve pas tout dans les textes.

      Répondre à ce message

  • bonjour , je suis en contrat d’apprentissage en plomberie et je travailleé avec mon entreprise un seul mois, aprés sa mon entreprise est faillite et mon empoloyeur il va virer tous les salariés et l’entreprise va fermer, et la je suis dans la merde. et si je contact mon cfa , jai peur que je perd ma place en cfa

    je voulais une reponse. aidez moi svp. merci

    Répondre à ce message

  • contrat de professionnalisation 8 décembre 2011 13:10, par cocotine

    bonjour, ma fille est en contrat de professionnalisation, elle fait de 11H a 18h dans une presse dans les galeries d’un grand magasin. donc beaucoup de passage. dès le premier jour, elle a été mis en caisse et la patronne s’en va de 11h30 jusqu’à 17H30 la laissant seule pour tenir son magasin a 16 ans et demi. Est-ce normal ? ou puis je trouver le texte qui dit ce qu’il en est ? car même l’inspection du travail ne l’a pas trouvé !!! quand est-il de la responsabilité de son école ?? Qui dois-je aller voir vu que j’ai déjà vu l’inspection ? Merci pour vos réponses

    Répondre à ce message

  • Bonjour j’ai 14 et demie et je cherche tout simplement a savoir si l’apprentissage esthétique existe ? Merci.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Voila j’ai 19 ans et je suis en CAP esthétique-cosmétique en 1 an. nous sommes deux apprenties dans l’institut sauf que l’autre apprentie n’a pas encore les capacités requises pour etre seule en cabine avec une cliente. mon jour de repos est censé etre le samedi car je travaille du lundi au vendredi de 9h à 19h avec deux heures de pause par jour (je commence parfois plus tard le matin suivant les rendez vous qui sont pris) mais un petit problème se pose, mon patron veut me faire venir les 3 samedi qui vont suivre et je pense que je devrais recommencer ma semaine le lundi donc travailler du lundi au samedi sans jour de repos hors le dimanche. En a-t-il le droit ? comment dois-je etre payée ? merci pour vos réponse

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 15 décembre 2011 22:35, par Monique AC ! 61

      Selon le code du travail, la durée légale du travail effectif est fixée à 35 heures par semaine civile (ou 1607 heures par an) pour toutes les entreprises, quelque soit leur effectif.

      Vous travaillez déjà 40h par semaine.

      Les heures effectuées au-delà de la durée légale sont considérées comme des heures supplémentaires. (Sur le paiement des heures supplémentaires, allez voir ICI)

      Toujours selon le code du travail, l’employeur vous doit un repos hebdomadaire de 24 heures (le dimanche en général) auquel s’ajoute un repos quotidien de 11 heures consécutives : le repos hebdomadaire minimal est donc de 35 heures consécutives (donc, soit le samedi, soit le lundi).

      Si votre contrat de travail (lisez-le attentivement) ainsi que la convention collective (le n° figure sur vos feuilles de paie et elle doit être disponible sur votre lieu de travail) est plus favorable que le code du travail, ils s’appliquent.

      Ainsi, si votre contrat ou votre convention collective indiquent que les jours de congé sont le samedi et le dimanche, l’employeur ne peut vous faire travailler ces jours là.

      Un conseil : contactez un syndicat de votre branche.

      Répondre à ce message

    • Si c’est un extra pour Noël, commencez par demander à ne pas venir les lundis en compensation. De toute façon, les heures supplémentaires, soit elles sont payées soit elles sont compensées en repos.

      Répondre à ce message

  • Petite question ! 18 décembre 2011 22:48, par Aaudrey

    Mais alors, les apprentis, trouvent-ils du travail après d’avoir passés leur CAP ?

    Répondre à ce message

    • Petite question ! 19 décembre 2011 11:05, par Isa76

      Seulement s’ils cherchent !

      Félicitations, pour avoir posé la question la plus... on va dire rigolote, de cette discussion !

      Répondre à ce message

  • donc voila je voudrais savoir depuis quand environ l’apprentissage existe t-il et merci de bien vouloir répondre assez vite merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous,

    Comme le sujet l’indique je suis apprentis moi aussi ^^

    Mon travail au sein de mon entreprise se passe plutôt mal..
    Entre la mauvaise ambiance, les heures supp non payées ou récupérées,ou les erreurs de planning et les réprimandes diffusée sur de mauvaises données, je ne supporte plus de travailler dans de telles conditions... Pourtant Dieu sait que j’aime mon métier mais là s’en est trop ! (4 ans dans le métier)

    Même si je donne le meilleur de moi même (le chiffre d’affaire du magasin s’en ressent et la satisfaction de la clientèle également), On me fait de plus en plus de réprimandes sur des erreurs que je n’ai pas commise, et je trinque donc pour mes collègues..

    De ce fait je suis totalement démotivée à fournir le moindre effort dans mon entreprise et songe sérieusement rompre mon contrat.. Mais souhaite trouver une solution pour pouvoir passer mon examen final (Brevet Professionnel auquel je suis déjà inscrite, j’attends juste la convocation).

    J’ai entendu dire a mon institut des métiers, qu’à partir du moment où nous sommes inscrits à un examen, mais que le travail en entreprise se passe mal, nous pouvons rompre le contrat à l’amiable (ou plus sévèrement). Ce à quoi l’institut des métier s’engage à nous donner les cours 3 mois sans avoir d’employeur. Est-ce vrai ?!

    Dans ce cas là, puis-je demander la rupture de mon contrat d’apprentissage à mon employeur en fin février 2012 ? J’effectuerais mon mois de préavis durant mars 2012 et pourrais poursuivre mes cours au CFA du mois d’avril jusqu’au mois de Juin 2012( mois où se termine mes cours de l’année après c’est travail en entreprise et révisions personnelles jusqu’en octobre2012 avant l’examen final)

    J’espère avoir été assez claire dans les propos tenus.
    Merci d’avance de vos réponses =)

    B.L

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 4 janvier 2012 21:03, par Monique AC ! 61

      « J’ai entendu dire a mon institut des métiers » (...) Est-ce vrai ?
      Comment voulez-vous que quelqu’un réponde à une telle question ????
      Lisez la convention collective qui doit être affichée dans les locaux de travail.
      D’autre part, exigez le paiement des heures supplémentaires et allez aux prud’hommes s’il refuse et, puisqu’apparemment votre employeur vous a déclaré la guerre, répondez : ; Notez toutes les réprimandes non justifiées et les erreurs de planning et contestez-les régulièrement par lettre RAR. S’il vous licencie, vous irez aux prud’hommes pour licenciement abusif. Sinon, vous avez une chance de vous faire respecter jusqu’à votre diplôme.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Mon fils a 17 ans et est apprenti pâtissier en 1re année de CAP. Son patron veut le licencier pour faute en lui adressant 3 courriers recommandés. Il a déjà reçu le 1er courrier le mois passé pour non respect des règles d’hygiène car mon fils avait fait tomber 10 pépites de chocolat sur le sol. Hier, il lui a promis un 2e courrier car mon fils a cassé 2 fonds de tartelettes au démoulage et pour le punir, son patron lui a fait nettoyer la chambre froide. Comme il restait des saletés ("dures comme des cailloux" selon mon fils), son patron lui reproche à nouveau le non respect des règles d’hygiène. Tendu et maladroit, mon fils a aujourd’hui cassé 7 fonds de tartelettes en les faisant glisser de la grille. Son patron lui réclame 15 euros. En a-t-il le droit ?
    En fait, son patron le harcèle depuis que mon fils a passé sa visite médicale d’embauche du travail (en octobre) un lundi (son unique jour de repos) et que j’ai fait la remarque qu’elle devait normalement se passer pendant son temps de travail. Depuis, son patron respecte les horaires de travail (35 heures au lieu d’une cinquantaine) mais veut rompre le contrat de travail.
    Habitant en milieu rural, je n’ai pas d’autres employeurs potentiels dans le secteur.
    Je ne sais plus que faire...
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 5 janvier 2012 13:20, par Monique AC ! 61

      « Son patron lui réclame 15 euros. En a-t-il le droit ? »
      Non, c’est formellement interdit. Surtout, refusez de payer et s’il fait une saisie sur le salaire, allez aux prud’hommes.
      Vous devez contester chaque avertissement non justifié d’abord par une lettre RAR argumentée, ensuite aux prud’hommes. Mais oui, des avertissements peuvent (et dans certains cas doivent) être contestés aux prud’hommes.
      En outre, notez chaque incident ou humiliation : A force, cela pourrait s’apparenter à du harcèlement moral.
      Un conseil quand même : votre fils ne supportera pas de faire tout son apprentissage avec ce patron. Essayez d’en trouver un autre.

      Répondre à ce message

    • Eh non, la visite médicale d’embauche ne se fait pas systématiquement durant le temps de travail.

      La visite médicale d’embauche peut se faire :

      - avant l’embauche pour certains publics dont les jeunes mineurs (donc difficile dans ce cas de la caser sur le temps de travail)

      - après l’embauche sur le temps de travail, et donc rémunérée comme temps de travail

      - après l’embauche sur le temps de repos mais l’employeur doit la rémunérée comme temps de travail

      Le plus drôle c’est que le salarié peut y retourner sans passer par son employeur. Donc cet employeur devrait se méfier, son attitude qui confine au harcèlement, peut très bien lui coller une enquête de la médecine du travail et obligation à tous les salariés de repasser une visite.

      N’importe qui vous aurait gentiment répondu que vous êtes dans l’erreur. Ce comportement excessif indique que cet employeur avait l’intention de se servir de son apprenti comme esclave. Suivez le conseil de Monique, trouvez un autre employeur à votre fils, ne le laissez pas déjà à 17 ans se faire abîmer par le harcèlement au travail.

      Répondre à ce message

  • bounjour
    je suis un tunisian j’ai 18 ans .je suis un élève en terminale commerce et j’ai un contrat d’apprentissage mais la probleme que je suis sans papier svp est ce que je peut demander la carte séjour grace à cet contrat et merci

    Répondre à ce message

  • bonjour j ai un fils de 16 ans depuis octobre il est actuellement en seconde electrotech les cour l interesse pas a tel point qu il seche !il voudrait faire un apprentissage l annee prochaine mais est ce qu il pourrait commencer la en cour d annee si il trouve un patron ?

    Répondre à ce message

    • Avant de vous lancer à chercher un patron, il faut bien expliquer ce qu’est l’apprentissage à votre fils.

      Ce n’est pas un contrat de travail où il va apprendre sur le "tas" un métier mais un contrat de travail en alternance entreprise/centre de formation (ou lycée).

      Donc il n’échappera pas à des cours dans un CFA ou dans un lycée professionnel. C’est-à-dire que votre fils qui n’aime pas les cours devra passer la moitié ou le quart de son temps en cours ; en général c’est deux semaines en entreprise et une semaine en centre de formation et ainsi de suite.

      L’apprentissage est diplômant, donc il devra passer son diplôme en fin de session (en général c’est deux ans) comme s’il passait un Bac ordinaire (qui est d’ailleurs accessible en apprentissage).

      Et s’il sèche les cours, c’est comme au lycée, conseil de discipline et expulsion. Le contrat d’apprentissage peut s’arrêter s’il y a expulsion du centre de formation à moins d’en retrouver un autre au plus vite.

      De plus, comme au lycée, il aura des devoirs à faire à la maison.

      Répondre à ce message

  • Bonjour !
    j’ai 24 ans, je passe mon bts en apprentissage. On m’a parlé de jours de congés pour les révisions avant l’épreuve. Quelles en sont les conditions ? De plus, je voudrais savoir si je dois poser des jours de congés pour passer mes épreuves ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 23 janvier 2012 19:25, par Monique AC ! 61

      L’article L. 117 bis-5 du code du travail prévoit qu’un « apprenti est tenu de se présenter aux épreuves du diplôme ou du titre prévu par le contrat d’apprentissage. Pour la préparation directe de ces épreuves, il a droit à un congé supplémentaire de cinq jours ouvrables, pendant lequel il doit suivre les enseignements spécialement dispensés dans le centre de formation d’apprentis dès lors que la convention mentionnée par l’article L. 116-2 en prévoit l’organisation. Ce congé, qui donne droit au maintien du salaire, est situé dans le mois qui précède les épreuves. Il s’ajoute au congé prévu aux articles L. 223-2 et L. 223-3 et à la durée de formation en centre de formation d’apprentis fixée par le contrat.
      L’apprenti a également le droit de se présenter aux examens de son choix dans des conditions définies par voie réglementaire. »

      A la lecture de ce texte, l’octroi de ces 5 jours est subordonné à la condition que le CFA organise un enseignement particulier, ou au moins un encadrement des révisions.

      Cependant, une réponse ministérielle du 14 octobre 1996 précise que ce congé est dû par les employeurs même lorsque le CFA n’organise pas d’enseignement spécifique.

      En effet, l’article L 117 bis-5 du Code du travail n’indique pas que l’apprenti n’a droit à ce congé supplémentaire que dans le seul cas où le CFA organiserait des enseignements spécifiques. Dès lors, tous les apprentis doivent bénéficier de ce congé rémunéré même en l’absence de cours organisés par le centre de formation d’apprentis pendant cette période. Il convient, en outre, d’ajouter que réserver le droit au congé de 5 jours aux seuls apprentis dont le centre organise des cours de révision aboutirait à créer une discrimination non justifiée entre les apprentis et à consacrer une rupture d’égalité des chances dans l’obtention du diplôme ou du titre préparé. Ce congé concerne exclusivement la préparation du diplôme ou du titre prévu par le contrat d’apprentissage. (Rép. Diméglio : AN 14 octobre 1996 p. 5446 n° 41921.)

      Source

      Répondre à ce message

  • bonjour tout le monde voila j ai un problème avec mon cfa . je voudriez poser une question parque je suis pas sur de moi j ai u un problème se matin avec le prof javais pas ma calculé et il va viré du cour (par grave ) met il ma noté absence comme quoi j était pas venu dans le cfa et sa me cause un problème avec mon entreprise car mon patron va me viré . Le cfa a t’ils le droite de faire sa ou non ?

    Répondre à ce message

    • Pour licencier un apprenti, il faut avoir l’autorisation du tribunal des prud’hommes. S’il vous dit de partir du jour au lendemain, vous le collez aux prud’hommes c’est illégal et abusif. Sauf si vous êtes toujours dans votre période d’essai, là, il peut mettre fin au contrat.

      Effectivement, ne pas aller en cours est un motif de licenciement pour faute et le tribunal penchera en sa faveur.

      Le prof a abusé de son pouvoir comme beaucoup mais malheureusement, c’est à voir avec lui et le directeur du CFA.

      Répondre à ce message

  • Bonjour, tout d’abord merci pour cet article plein de bonne info.

    J’ai toutefois une question, mon petit frère âgé de bientôt 17 ans entame depuis septembre un contrat d’apprentissage en pâtisserie,

    Le problème est qu’il n’a encore jamais fait une semaine de moins de 38h, il tourne toujours entre 38 et 48 heure semaine en travaillant 6j/7j son seul jour de repos étant le lundi.

    Bien sur ces heures ne lui sont pas payé, ni comptabiliser comme récup.

    Autre chose il commence généralement avant 4h du matin

    Donc en résumé d’après ce que je pensais et votre article, son employeur est en faute pour :

    - le dépassement des 35h
    - le travail de nuit avant 4h du matin
    - le travail le dimanche

    Je laisse de coté les sauts d’humeur du patron accroissant ses mauvaise conditions de travaille

    Ma question est la suivante, quels recours avons nous ?

    inspection du travail ? prud’homme ?

    Quelles peuvent en être les conséquences pour mon frère, et pour le patron ?

    Encore merci pour votre article, et l’attention que vous prêterez à mes questions.

    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Bonsoir !

    Je suis acctuellement en Bac pro en alternance. J’ai recut un avertissement travail l’ors de mon conseil de classe. Est ce que celà peut être un motif valable pour que mon patron me vire ?!

    Merci d’avence. Bonne soirée.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Actuellement j’ai 17 ans (18ans en Mai), je suis malheureusement descolarisé depuis 2 ans, arrêt des cours en classe de 3e.
    Passionnée par les animaux je voudrai être apprenti toiletteur canin.
    Mais malgré mon parcours scolaire, pensez vous que je vais pouvoir être accepté dans un CFA ?
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail. C’est votre employeur qui vous inscrit au CFA.

      Vous avez le statut de salarié pas celui d’étudiant, vous n’êtes plus dans le dispositif de l’Éducation Nationale même si certains CFA sont basés dans des lycées professionnels.

      C’est justement fait pour les jeunes qui décrochent du circuit de l’Éducation Nationale même si vous passez les mêmes diplômes. Votre cursus scolaire ne peut être un obstacle.

      Si vous ne suivez pas les cours et que votre comportement laisse à désirer, vous aurez par contre les mêmes sanctions que dans un collège ou lycée normal allant jusqu’à l’exclusion.

      Il vous suffit de trouver un employeur et d’être ensuite assidu aux cours.

      Répondre à ce message

  • Bonsoir

    Je suis actuellement en Cap chauffage connexe , je possède également un cap installateur sanitaire , j’ai 18 ans , mon problème est le suivant ?

    Mon patron me fait faire parfois des choses qui ont aucun rapport avec ma formation exemple je suis plombier et je taille des haies chez lui
    A t’il le droit ?

    Il me demande d’utiliser ma voiture personnelle pour me rendre chez les clients et effectués les travaux chez eux seul sans lui ou il me rejoint après
    Es ce correct ?

    Il me laisse assez souvent voir presque tout les jours chez des clients ,seul avec du travail et ne reviens que 30 min avant la fin de la journée pour me récupéré
    Peu t’il faire ça ?

    Il me semble qu’un apprenti ne dois jamais être seul sur un chantier
    Et pour la question de ma voiture perso il me dit tu dois tout les jours te rendre au chantier ,sachant que l’on fait que du particulier sur mon contrat le chantier c’est chez lui niveau indemnisation déplacement ça a été vu comme ça
    Puis logiquement le patron dois prendre son apprenti au début de la journée le déposer a midi logiquement au dépôt puis en début d’apres midi recuperer l’apprenti au dépôt et le soir le ramené au dépôt a moins que je me trompe

    Merci de m’aider parce que la ça peu plus durée j’ai déjà essayer de parler avec lui il me sors a chaque fois selon ton contrat du toi te rendre au chantier qui dans mon contrat a été designer chez lui

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 1er février 2012 00:46, par Monique AC ! 61

      Mon patron me fait faire parfois des choses qui ont aucun rapport avec ma formation exemple je suis plombier et je taille des haies chez lui A t’il le droit ?
      Si votre contrat ne mentionne pas la taille des haies, vous n’avez pas à tailler des haies.

      Il me demande d’utiliser ma voiture personnelle pour me rendre chez les clients et effectués les travaux chez eux seul sans lui ou il me rejoint après Es ce correct ?
      Si votre contrat ne prévoit pas que vous devez utiliser votre véhicule personnel pour aller chez les clients, vous ne devez pas aller chez les clients avec votre véhicule. En outre, je suppose qu’il ne vous verse pas d’indemnité pour usage du véhicule personnel. Enfin, niveau assurance et accident du travail lors du transport, cela peut poser des problèmes.

      Il me laisse assez souvent voir presque tout les jours chez des clients ,seul avec du travail et ne reviens que 30 min avant la fin de la journée pour me récupéré Peu t’il faire ça ?

      Il me semble qu’un apprenti ne dois jamais être seul sur un chantier
      Normalement, un apprenti ne doit pas être seul sur un chantier.

      Et pour la question de ma voiture perso il me dit tu dois tout les jours te rendre au chantier ,sachant que l’on fait que du particulier sur mon contrat le chantier c’est chez lui niveau indemnisation déplacement ça a été vu comme ça
      Que voulez-vous dire ?

      D’une façon générale, il faut se baser sur le contrat de travail et refuser de faire ce qui n’est pas mentionné sur le contrat.
      Si le contrat indique comme lieu de travail "le dépôt", vous allez au dépôt avec votre véhicule, et vous n’utilisez pas votre véhicule pour le travail.

      Munissez-vous d’une copie de votre contrat, et montrez-là à votre patron à chaque fois qu’il cherche à abuser.
      Lisez aussi la convention collective (disponible obligatoirement sur le lieu de travail) pour voir si tous vos droits sont respectés.
      Lisez aussi le code du travail (sur le site légifrance).
      Et enfin, syndiquez-vous !

      Répondre à ce message

  • Bonjjour,

    Je suis dans une banque en alternance depuis Janvier 2011 et ma DRH e soutient que la convention collective et donc le salaire préférentiel n’est pas valable pour les apprentis car nous sommes une petite banque et que l’accord exclu les apprentis. Est ce que c’est possible ?! je voit partout que les apprentis sont salariés et ne peuvent être exclus d’une convention collective mais je ne trouve pas de réponse réellement claire ou de personnes dans ma situation.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Bonjour, mon employeur me menacant de me licencier pour avoir manquer 3jours de travaux pour maladie justifier d’un arret par medecin mas mis la pression et m’as forcer a signer une rupture amiable sinon il irais au tribunaux..hors le lendemain je me suis retracter par recomander en disant que j’annuler ma rupture..d’autant plus qu’avec mon arret j’avais etait convoquer et il m’as insulter dans son bureau..suis-je en tort ? car il m’as fais part d’une letre d’avocat qui arriverais chez moi

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 5 février 2012 10:21, par Monique AC ! 61

      Et pourquoi craignez-vous tant le tribunal ? Pour quelle raison votre employeur veut-il porter plainte ?
      S’il vous a insulté devant témoins, demandez aux témoins de vous signer une attestation. Contactez vite un syndicat.

      Répondre à ce message

    • En apprentissage, un employeur ne peut pas licencier sans décision judiciaire. C’est-à-dire qu’il doit demander l’approbation du juge des prud’hommes pour licencier son apprenti.

      Et dans ce cas, il doit rembourser ses aides.

      La seule façon de se débarrasser d’un apprenti, c’est de lui faire signer une rupture amiable d’un commun accord.

      Et que croyez-vous que l’avocat va vous faire, si l’avocat existe bien sûr ?

      Votre employeur n’avait pas prévu que vous reviendriez sur la signature de la rupture et il essaie de vous persuader que c’est vous qui allez avoir des ennuis, alors que c’est le contraire. C’est lui qui est fautif, il le sait et il veut vous faire peur.

      Allez au greffe des prud’hommes et vous verrez que c’est lui qui est en tord.

      Répondre à ce message

      • teddy ! 9 février 2012 17:29, par teddy

        je suis allez a linspection du travail et ils m’ont dis que il n’y avais pas de retractation possible, donc que mon contrat se termine bien le 26 fevrier..

        Répondre à ce message

        • teddy ! 9 février 2012 19:16, par Monique AC ! 61

          N’écoutez pas l’inspection du travail.
          "Une démission ne peut résulter que d’une manifestation non équivoque de volonté de la part du salarié"
          (définition dans le Dalloz 1996 page 75 au niveau de l’art L.122‑5).

          Et wikipedia :
          La démission doit résulter d’une manifestation claire et non équivoque de la volonté du salarié de rompre son contrat de travail. Ainsi, quelle que soit sa forme, la démission ne se présume pas et ne peut résulter que d’un acte clair et non équivoque4. De plus, la volonté du salarié de démissionner doit être libre, et donc exempte de toute contrainte. Elle ne doit pas résulter des agissements et empêchements de l’employeur, à peine de requalification de la démission en prise d’acte de la rupture à l’initiative de l’employeur.

          La volonté du salarié de rompre unilatéralement son contrat de travail doit être sérieuse. Ce critère exclut notamment les démissions décidées dans un mouvement d’humeur et rapidement rétractées.

          Allez aux prud’hommes.

          Répondre à ce message

  • Bonjour, je suis actuellement en deuxième année de droit, et je pense sérieusement à partir en boulangerie-patisserie au CFA de Laon.

    Toutefois j’aimerai une précision sur le salaire perçu. C’est bien en pourcentage du SMIC et non de son salaire précédent (comme je l’ai déjà entendu) ?

    Et aussi une question sur les conditions de coût et de logement (si certaines personnes y ont été).

    Je suis en attente de la réponse du CFA de Laon.

    Je vous remercie d’avoir pris du temps pour me lire et par avance de me répondre.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’ai une question, en tant qu’apprentie peut-on travailler dans une réserve ou il n’y a pas de chauffage donc il fait très froid ! I aurait-il pas une limite de températures à respecter ?

    MERCI DE ME RÉPONDRE RAPIDEMENT

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    actuellement, je suis une apprentie. Et je me demande si légalement ce sera possible à la fin de contrat d’apprentissage prendre des autres stages (comme un stage de fin d’étude) ou j’aurai besoin de retrouver mon CDI ?

    Répondre à ce message

  • Bonsoir,

    Je suis actuellement en apprentissage,(je suis en BAC PRO TU),et je me pose sévèrement une question,J’ai un équivalence BEP donc je suis passé en première directement et je suis payer comme un première année(C’est à dire comme si j’étais en seconde),ne devrais je pas pas plutot ètre payer comme un 2e année ?Je connais plusieurs personnes qui sont dans le meme cas que moi mais qui eux sont payé comme des 2e années.
    C’est moi ou y’a vraiment anguille sous roche ?
    Sachant qu’avec la nouvelle convention de la metalurgie appliquer depuis le 1er janvier 2012,je suis un peu désaventager comparé aux autres...(J’ai 24 ans pour information)

    Merci bien

    Répondre à ce message

    • http://www.lapprenti.com/html/appre...

      Vous êtes en contrat d’apprentissage, alors oubliez la hiérarchisation du lycée. Cela n’a strictement rien à voir. Vous êtes salarié pas étudiant.

      Si vous préparez un Bac en deux ans, vous n’êtes ni en Première ni en Terminale. ça n’a aucun sens de compter comme cela, même si votre CFA est un lycée professionnel. Vous n’êtes plus dans le circuit standard de l’Éducation Nationale.

      Si vous êtes en première année d’apprentissage (quel que soit le diplôme préparé), vous êtes rémunéré selon la grille d’apprentissage à savoir année + âge donc vous devez être rémunéré en première année dans la tranche 21 ans et plus. Si vous êtes en deuxième année d’apprentissage, vous êtes rémunéré en deuxième année dans la tranche 21 ans et plus.

      S’il y a une convention collective dans votre entreprise dont le salaire minimum est supérieur au Smic, vous devez être rémunéré sur ce salaire et non plus sur le Smic.

      Répondre à ce message

    • http://vosdroits.service-public.fr/...

      Si vous avez omis de préciser que vous avez obtenu votre BEP en apprentissage, vous êtes pour le Bac dans le cas de figure des contrats successifs.

      Dans ce cas, la première année de votre Bac doit être rémunérée selon la deuxième année de votre BEP. Donc vous devez percevoir le salaire de la grille d’apprentissage correspondant à deuxième année + 21 ans et plus.

      Et si la convention collective prévoit un salaire minimum supérieur au Smic, vous devez être rémunéré sur ce salaire.

      Répondre à ce message

  • rémunération 16 février 2012 21:38, par matthieu

    bonjour j’ai 22ans après avoir arrêté en terminal je suis retourné en 1re bac pro en alternance. Mon contrat à commencer en septembre, je suis a 55% du smic (1re année) mais certaine personne mon dit que je devait être a 65% du smic (2e année). Comment avoir des information précise pour être sur de cela . Merci

    Répondre à ce message

  • J’ai 20 ans, je préparer un bp peinture, mon patron est en arrêt de travai pendant un mois, est se que j’ai le droit de travailller seul sur un chantier pendant une si longue periode.
    Merci de me répondre rapidement

    Répondre à ce message

  • bonsoir,
    j’ai 21 ans et je suis actuellement en contrat apprentissage en restauration c’est ma premiére année !! cela fait deja six mois !! est ce normal qu’a chaque fin de semaine de cours je travail ??? mes cour finissent le vendredi a midi et j’ai fait mes 35 heures et le patron me fait toujour travailler le vendredi soir et le dimanche !!! et ma paye ne change pas !!! mais j’ai peur de perdre ma place comment faire ???

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 23 février 2012 11:57, par Monique AC ! 61

      Relisez bien votre contrat. Les jours de travail doivent être indiqués dessus et vous n’avez pas à travailler en dehors de ces jours sauf cas précis (heures supplémentaires payées).
      mais j’ai peur de perdre ma place
      Vous ne perdrez pas votre place si vous demandez à votre patron de respecter votre contrat.
      Si votre patron vous virait, vous iriez aux prud’hommes et vous gagneriez des dommages et intérêts.
      Un conseil : syndiquez-vous !

      Répondre à ce message

    • En apprentissage, un employeur ne peut pas licencier sans autorisation judiciaire. C’est-à-dire qu’il doit passer par le juge des prud’hommes. De plus, il doit rembourser ses aides sauf cas bien précis.

      La seule chose qu’il peut faire c’est une mise à pied sans salaire en attendant la décision judiciaire et c’est opposable aux prud’hommes si c’est abusif.

      Et vous ne pouvez pas démissionner non plus.

      S’il vous menace de licenciement, ce sont des bobards pour vous faire peur. Et s’il le fait quand même, c’est vous qui attaquez aux prud’hommes pour licenciement abusif, non respect du contrat.

      http://www.lapprenti.com/html/appre...
      Lisez tout en bas, "fin de contrat".

      Répondre à ce message

  • Bonsoir ma copine et en apprentissage et elle a des probleme avec son patron elle se fait insulter rabaisser il s’occupe de sa vie exterieur du travail il la laisse seul sur des chantier et par pluto loin (400km a peu près) elle fait des heure sup non payer il prend des personnes au black il est hypocrite envere elle il vole des choses chez les magasiniers il la menace de licensiment

    et elle refuse de faire quoi que se soit pour ne pas gacher ces anner d’apprentissage et de ne plus riens faire que doit on faire ? (elle est mineur)

    merci

    Répondre à ce message

    • Cliquez sur le lien du message au-dessus !

      Et suivez le conseil de Monique du message un peu plus au-dessus.

      Le droit du travail est le même pour tous !

      ça finit par être très agaçant de voir répéter mille fois la même question alors qu’on a déjà répondu ! va falloir qu’on personnalise les réponses ou qu’on fasse mille fois le copier/coller parce que personne ne prend la peine de lire.

      Répondre à ce message

  • Apprentissage : apprentis... 24 février 2012 00:34, par yaya

    Bonjour,

    Je suis actuellement sur le point de terminer mon contrat BP coiffure (plus que 4mois) mais apparement mon patron ne me supporte plus et me fait beaucoup trop de remarques. Il me dit que je n’ai pas progréssé (pas ma faute...) et veut que je m’en aille et que je cherche ailleurs. il fait préssion pour que je parte et l’ambiance s’en ressens. Que faut-il que je fasse ? si je cherche ailleurs je perd mes vacances dont j’ai tres besoin car grosse fatigue..

    une autre question, il me reste 4mois avant le diplome, mais 6avant la fin effective du contrat. si je décide de finir avant, juste apres le diplome et que je l’en averti 2mois avant, puis je avoir droit au assedics.. ?

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis... 24 février 2012 08:21, par Isa76

      On a déjà répondu maintes et maintes fois à ces questions !

      Vous n’avez qu’à remonter deux messages plus haut et cliquer sur le lien dans le message !

      Le droit du travail est le même pour tous et ne se décline pas en cas particulier ; donc ce qui est valable pour la personne à qui ce message s’adressait est aussi valable pour vous.

      Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis... 24 février 2012 10:09, par Isa76

      @yaya

      Non, vous n’aurez pas droit à l’indemnité chômage si sur l’attestation d’employeur (la fameuse feuille jaune) il est indiqué : rupture anticipée d’un contrat à durée déterminée ou d’un contrat d’apprentissage à l’initiative du salarié.

      Pour avoir l’indemnité chômage, il faut que sur l’attestation employeur, il soit indiqué : rupture anticipée d’un contrat à durée déterminée ou d’un contrat d’apprentissage à l’initiative de l’employeur.

      Vu la mésentente actuelle, je doute qu’il veuille cocher la case employeur. Donc si vous partez avant la fin de votre contrat, vous n’aurez rien.

      Répondre à ce message

  • Bonjour, mon employeur me propose d’entamer en septembre 2012 un contrat d’apprentissage d’AMP, je suis actuellement enceinte et mon accouchement est prévu pour fin aout j’ai donc demander à mon employeur si je pouvais faire mon apprentissage a mi temps mais es que je pourrais repasser à plein quelques mois après ?

    Et es possible de décaler une rentrer en formation de quelques mois pour congés maternité ?

    Cdlt

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 25 février 2012 10:17, par Monique AC ! 61

      Si je comprends bien, vous êtes actuellement à plein temps.

      Je lis : "Apprentissage AMP : La formation est proposée aux jeunes de 17 à 26 ans recrutés par un établissement du secteur social ou médico-social disposant d’un poste au profil AMP. L’apprenti reçoit un salaire, selon son âge, entre 25% et 61% du SMIC."

      Il faut avoir que vos indemnités en congé de maternité seront calculées sur ce salaire et non sur celui que vous percevez actuellement.

      Quant au mi-temps, je ne crois pas que ce soit possible en apprentissage. Et si c’était possible, vos indemnités de congés de maternité seraient réduites à peau de chagrin.

      Répondre à ce message

  • Bonjour à tous,

    je suis en BTS commerce International en alternance en contrat d’apprentissage.
    Voilà depuis septembre 2011 plus rien ne va dans l’entreprise, le patron ainsi que sa femme n’arrêtent pas de me dénigrer en inventant des mensonges pas croyables à mon sujet, mais je ne sais pas comment le prouver devant les prud’hommes ?
    De plus, il est marqué sur mes bulletins de paie : paiement par chèque ( en général) le 5 de chaque mois, or ce mois-ci c’était un virement bancaire en date du 11.
    L’entreprise est en redressement judiciaire. C’est un patron véreux et mythomane qui plus est ! il passe son temps à nous embobinés !
    La seule envie que j’ai est de vite finir mes dossiers et de partir de cette entreprise ! mais comment ? j’ ai perdus 6 kilos en 4 mois à cause de la pression et du stress, je suis sous anti-dépresseur à cause de lui car pendant 4 mois il n’a pas pus nous verser de salaire, et le seul chèque qu’il nous ait fait était "en bois", suite à cela j’ai pour pratiquement 150€ de frais bancaires et il ne veut pas me les rembourser ! c’est une bataille de lettre recommandé avec accusé de réception !
    si je l’emmene aux prud’hommes ai-je une chance de gagner ?
    répondez moi car je suis à bout, sur les rotules et je voudrais pas que cela nuise à ma période de révision pour mon diplôme ! Je maudit ce patron !!!

    Répondre à ce message

    • si je l’emmene aux prud’hommes ai-je une chance de gagner ?

      Vous allez au greffe des prud’hommes et vous expliquez votre cas. De toute façon, la résiliation d’un contrat d’apprentissage se fait par voie judiciaire donc vous êtes obligé de passer par les prud’hommes.

      Ou vous proposez à votre employeur d’arrêter tout de suite le contrat avec une résiliation à l’amiable. Et vous pouvez l’assigner tout de même ensuite aux prud’hommes, et là, personne ne peut vous dire si vous gagnerez ou pas.

      Répondre à ce message

  • Mon contrat d’ Apprentissage ! 6 mars 2012 14:25, par Stephanie

    Bonjour , Jai 16 ans , 17 ans le 12 juin , et je chercher un contrat d’ apprentissage en Boulangerie sur coudekerque-branche ou sur dunkerque mais je ne trouve pas ! je suis en fin de 3e , Auriez vous la gentillesse de pourvoir m’aider a trouver ( mon bonheure ) ?

    Je vous remercie coordialement .

    Répondre à ce message

    • Mon contrat d’ Apprentissage ! 6 mars 2012 22:14, par Isa76

      Comment voulez-vous qu’on vous aide ?

      La seule chose à faire c’est de démarcher toutes les boulangeries de votre région par téléphone ou en vous présentant.

      Vous pouvez aussi faire le tour des CFA ou des lycées professionnels et leur demander s’ils connaissent des employeurs qui prennent régulièrement des apprentis.

      Y’a pas d’autres solutions.

      Répondre à ce message

      • Mon contrat d’ Apprentissage ! 8 mars 2012 17:15, par cordier

        Bonjour,
        je travaille en tand qu’apprentie dans une agence immobilière, depuis fin juillet 2010.
        Mon contrat prend fin au 31 Aout 2012, mais je souhaite mettre fin à mon contrat après mes examins prévus pour fin juin.
        Cette filière ne me correspond pas du tout.
        Etand dans la convention collective national de l’immobilier, doit-je démissionner avec un préavis d’un mois ou avec un préavis différents puisque je suis en apprentissage ? En cas d’arrangement à lamiable pour quitter plus tôt mon poste doit-je laisser tout de même un préavis ?

        Je vous remerci d’avance de votre réponse.
        Ps : votre site est super !

        Répondre à ce message

        • Mon contrat d’ Apprentissage ! 8 mars 2012 18:32, par Isa76

          Pour la énième fois, on n’a pas le droit de démissionner d’un contrat d’apprentissage.

          Ce que vous voulez faire s’appelle : rupture anticipée d’un contrat à durée déterminée ou d’un contrat d’apprentissage.

          Et vous comptez sans doute sur les indemnités chômage après ?

          N’y comptez pas. Pôle Emploi fait la distinction entre la rupture à l’initiative du salarié et la rupture à l’initiative de l’employeur. Donc aucune indemnité si c’est vous qui demandez à partir.

          De toute façon, une démission = aucune indemnité chômage.

          Vous ne pouvez vraiment pas aller jusqu’à la fin du contrat ? pour deux mois restant ? vous tenez tant que ça à vous retrouver sans revenu ?

          Répondre à ce message

          • Mon contrat d’ Apprentissage 12 mars 2012 20:24

            Bonjour J’ai 20 ans je suis un peu dans la meme situation pour la rupture de contrat mais à la difference on me propose un cdi dans une autre entreprise. Je suis dans la branche de la viticulture et on me propose une place en or qui ne se proposera pas deux fois...On m’a proposé un CDI mais ils souhaiteraient commencer le contrat au début de l’été or mon contrat d’apprentissage finit début septembre. Que puis-je faire ?

            Merci bien

            Répondre à ce message

            • Mon contrat d’ Apprentissage 13 mars 2012 11:35, par Isa76

              Le contrat d’apprentissage ne peut être rompu que par voie judiciaire ou d’un commun accord des parties (l’employeur et l’apprenti doivent être d’accord). Il y a deux ruptures dites à l’amiable selon si l’apprenti a obtenu ou pas son diplôme.

              - Si vous obtenez votre diplôme, vous pouvez faire une rupture anticipée (comme expliqué dans le message au-dessus) mais attention à la case cochée sur l’attestation employeur ; l’une n’ouvre pas droit à l’indemnisation chômage.

              - Sinon, vous pouvez faire une rupture d’un commun accord d’un contrat à durée déterminée ou d’un contrat d’apprentissage ; laquelle ouvre droit à l’indemnisation chômage.

              Vous pouvez rompre votre contrat pour un CDI, mais il faut que votre employeur soit d’accord.

              Ensuite, il faut penser à la période d’essai du CDI. Si c’est vous qui voulez partir parce que ça ne vous plaît pas, aucune indemnité chômage. Si c’est l’employeur qui y met fin, les indemnités chômage sont subordonnées aux fameux 91 jours (avant, après, ce n’est pas pareil) et de la façon dont s’est terminé le précédent contrat.

              Donc, on évite de cocher la case : rupture anticipée d’un contrat à durée déterminé ou d’un contrat d’apprentissage à l’initiative du salarié.

              Répondre à ce message

  • bonjour, je voudrait savoir si mon maître d’apprentissage à le droit de me laisser seule avec l’ouvrière ? et commence ce passe une rupture de contrat car mon employeur (aussi maitre d’apprentissage). car elle m’accuse de tout un tas de chose et pour ne pas craquer j’ai était obliger de me mettre en arreter maladie

    Répondre à ce message

    • Comment ça se passe ?

      Eh bien vous lisez les commentaires, dans lesquels j’ai donné cette réponse à maintes reprises et vous allez sur le site "apprenti.com". D’autant que c’est la première phrase du message juste au-dessus du vôtre, faut pas exagérer tout de même !

      Le droit du travail est le même pour tout le monde et les réponses pour les uns valent aussi pour vous.

      On ne doit jamais laisser un apprenti seul, il doit toujours y avoir un adulte avec lui. Si l’ouvrière est une adulte, vous pouvez rester avec elle à condition que ce soit seulement de temps en temps et non pas sans cesse.

      Répondre à ce message

  • probléme d’apprentissage 14 mars 2012 14:42, par Macdalena

    Bonjour,
    Je suis actuellement en 3 eme année d’apprentissage dans la meme entreprise,etant une bonne éleve et ayant deja un diplome, mon patron souhaitait absolument me gardé .aujourd’hui je me rend compte que sa ne va plus, je n’ai pas été augmentée et je fais le travail des autres n’ayant pas le salaire qui convient, ainsi que des fermetures seule . je suis déséperée et decouragée a me rendre mal de partir au travail . Je souhaite trouvée un autre Boulot pour gagnée plus, actuellement en recherche, j’attend de trouvée pour partir .
    J’ai besoin de conseil pour la suite, étant totalement déboussolée et ne savant pas quoi faire pour quitter . Que puis-je faire ?

    Répondre à ce message

  • Vu le caractère répétitif des dernières questions et surtout vu que les demandeurs ne prennent pas la peine de lire ni l’article ni les commentaires, je récapitule certaines modalités du contrat d’apprentissage.

    Et pour commencer, le droit du travail est valable pour tout le monde, donc, les dispositions suivantes sont valables pour tout le monde. Le droit du travail ne s’individualise pas, il est unique et pour tous.

    I- Comment rompre son contrat d’apprentissage après la période d’essai ?

    Tout d’abord, comment il se ne rompt pas :

    - l’apprenti ne peut pas démissionner
    - l’employeur ne peut pas licencier

    Pour rompre son contrat d’apprentissage, il faut considérer deux cas de figure, avant l’obtention du diplôme et après l’obtention du diplôme.

    1) Avant l’obtention du diplôme :

    - résiliation du contrat d’apprentissage d’un commun accord (l’apprenti et l’employeur doivent notifier par écrit qu’ils mettent fin au contrat d’apprentissage d’un commun accord) ; case à cocher sur l’attestation de l’employeur : rupture d’un commun accord d’un contrat à durée déterminée ou contrat d’apprentissage

    - résiliation par voie judiciaire, c’est-à-dire saisie du juge des prud’hommes par l’employeur ou par le salarié ; case à cocher sur l’attestation employeur : résiliation judiciaire du contrat

    2) Après l’obtention du diplôme :

    - résiliation par voie judiciaire, c’est-à-dire saisie du juge des prud’hommes par l’employeur ou par le salarié ; case à cocher sur l’attestation employeur : résiliation judiciaire du contrat

    - résiliation du contrat d’apprentissage par anticipation (c’est-à-dire qu’une fois le diplôme obtenu, l’apprenti ou l’employeur peut mettre fin au contrat avant la date prévue dans le contrat) ; case à cocher sur l’attestation employeur : rupture anticipée d’un contrat à durée déterminée ou contrat d’apprentissage à l’initiative de l’employeur ou rupture anticipée d’un contrat à durée déterminée ou contrat d’apprentissage à l’initiative du salarié (s’il y en a deux, c’est que Pôle Emploi fait une distinction)

    En conclusion :

    - la rupture d’un commun accord doit se faire avec l’accord de plein gré (sans menaces ni intimidation de l’une des parties sur l’autre) de l’apprenti et de l’employeur ; si l’un refuse, le contrat doit se poursuivre ; si l’apprenti a cédé sous la pression alors qu’il ne voulait pas partir , il peut ensuite saisir les prud’hommes ; la rupture intervient le lendemain de la signature de l’accord ou à la date fixée par l’accord

    - la rupture anticipée n’a pas besoin de l’accord des deux parties ; c’est en grande majorité l’apprenti qui la demande en général parce qu’il a trouvé un contrat de travail ; et la demande doit être faite deux mois auparavant

    - la voie judiciaire s’impose pour l’employeur quand l’apprenti accumule les fautes graves (qui se soldent par un licenciement pour les autres contrats) et ne respecte pas les modalités de son contrat de travail ; la procédure est longue et l’employeur peut prendre une mesure de mise à pied conservatoire (sans salaire) pour l’apprenti jusqu’à la fin de la procédure

    - la voie judiciaire s’impose pour l’apprenti quand l’employeur ne respecte pas les modalités du contrat, impose des conditions de travail inadéquates etc ; en cas de harcèlement rendant impossible le retour au travail, il n’y a pas d’autres solutions que les arrêts maladie et de saisir la médecine du travail en attendant que la procédure arrive à son terme

    Cas particulier : l’apprenti junior (de 14 à 16 ans)

    Jusqu’à 16 ans, l’apprenti peut mettre fin au contrat à tout moment (mais n’a pas droit à l’indemnisation chômage puisqu’il est mineur).

    II- Qu’en est-il pour Pôle Emploi ?

    1) Pour ouvrir des droits à l’indemnisation chômage, il faut avoir travaillé six mois.

    2) La résiliation judiciaire et la rupture d’un commun accord ouvrent droit à l’indemnisation chômage (cela n’est pas considéré comme une démission (C. trav., art. L. 6222-18 que l’on trouve aussi sur la convention Unedic)

    3) Attention à la rupture anticipée. Car s’il y a deux cases sur l’attestation de l’employeur c’est que l’une n’ouvre pas droit à l’indemnisation.

    - rupture anticipée d’un contrat à durée déterminée ou contrat d’apprentissage à l’initiative de l’employeur = indemnisation

    - rupture anticipée d’un contrat à durée déterminée ou contrat d’apprentissage à l’initiative du salarié = aucune indemnisation

    Répondre à ce message

  • Bonsoir à tous

    Je fini mon contrat d’apprentissage qui a duré deux ans en fin Juillet, et aimerai profiter d’une année sabatique.
    Apparament j’aurai le droit a toucher le chomage, mais pour combien de temps et surtout, combien ?
    Merci ! :)

    Répondre à ce message

  • Bonjour a tous et a toutes !

    Je m’appel Rolland et j’ai un souci : apres avoir fait l’inscription au CAP on m’as viré de mon boulot et le CFA ne peut plus me garder tres longuetemps.
    La question est j passe quand meme l’exament si on m’as vire de CFA ou pas ?

    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’ai effectué mon apprentissage à Simply Market d’août 2009 à juillet 2011 dans le cadre de mon BTS MUC ! Je voudrais savoir un petit renseignement concernant le droit au chômage.
    En effet, j’ai décidé après l’obtention de mon BTS de faire un WHV en Australie donc j’y suis actuellement en ce moment.
    Je n’ai pas demandé mon droit au chômage avant de partir sachant qu’il pouvait me radier si je ne me présenter aux rdv ; j’ai pu voir sur Internet qu’il ya une limite d’un an après la fin du contrat pour demander le chômage mais le problème c’est que je serais encore en Australie à ce moment là ! Je décide de rentrer en septembre il sera donc trop tard ; sera t’il alors encore possible de le demander ? ou y’a t’il d’autres possiblités ? si oui dites moi lesquelles ! merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • Bonjours,
    J’ai trouver une entreprises pour débuter un apprentissage, mais j’aimerai savoir si il était possible de commencer a partir de ce mois-ci ?
    Le Chef d’entreprise ma dit qu’il se renseignerai mais j’aimerai de mon côté savoir si oui ou non, et si non voir avec la mission locale pour des stage rémunéré en attendant le début de l’apprentissage.

    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

    • Au plus tard dans les cinq jours suivant la conclusion du contrat, l’employeur envoie le contrat
      d’apprentissage visé par le CFA à la chambre consulaire dont il dépend (chambre de commerce et
      d’industrie, chambre de métiers, chambre d’agriculture). Celle-ci dispose de 15 jours pour enregistrer
      le contrat.
      Pour les employeurs publics du secteur non industriel et commercial, l’enregistrement est réalisé par
      l’Unité territoriale de la DIRECCTE.

      En ce qui concerne les stages, apprenez qu’ils ne sont pas rémunérés ou très faiblement rémunérés. Inutile de chercher un stage si vous voulez avoir de l’argent.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je suis actuellement en 2e année de mon contrat de professionnalisation de bp coiffure, mon contrat prend fin le 3 octobre 2012 et je suis rémunéree 890euros brut.
    Mais je saurais en juillet si j’ai obtenu ou non mon diplôme. Si je l’obtient donc en juillet, comment cela se passe t il au niveau de ma rémunération entre juillet et la fin de mon contrat en octobre ? Je ne voudrais pas continuer à être payer en tant qu’apprentie alors que j’ai obtenue mon brevet ( et ma patronne souhaite me garder dans le futur). J’aimerais être aidee parce que je ne trouve de réponses nulle part...
    Si la solution est de me changer de contrat en juillet, aurais je droit à mes 15 jours de congé tout de même pendant les vacances d’été ? Merci de me donner des réponses...

    Répondre à ce message

    • Si l’apprenti a obtenu le diplôme ou le titre préparé avant le terme du contrat fixé initialement, il peut mettre fin au contrat d’apprentissage de sa propre initiative, après en avoir informé l’employeur par écrit au minimum deux mois auparavant. (source : www.fiphfp.fr/IMG/pdf/fiche_...)
      Vous avez droit évidemment aux congés payés comme tous les salariés. Mais pourquoi seulement 15 jours ?

      Répondre à ce message

      • Je voulais juste savoir les solutions pour pouvoir arrêter d’être payer comme une apprentie à l’obtention du diplôme. Mais deux mois auparavant je ne peux pas prévoir de rompre le contrat si je ne sais pas si je vais l’obtenir...
        Deux semaines seulement de congé, parce que je viens de l’apprendre hier. Et encore elle voulait ne pas me donner de vacances du tout en été justement à cause de ce souci. D’où le fait que je cherche des réponses vis à vis de mes droits...
        Je travaille pour elle depuis le 3 octobre 2011 et mon contrat se termine le 3 octobre 2012. Donc j’ai peur qu’elle puisse me faire un nouveau contrat en juillet avec un salaire supérieur ( grâce au diplôme) et du coup ne pas me donner de vacances ? Est elle dans ses droits ? Alors que j’aurai tout de même cotisé des jours depuis octobre... Merci beaucoup

        Répondre à ce message

        • Tout salarié a droit à des congés payés, dès lors qu’il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à un minimum de 10 jours de travail effectif. Chaque mois de travail ouvre droit à un congé de 2,5 jours ouvrables. C’est l’employeur qui organise, selon certaines règles, les départs en congés.

          Voir ICI

          Répondre à ce message

        • L’employeur ne peut pas augmenter le salaire d’un apprenti même après obtention du diplôme. Avoir son diplôme n’a aucune incidence sur le salaire en apprentissage. Si vous allez au terme de votre contrat, votre salaire sera le même qu’auparavant.

          Si vous voulez gagner plus, il faut vous trouver un contrat normal (CDI ou CDD). Là, votre salaire sera au minimum le SMIC (9,22 euros de l’heure) ou le salaire minimum conventionnel.

          La seule solution c’est la rupture anticipée, à l’initiative du salarié (avec délai de prévenance de deux mois) ou à l’initiative de l’employeur qui vous propose un CDI.

          Dans la lettre de rupture anticipée, vous indiquez qu’en cas d’obtention du diplôme vous voulez rompre le contrat le lendemain de la date de publication des résultats de l’examen, et si vous n’obtenez pas votre diplôme vous continuez votre contrat jusqu’à son terme ; vous pouvez même demander un redoublement.

          Le problème, c’est qu’ensuite vous n’aurez aucune indemnisation chômage si vous êtes sans emploi après la rupture.

          Son souci, c’est qu’elle doit calculer les congés en fonction de la durée réelle du contrat. Si elle vous fait un autre contrat, les congés sur votre contrat d’apprentissage doivent être calculés du premier jour travaillé (octobre 2011) au dernier jour travaillé.

          Si le contrat est rompu au 1er juillet, les congés seront calculés du 1er octobre 2011 au 30 juin 2012 ; c’est pourquoi elle ne peut pas vous dire combien vous pouvez prétendre cet été, elle ne va pas vous donner des congés calculés jusqu’à octobre si votre contrat est rompu avant.

          Si elle vous établit un CDI à partir de juillet, vos droits aux congés repartent avec le nouveau contrat et elle peut, si elle le veut, vous donner des congés par anticipation. Puisque vous étiez auparavant en apprentissage, il n’y a pas de période d’essai pour le CDI.

          Répondre à ce message

        • Vous n’avez pas pris un jour de congé depuis octobre ?

          Dans ce cas, elle vous doit déjà pour la période d’octobre à mars : 15 jours.

          Répondre à ce message

          • Merci beaucoup pour vos messages et votre aide.

            Si j’ai pris une semaine de congés la dernière semaine de février, je les ai pris en anticipé. Si je calcule bien, de octobre à juillet j’aurais cotisé 22,5 jours moins 6 jours pour la semaine que j’ai pris donc il me reste 16,5 jours donc je peux prendre mes deux semaines en été.

            Avec vos renseignements je pense que j’irai à terme de mon contrat jusqu’en octobre, malgré le fait que je serais tjr remuneré en tant qu’apprentie, mais c’est la meilleure solution car je ne sais pas encore si je vais continuer à travailler dans cette entreprise et je préfère savoir que je puisse bénéficier du chômage ensuite si jamais je ne retrouve pas de travail de suite...
            En tout cas je vous remercie encore pour le temps que vous consacrez à nous répondre, vous m’avez bien aidée...

            Répondre à ce message

  • je suis apprentie plaquiste peintre en 2 eme année je touche 50% du smic la je vais avoir 18 ans normalement je doit toucher 60% du smic mon employeur me dit qu il ne peut m augmenter a cause des deficulter du travaille,que je doit faire je fini l année avec 50% du smic ??

    Répondre à ce message

  • bonjour j’ai 22 ans j’aurais voulu avoir quelque information voila au jour d’aujourd’hui je travail dans une entreprise ou nous sommes deux apprentie et la patronne et a se jour depuis pratiquement un ans pour moi elle me fait faire 10h de travail dans la journée nous n’avons pas de jour de repos consequtif nous travaillons seul dans le magasins c’est temps si nous subison beaucoup de méchanceté des jeunes client vol insulte etc l’autre apprenti c’est même fait enfermé dans le magasins par des jeune bref nous n’en pouvons plus car cela ne peut plus durer j ai appeler inspection du travail il son venu et je souhaite la mettre au prud’homme ensuite la elle m’envoi des messages comme quoi e suis folle qui faut que j’aille me faire soigner etc puis porter plainte pour harcèlement moral et non respect du code du travail merci pour vos réponse d’avance

    Répondre à ce message

    • Tout d’abord, si vous revenez, pourriez-vous retourner à la ligne de temps en temps et mettre des points entre vos phrases, car c’est très difficile de vous lire comme ça d’un bloc. Je vous remercie.

      Vous ne pouvez pas faire autrement que de passer par la voie judiciaire en apprentissage pour rompre le contrat. Sauf si vous voulez signer une rupture à l’amiable avec votre employeur.

      Vous avez fait la moitié du chemin avec l’inspection du travail, allez au greffe des prud’hommes expliquer votre cas pour demander la résiliation judiciaire pour non respect du contrat par votre employeur.

      Pour le harcèlement, c’est plus compliqué mais vous pouvez commencer par la médecine du travail. Faites constater votre état de santé par votre médecin traitant et ensuite demandez un rendez-vous avec la médecine du travail (faut insister, ils sont assez débordés selon les régions). Ce rendez-vous ne sera pas communiqué à votre employeur (les salariés ont le droit de saisir la médecine du travail indépendamment de la visite médicale via l’employeur).

      Il vous faut des preuves, des témoignages et déposer une plainte auprès du procureur de la république. C’est lui qui déterminera la suite.

      Si vous êtes agressée, n’hésitez pas à porter plainte auprès des services de police, vous aurez ainsi une autre preuve des mauvaises conditions de travail.

      Sachez que votre employeur ne peut vous licencier et si elle veut se débarrasser de vous doit saisir le juge des prud’hommes pour demander la résiliation judiciaire du contrat. Elle peut aussi vous demander de signer une rupture à l’amiable qui peut être dénoncée auprès du juge s’il y a contrainte.

      Le harcèlement et les mauvaises conditions de travail c’est difficile à vivre, j’en sais quelque chose. Je vous souhaite donc bon courage.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Petite question, et je vous prie de me pardonner d’avance si jamais la réponse est donnée plus haut et que je l’ai simplement pas vue, un apprenti doit-il travailler les jours fériés ?

    Si j’ai bien compris le 1er Mai est un jour férié particulier, donc ma question concerne plutôt les autres jours fériés (comme le 9 Avril pour ne pas le citer).

    Étant donné que je ne sais pas si les conditions divergent selon le secteur d’activités et le diplôme préparé, je vais présenter ma situation brièvement : Je suis en licence dans la restauration rapide.

    En vous remerciant d’avance.

    Répondre à ce message

  • mon patron a t’il le droit de me métre en plonge alors que je fait un cap service ???

    Répondre à ce message

    • Je suppose que c’est un CAP service brasserie-café.

      Donc, oui, cela fait partie du métier.

      Et il se peut que vous appreniez à passer la serpillière, car le nettoyage de la salle fait aussi partie du métier.

      Ce n’est pas que servir les clients, mais entretenir aussi les équipements et les lieux.

      Faudra devenir responsable de salle ou de comptoir pour ne plus faire la vaisselle ni passer le balai.

      Répondre à ce message

      • Bonjour, j’ai une question auquel j’ai eu beau chercher personne n’en parle , je vais bientôt comment mon contrat avec mon employeur en électrotechnique et ma question est serais-je payé durant ma période d’essai lorsque je commence mon contrat il parait que la période d’essai dure 2 mois . SVP repondez moi cela m’aidera beaucoup merci a tous !

        Répondre à ce message

        • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 16 avril 2012 12:33, par Monique AC ! 61

          Eh bien, voilà une question qui est bien d’époque ! Oui, mille fois oui, la période d’essai est TOUJOURS payée. Durant la période d’essai, vous travaillez, donc vous devez être payé. En outre, si votre employeur ne vous fait pas signer de contrat dans les deux jours après votre embauche, vous pouvez considérer que vous n’avez pas de période d’essai à effectuer : vous êtes directement en CDI, sauf si vous signez ultérieurement un contrat mentionnant une période d’essai. La période d’essai doit être écrite et le contrat doit être signé dans les deux jours. Si pas de contrat écrit, c’est la convention collective qui s’applique intégralement.

          Répondre à ce message

        • Les bras m’en tombent. C’est probablement la question la plus ahurissante posée sur le site.

          En apprentissage, la période d’essai dure deux mois. Vous pouvez la rompre de vous-même si vous vous rendez compte que cela ne vous plaît pas, tout comme l’employeur peut la rompre s’il juge que vous ne faites pas l’affaire.

          Après, c’est plus compliqué.

          Répondre à ce message

  • Mon frère était en alternance mais comme il se comportait mal il s’est fait virer de son école et il a reçu une lettre recommandée disant qu’il ne devait plus venir en cours jusqu’à la fin de l’année. Son patron l’a quand même garder dans son entreprise. A la fin de l’année mon frère se présente aux examens et le soir il reçoit un coup de fil du directeur lui disant qu’il avait fait une main-courante contre lui car il s’était mal comporter (se qui était totalement faux). Le problème c’est qu’il en a averti son patron. Sachant qu’il s’est fait virer de l’école, le contrat est rompu, donc le directeur à-t-il le droit d’aller raconter ça à son patron alors que cela ne devrait pas le regarder ?
    Merci de me répondre au plus vite svp.

    Répondre à ce message

    • Je ne comprends pas bien votre histoire.

      Votre frère a passé des examens en fin d’année, donc fin 2011. Et son ex directeur de CFA lui annonce qu’il a fait une main-courante contre lui. Quand a-t-il fait cette main-courante, pour quel motif ? Et il en informe l’employeur donc en cette fin d’année 2011. Bien après que votre frère ait été viré donc ?

      Nous sommes en avril 2012. Où en est votre frère ? toujours chez l’employeur ? l’employeur l’a viré suite à la révélation du directeur ? il est au chômage ? quel est le sens de la question près de quatre mois après les faits ?

      A-t-il le droit de raconter ça au patron ? on a toujours le "droit" de raconter n’importe quoi à n’importe qui, simple question d’éthique et de morale.

      Et votre frère a le droit de déposer une main-courante contre le directeur pour harcèlement si celui-ci, à force de raconter ses démêlés avec votre frère, nuit à la réputation de votre frère.

      Répondre à ce message

  • bonjour,
    je suis en formation CAP conducteur routier (permis C + EC + FIMO + ADR) depuis octobre 2011... seulement voila ma situation, j’ai reussi mon permis C + FIMO + ADR .. seulement voila que depuis fevrier on se prepare au passage du permis Ec + le diplome, c’est la derniere "ligne droite" comme on dit. mais le probleme est que je ne suis pas du tout interessé de faire la Ec car je ne me sent pas a l’aise dans ce type de vehicule et mon objetcif etait de reussir la c +fimo + adr.. j’aimerais savoir si je peux demissioner car je sais que meme si je reussi le passage du permis je ne m’en servirait pas et je ne veux pas perdre du temps pour rien.. je suis + interesse de travailler rapidement pour l’entreprise qui m’emploi actuellement.. que me proposez vous ? et au cas ou l’entreprise n’as pas de poste dans l’immediat a me proposer ai -je le droit au chomage ? merci de votre reponse

    Répondre à ce message

  • Apprentissage 14 mai 2012 20:34, par lussy

    Bonjour, j’ai 23 ans je travail depuis bientot 4 ans, mais je voudrai reprendre un CAP coiffure. Je touche le SMIC donc je voudrai savoir combien je toucherai environ en apprentissage ? Merci.

    Répondre à ce message

  • bonjour,

    j’aurais une question.
    voilà j’ai 22 ans apparemment je serais a 53% smic en tant qu’apprentis
    je vis chez ma mère qui touche le rsa .

    et donc j’aimerais savoir si ma mère le déclare a la caf es qu’il vont diminuer le rsa et on t-il le droit ?

    j’essaie de trouvais une lois qui concerne les jeunes apprentie qui vit chez leur parent qui touche le rsa mais je ne trouve rien .

    Répondre à ce message

    • Eh oui, malheureusement, vous faites partie du foyer de votre maman, donc vos ressources sont prises en compte pour le calcul de son RSA et de son APL aussi.

      La règle est simple : tous les revenus du foyer sont pris en compte pour le calcul du RSA, que ce soit les revenus du père, de la mère, des enfants qui sont salariés ou apprentis.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Le 30 juin 2012 mon contrat d’apprentissage ce termine et je ne souhaite pas continuer dans cette entreprise. Ma responsable me dit qu’en attendant de retrouvé un travail, je ne peut pas bénéficier du chômage en contrat d’apprentisage. Est-ce vrai ?
    Merci par avance.

    Répondre à ce message

    • Et pourquoi vous n’auriez pas droit à l’allocation chômage ? Vous avez cotisé, non ? (Vérifiez sur vos bulletins de paie).
      D’autre part, lisez la convention collective qui vous concerne (n° sur le bulletin de paie) qui doit être consultable dans votre entreprise : vous avez peut-être droit à une prime de fin d’apprentissage.

      Répondre à ce message

    • Vous aurez l’indemnisation chômage si vous allez au terme de votre contrat ; votre contrat se termine le 30 juin, vous travaillez jusqu’au 30 juin c’est une fin de contrat donc Pôle Emploi indemnise. Je suppose que vous avez travaillé au moins six mois (il faut six mois de contrat pour l’indemnisation).

      Il n’y a pas d’indemnisation quand l’apprenti rompt le contrat avant terme, après avoir obtenu son diplôme sans emploi derrière.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je suis en 2nd annee de bac pro commerce en boulangerie. Il me reste 1 an a faire. Je suis pacsé et voudrai rompre mon contrat pour suivre mon conjoin a 52km de notre logement actuel et donc de mon lieu de travail. Mon patron ne veux pas faire de rupture a l amiable sauf si je lui verse au moin 4000€. Comment puis-je faire pour rompre mon contrat et est-ce que j aurai des indemniter a lui verser ?

    Répondre à ce message

    • Et si vous lisiez l’article qui figure encore en page d’accueil.

      Aucune indemnité à verser à qui que ce soit !

      Non mais c’est quoi cet escroc ! mettez-le aux prud’hommes pour extorsion et chantage, de toute façon, la voie judiciaire est le seul recours que vous avez si vous voulez partir et qu’il refuse l’accord amiable. On va voir s’il continue son chantage quand vous lui aurez rappelé que vous pouvez aller devant le juge pour rompre le contrat et le dénoncer donc pour ses pratiques.

      Répondre à ce message

  • bonsoir, alors voila je suis en apprentissage restauration et je suis a la fin de ma première année, mais le souci ses que j’ai pas mal d’absence non justifier en centre d’apprentissage mais je ne savais pas que mon patron pouvais avoir des primes en fin d’année, es-que mon patron a le droit de me licencier a cause de mon nombre d’absence ?

    Répondre à ce message

  • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 18 juin 2012 15:41, par gaetan garrigues

    je suis enprentie boulanger j ai plue le tenps d enprendre mon metier et je recent un degout protond pour ce metier du a l entreprise puis je quitter l entreprise sans faire perdre la prime d enprentissage et pujis allez en bac pro agriculture

    Répondre à ce message

    • puis je quitter l entreprise sans faire perdre la prime d enprentissage

      Les aides à l’apprentissage sont différentes d’une région à l’autre, il n’y a pas de règle générale définie ; de plus, il y a des accords spécifiques également selon le secteur d’activité. Donc, il est impossible de répondre à votre question. Ces modalités doivent êtres inscrites sur la convention d’apprentissage dont votre employeur a copie.

      Si dans votre région, l’employeur doit rembourser si le contrat est rompu de n’importe quelle façon, alors, il rembourse.

      Quant au Bac pro agriculture, en théorie il est tout à fait possible de changer d’apprentissage ; demander à votre CFA.

      Répondre à ce message

  • bonjour

    je suis en CAP PROE ( préparation et réalisation des ouvrages électriques ) en lycée pro et je voudrais savoir si il serait possible de faire ma 2e année de CAP en apprentissage

    merci d’avance pour toutes réponses

    Répondre à ce message

  • Je suis en alternance avec le CFA une semaine école et une semaine travaille.
    Ce mois ci j’ai sauté une semaine pour les deuxième année qui passé leurs BEP ... J’ai donc travaillé 3 semaines ... Et la semaine prochaine je suis donc censé être au centre de formation (CFA) en cours mais mon patron voudrais que je travaille pour la période du CFA tout en sachant que je suis mineur et que j’ai cours cette semaine la (c’est ma dernière semaine) et que j’ai deja sauté une semaine. Du coup je garde mes horaire de travail et je n’ai donc pas mon week end mais comme jour de repos vendredi et dimanche alors que je suis sencé avoir mon week end ...

    Est-possible ? A t’il le droit de faire sa ?

    Répondre à ce message

  • Bonsoir,

    Mon contart ce termine le 30 juin, cela fait 4 ans que je travaille dans la même entreprise. Ma responsable me dit que je n’ai pas le droit aux chomages car sa comptable lui a dit que je ne cotiser pas pour les allocations aux chomages. Est-ce possible ?

    Merci par avance

    Répondre à ce message

  • Bonjour je suis en 3 eme année d’apprentissage et j’ai 17 ans ! Autant dire que sa ne se passe pas bien dans mon entreprise, car je suis accusé de tout les probléme qu’il y a dans le magasin même quand sa ne concerne pas mon rayon, je me fait humilier et parfois insulter ! Mais ayant fini mon contrat dans 2 mois j’essaye de tenir le coup ! Le souci c’est que pendant 2 semaine ma maître d’apprentissage étant en vacances je suis seul dans mon rayon et j’ai sous ma charge 2 stagiaires agées de moin de 18 ans.A la moindre petit erreur de leurs parts je me fais de nouveau humilier et engueuler . Je voudrais savoir si ils ont le droit de donner a un apprentie la responsabilité d’avoir 2 stagiaires ! Merci beaucoup !

    Répondre à ce message

  • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 28 juin 2012 18:28, par Corentin Broquet

    Bonjour j’ai 19 ans et j’ai eu deux CAP, un de boulanger et un de pâtissier, je vis a Nantes, que j’ai écumé en long en large et en travers dans l’espoir de trouver un travail, malheureusement cela fait presque un ans maintenant qu’on me refuse des poste libre, c’est parce que je suis jeune ? ou est-ce dû a autre chose a votre avis ?

    Répondre à ce message

    • J’ai 50 ans, je suis assistante de direction et cela fait presque un an qu’on ne répond pas à mes demandes d’emploi. Est-ce parce que je suis trop vielle ? ou est-ce dû à autre chose à votre avis ?

      Aujourd’hui, on se fait jeter à n’importe quel âge. Trop jeune, trop vieux...

      Quant à l’autre chose. Ben, si on savait... mais on ne sait pas, on ne saura jamais...

      Répondre à ce message

  • Bonjours j’ai 17 ans et je suis en 1re année d’apprentissage , Je vous explique mon cas .
    Depuis 2 mois mon entreprise rencontre des difficulté financière a tel point qu’il sont placer sous tutelle par un mandataire judiciaire , Ne trouvant plus de chantier mon patron a décider de mettre ses employé au chômage technique , ai’je droit , en tant qu’apprentis , de bénéficier de ce chômage , Pourrai-je avoir plus de renseignement sur ce type de chômage dans le cadre d’un apprentissage . Merci d’avence :)

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    En faite, je commence mon contrat d’apprentissage début juillet. Je vais donc travailler tout le mois. Est-ce que je serais payé plus ? ou pareil que si je travaille 3 semaines en entreprise et 1 semaine en temps normal au CFA ?

    Merci =)

    Répondre à ce message

  • Bonjour, j’ai 17 ans en septembre, j’ai obtenu mon CAP esthetique parfumerie, je travaille dans un institut en tant que apprentit pour mon Brevet Pro, le problème c’est que mon contrat ne commance pas avant octobre et durant la période Juin-Octobre je suis considèré comme stagiaire rémunéré a 33%, certaine personnes me disent que je ne devrait pas etre en tant que stagiaire hors période scolaire, et que je devrais etre en CDD et j’aurais le droit a des vacances... J’aimerais des renseignement, car je ne sais pas du tout ou me renseigné. Merci

    Répondre à ce message

    • Désolée, trop peu d’éléments pour comprendre votre histoire.

      Comment avez-vous obtenu le CAP, en contrat apprentissage ou au lycée normal ?

      On ne fait pas de stage avant un contrat d’apprentissage. Quelle convention avez-vous signé avec l’employeur ? AFPR peut-être ? avez-vous déjà signé votre contrat d’apprentissage pour octobre ? chez le même employeur ?

      Si vous sortez du lycée, vous auriez dû être en vacances et commencer votre apprentissage en octobre.

      certaine personnes me disent que je ne devrait pas etre en tant que stagiaire hors période scolaire, et que je devrais etre en CDD et j’aurais le droit a des vacances...
      Les personnes, elles feraient mieux de se taire au lieu de raconter des âneries.

      Vous devenez apprentie, donc salariée, donc dites au-revoir au rythme scolaire. Vous n’allez plus vivre sous ce régime.

      Un stage s’effectue à n’importe quelle période, puisqu’il fait partie d’une formation. De plus, un stagiaire n’est pas rémunéré. Ne pas confondre avec les stages que l’on fait quand on est au lycée sous le régime de l’éducation nationale.

      Quand on est en CDD de quelques mois, on ne prend pas ses vacances, on se les fait payer à la fin. Vous voyez un employeur embaucher une personne pour la mettre en vacances ?

      Répondre à ce message

  • voila alors je voudrais savoir si il est légal que mon employeur me garde alors que le maitre d’apprentissage ai démissioné ? merci d’avance

    Répondre à ce message

  • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 23 juillet 2012 21:20, par Bastien wagner

    Bonjour je vien de commencer un contrat dapprentissage en coiffure et jai 16 ans sa fait 4 semaine que je travail et ma patronne me fait faire travail 9 h par jour et 10h le jeudi mais ne me fait pas travailler le dimanche le lundi et le mercredi mais les horaire quelle me fait faire sont hors la loie ou pas vu que le mercredi je ne travail pas ?... Que dois-je faire ?...

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 24 juillet 2012 10:12, par Monique AC ! 61

      Quels sont vos horaires inscrits sur le contrat de travail ?

      Répondre à ce message

    • Ne pas confondre les horaires avec la répartition du temps de travail.

      Vos horaires ne sont pas hors la loi mais en contrat d’apprentissage, ils doivent être précisés dans le contrat et la convention.

      Quels sont les horaires d’ouverture du salon ?

      Par contre, la durée du temps de travail est anormale ; vous faites 37 heures par semaine.

      Si je compte :

      - mardi : 9 h
      - jeudi : 10 h
      - vendredi : 9 h
      - samedi : 9 h

      Quelle durée hebdomadaire est précisée sur le contrat ?

      Vote employeur a signé le même contrat que vous, elle doit donc le respecter pour les horaires et la durée du temps de travail.

      Vous avez deux mois de période d’essai à compter du premier jour travaillé, vous pouvez donc partir si ça ne convient pas.

      Répondre à ce message

  • bonjour 2 août 2012 18:54, par matheo

    voila je souhaite quitter mon apprentissage aprés un an de cette entreprise, (arrangement amiable), mais je ne sais pas si j’aurai droit au chomage.
    sachant qu’avant de démarer mon contrat d’apprentissage j’avais deja fait un CUI de 6 mois.

    je ne sais pas quoi faire

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    je voudrais démitionner de mon apprentissage, et sa fait 2 mois que je travaille la-bas, je voudrais savoir comment je pourrais l’ananoncer a mon patron.. Surtout que cela deviens urgent car je ne me sens aps du tout bien dans son établissement.
    Que faire ?

    Répondre à ce message

    • On ne peut pas démissionner d’un contrat d’apprentissage, comme on ne peut pas se faire licencier.

      Vous n’avez pas d’autre choix que de faire une rupture à l’amiable avec l’accord de votre employeur.

      Toutefois, la période d’essai d’un contrat d’apprentissage est de deux mois. Comptez deux mois calendaires à partir de la date de début du contrat. Si vous êtes toujours dans les deux mois, vous pouvez partir sans motif et sans avoir besoin de l’accord de l’employeur. Lui aussi peut rompre dans ce laps de temps. Si vous avez dépassé les deux mois, c’est une rupture à l’amiable et s’il ne veut pas, par voie judiciaire.

      Répondre à ce message

      • Apprentissage : A t-elle le droit ? 26 février 2013 16:47, par Isa37

        Bonjours je suis apprentis serveuse j’ai 18 ans . J’ai demander a ma patronne un weekend pour le mariage de ma belle soeur elle ma refuser alors que c’est un weekend quand je revient D’école.
        Je ne lui demande jamais rien . Je suis toujours au travail , jamais en retard . Quand elle me demande de faire ses course pendant mais heurs de repos je le fait . BREF .
        A t-elle le droit de me refuser se weekend alors que je revient de cfa et que je les prévenue plus de 6 mois a l’avance ?

        Répondre à ce message

        • Apprentissage : A t-elle le droit ? 3 mars 2013 16:30, par Monique AC ! 61

          Relisez votre contrat de travail. Qu’est-il écrit sur les week-end ? Et plus particulièrement quand vous avez passé la semaine à l’école ?
          Quant à faire ses courses pendant vos heures de repos, pourquoi le faites-vous ?

          Répondre à ce message

  • bonjour j eter en bac pro electrotecknique en apprentissage mon entreprise a cesse son activiter pour cause de liquidation juditiaire suije obliger de continuer lecole si je n est plus d entreprise

    Répondre à ce message

    • C’est à votre centre de formation qu’il faut poser cette question, car tout dépend du centre de formation.

      Personne ne peut vous dire "oui" ou "non" sur un forum.

      Votre centre de formation peut vous donner un délai pour trouver une autre entreprise et vous garder en cours. Mais il peut aussi tout arrêter.

      Répondre à ce message

  • BONJOUR J’AURAI UNE QUESTION VOILA J’AI 24ANS J’HABITE 77000 MELUN JE VOUDRAI FAIRE UN CAP COIFFURE ET PLUS en CFA comment je doit faire . comme j’habité la réunion AVANT JE SAIS PAS TROP MERCI DE ME RÉPONDRE MERCI

    Répondre à ce message

  • la maitre de stage a t’elle le droit de faire manquer 1 semaine d’écoles a son apprentie ? Est ce qu’elle est en droit de laisser son apprentie toute seul dans l’institut de beauté spa sachant quelle a 18ans ? Lors de ces formations est elle en droit d’envoyer son apprentie toute seul sans lui payer le logement ? a t’elle aussi le droit d’envoyer son apprentie en formation quand elle a ces congés ?

    Répondre à ce message

  • actuellement je suis en cap vente derniere annee et je cherche un autre patron pour continué en bac pro a t-on le droit de prendre des heures sur le temps de travail ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous !
    J’ai un souci avec mon contrat :
    Ayant débuté tardivement la première année de bac pro (contrat signé fin décembre), mon patron avait mis comme date de fin de contrat "27 décembre", soit la même date de début avec 2 ans de + et non fin juin.
    Ayant changé de patron pour la deuxième année, il était obligé de mettre sur le nouveau contrat la même date de fin que le premier.
    Problème :
    Je compte faire un BTS ; je suis obligée de rompre le contrat à la date voulue.
    Je souhaite percevoir le chômage pour les 2 mois de vacances.
    Quel type de rupture de contrat me le permet ?
    Existe-t-il un moyen de le percevoir ?

    Merci beaucoup.
    Natacha

    Répondre à ce message

  • bonjour j est 14 ans et je voudrai faire un pré apprentissage a la mairie de mon village dans les espace vert dois je passer un concours ou autre ?

    Répondre à ce message

    • Adolescents de 14 ou 15 ans

      Un contrat d’apprentissage peut être conclu avec un enfant de 14 ans et demi ou de 15 ans, sous réserve que :

      - l’enfant y consente,

      - ses parents ou son tuteur donnent leur accord et signent le contrat au nom de l’enfant,

      - l’enfant ait terminé son collège (c’est-à-dire ait passé une année scolaire entière en classe de troisième).

      À noter : les adolescents de 14 ou 15 ans recherchant l’immersion dans le milieu professionnel peuvent aussi commencer un cursus d’insertion personnalisé, un apprentissage junior ou un dispositif d’initiation aux métiers en alternance (Dima).

      Les élèves souhaitant intégrer une formation d’apprenti junior doivent remplir les conditions cumulatives suivantes :

      être âgés de 14 ans exactement à la prochaine rentrée scolaire,

      avoir l’accord de leurs parents (ou représentants légaux).

      Inscription
      Les candidats doivent rechercher un centre de formation des apprentis (CFA) organisant des formations d’apprentissage junior et prendre un contact direct avec lui.

      Les candidats doivent avertir de leurs démarches le principal du collège où ils sont encore scolarisés.

      La formation débute à la rentrée de l’année scolaire suivante.

      À savoir : pour que la demande d’inscription ait toutes les chances d’aboutir, il est recommandé d’entamer les démarches avant le conseil de classe du deuxième trimestre de l’année scolaire durant laquelle le candidat aura atteint l’âge de 14 ans.

      Lieu de formation
      La formation d’apprentissage junior se déroule majoritairement dans les locaux du CFA.

      Répondre à ce message

      • Apprentissage junior (suite)

        Durée
        La formation d’apprenti junior dure 2 ans.

        Cependant, l’’apprenti junior peut, jusqu’à ses 16 ans, mettre fin à tout moment à cette formation et reprendre une scolarité ordinaire.

        Coût
        La formation est gratuite.

        Rémunération
        Aucune rémunération de l’apprenti junior n’est prévue, sauf si un stage dans une entreprise excède une durée de 20 jours (consécutifs ou non) : dans ce cas, le stage donne lieu, à l’issue de cette période, au versement d’une gratification correspondant à 20% du SMIC ( 1,84 € par heure).

        Répondre à ce message

        • L’apprentissage Junior vient d’être abrogé par le gouvernement Hollande, en date du mois de mars 2013, dans le cadre de la refondation de l’école.

          La loi sur la refondation de l’école a été adoptée en première lecture par l’Assemblée Nationale le mois dernier.

          La suppression des dispositifs d’apprentissage Junior et d’initiation aux métiers en alternance (DIMA) pour les moins de 15 ans interviendra à la publication de la loi fin juin début juillet 2013.

          http://www.sgencfdtaquitaine.org/sp...

          Répondre à ce message

          • Au temps pour moi ! J’ai trouvé ces infos sur le site du gouvernement...

            Répondre à ce message

            • Il n’y a encore rien d’officiel sur les sites du gouvernement, vu que la loi est en cours de votation.

              J’avais lu un article sur la refondation de l’école en début d’année dans lequel il y avait ce projet d’abrogation. Donc hier, quand j’ai lu ces messages, j’ai recherché, je ne me souvenais plus si ce n’était encore qu’un projet ou si la loi avait déjà fait un petit tour à l’Assemblée.

              Mais rien ne dit que les jeunes ne peuvent pas encore s’inscrire en apprentissage avant la publication officielle. Ce jeune garçon peut peut-être encore en bénéficier, il faut qu’il se renseigne à sa mairie.

              Je trouve ça vraiment stupide, cela permettait à des jeunes rebutés par les bancs de l’école de pouvoir apprendre un métier en entreprise. ça revient donc à obliger tous les jeunes à rester à l’école jusqu’à 16 ans.

              Répondre à ce message

              • Evidemment, ce serait beaucoup plus souhaitable que les jeunes ne soient pas rebutés par le bancs de l’école, qu’au contraire, ils aient du plaisir à apprendre et ne se précipitent pas sous les jougs d’un patron et de salariés adultes qui vont l’exploiter (j’en sais quelque chose, j’ai commencé à bosser à 15 ans) sans qu’ils puissent résister, à défaut d’avoir assez de culture générale comme de culture juridique.

                Mais il est plus économique, pour un gouvernement, de favoriser le travail des jeunes plutôt qu’une école à l’écoute des ados, et plus intéressant, pour le patronat, d’avoir une main d’oeuvre malléable.

                Répondre à ce message

  • Bonsoir,
    J’ai un gros probleme, je suis en contrat d’apprentissage restauration (serveur) et je souhaite demissioner car je demenage dans 2 semaine s chez ma soeur qui habite a plus de 900km de mon entreprise, le patron ne veut pas rompre le contrat a l’amiable, il me dit d’attendre sptembre mais je ne peux pas attendre, que dois- je faire ? c’est urgent aidez moi svp ?
    de plus il me fait faire la comptabilite, la plonge, mes jours de repos sont le samedi et mercredi soir, a-t-il le droit ?
    Aidez moi urgent svp

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 29 avril 2013 10:53, par Monique AC ! 61

      est réputée légitime, la démission du salarié :
      - âgé de moins de 18 ans pour suivre ses ascendants ou la personne exerçant l’autorité parentale ;

      Si vous avez moins de 18 ans, votre soeur doit exercer l’autorité parentale.
      Quant à la comptabilite, la plonge et les jours de repos, tout doit être mentionné dans le contrat de travail. Apprenez à le lire !

      Répondre à ce message

      • il y a une petite confusion.

        Ceci est valable pour Pôle Emploi et le droit à l’indemnisation, pour tous les contrats de travail, sauf le contrat d’apprentissage.

        Il ne peut y avoir ni licenciement ni démission pour un contrat d’apprentissage. La seule démission accordée, c’est pour le junior jusqu’à ses 16 ans s’il reprend ses études dans l’Éducation Nationale.

        On ne peut rompre que par accord amiable et si l’un refuse, c’est le tribunal des Prud’hommes qui est seul habilité. Et faire un abandon de poste en ne venant plus travailler, non seulement, il n’y a plus de salaire et l’employeur peut faire traîner jusqu’à la fin du contrat, mais l’employeur peut saisir le tribunal pour manquement de l’apprenti et demander des dommages-intérêts.

        Si l’intervenant est mineur et la sœur tutrice, elle doit soit convaincre l’employeur soit saisir le tribunal et exercer son autorité parentale.

        Si l’intervenant est majeur, c’est lui qui doit saisir le tribunal avec des motifs sérieux comme abus de l’employeur (si la comptabilité ou la plonge ne sont pas prévus au contrat par exemple). Ou arriver à convaincre son employeur de le laisser partir.

        L’apprenti ou l’employeur peuvent également saisir un médiateur de la chambre consulaire où le contrat d’apprentissage a été enregistré.

        Répondre à ce message

    • La réponse est dans l’article, rupture à l’amiable ou résiliation judiciaire par les Prud’hommes.

      Comment êtes-vous logé depuis votre entrée en apprentissage et jusqu’à aujourd’hui ? si vous avez votre logement, pourquoi déménager à 900 kms ?

      Répondre à ce message

  • J’ai 15 ans 14 mai 2013 18:19

    Bonjours, j’ai 15 ans et j’aimerais savoir si il met possible de faire un apprentissage normal en couverture ? Merci de votre reponse .

    Répondre à ce message

    • J’ai 15 ans 14 mai 2013 22:46, par Isa76

      L’apprentissage pour les jeunes de 14 et de 15 ans n’existe plus depuis cette année.

      Va falloir attendre vos 16 ans.

      Répondre à ce message

  • peut on avoir un patron en suisse alors que notre cfa est en France

    Répondre à ce message

    • Le CFA n’a pas été capable de vous expliquer ?

      Il n’est pas possible de signer un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation avec une entreprise d’un pays étranger. Tout simplement parce que le droit français des contrats de travail ne s’applique pas à l’étranger.

      Ce n’est possible que si l’employeur étranger a son siège social en France. Dans ce cas, le contrat est signé avec le siège en France avec détachement à l’étranger. Mais ça, c’est surtout valable pour l’UE et la Suisse n’en fait pas partie.

      Un jeune de moins de 26 ans peut devenir apprenti à l’étranger en signant un CDD de droit étranger (soumis au droit du pays d’accueil) intégrant la période de formation ; une convention de formation est signée entre le CFA, l’employeur et l’apprenti. Bien évidemment, le salaire n’est pas le même qu’en France ; la rémunération est celle en vigueur dans le pays d’accueil.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    J’ai 25 ans et je suis apprentie dans un cabinet de conseil. Mon contrat arrive à son terme fin octobre. Je voudrais savoir si on peut signer, lors de contrat d’apprentissage, un contrat de travail notamment un CDI avec la même entreprise ou pas dont la date du début est la fin du contrat d’apprentissage (début novembre dans mon cas) afin d’enchaîner les contrats ? Ou bien ; même si la date du début du contrat suit celle d’apprentissage, il faut attendre la fin du contrat d’apprentissage pour signer un autre contrat ?
    En fait je suis étrangère, et j’aimerais prévoir le temps qu’il faut pour le changement de statut d’étudiant à salarié, donc signer le contrat quelques mois avant si possible.
    J’espère que ma question est claire.
    Merci par avance pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Signer un CDI lors de contrat d’apprentissage ? 18 mai 2013 14:17, par Monique AC ! 61

      Votre employeur peut vous faire une promesse d’embauche (par écrit évidemment) à dater de la fin de votre contrat d’apprentissage. Cette promesse d’embauche aura la même valeur juridique qu’un contrat de travail.

      Répondre à ce message

    • Bonjour je suis étranger aussi. Je suis presque dans la même situation que vous. Par contre savez vous si on (les étrangers) a droit à l’indemnité chômage le temps de changer de statut ?

      Répondre à ce message

      • Si vous êtes originaire d’un pays hors Union Européenne (et Suisse) et que vous êtes titulaire d’une carte de séjour étudiant, vous n’avez pas droit à l’allocation chômage.

        De plus, n’oubliez pas que pour obtenir le statut salarié, il vous faut un contrat de travail ou une promesse d’embauche équivalent à votre formation et que les règles sont différentes selon le niveau de votre diplôme.

        Répondre à ce message

        • Merci pour votre réponse Isa76.
          Du coup mon patron cotise depuis 2 ans pour "rien" ? Est ce qu’il se fera rembourser ?

          Répondre à ce message

          • ça m’étonnerait beaucoup qu’il puisse se faire rembourser.

            Par contre, renseignez-vous bien tout de même à votre préfecture (ou sous-préfecture), Pôle Emploi, car les conventions entre pays hors UE et la France changent régulièrement. Ce n’est pas le même régime d’un pays à l’autre. Il y a parfois des subtilités dans les titres de séjour selon que vous êtes autorisé à travailler ou pas.

            N’hésitez pas à contacter également des associations d’entraide qui viennent en aide à des compatriotes en difficultés.

            Répondre à ce message

  • Voilà jai signer un contrat d’apprentisage pour un bac pro 3 ans dans la reparation des carrosseries mais l’inpection du travail et venu et a constater quil fallai faire des traveaux pour etre au norme et ajouter un vestaire fille vu que jen suis une.

    Ma patronne ma dit quelle était obliger de me licencier. J’etait forcer a signer un licenciement a l’amiable pour pouvoir finir ma derniere année d’apprentissage et pouvoir passer mon diplôme elle ne voulait pas me noter .

    Jaimerai s’avoir combien de temps j’ai pour l’envoyer au prud’homme ?

    Es que sa vau vraiment le coup de l’envoyer au prud’homme ?

    Répondre à ce message

    • Alors là, les bras m’en tombent.

      En apprentissage, ce sont justement les Prud’hommes qui règlent les désaccords entre l’apprenti et l’employeur sans avoir au préalable rompu le contrat. Je l’ai assez répété à longueur de ce forum.

      En apprentissage, si l’employeur ne satisfait pas à ses obligations ou veut obliger l’apprenti à partir, l’apprenti saisit les Prud’hommes tout en restant en contrat ; et l’employeur est tenu de lui verser son salaire même s’il refuse que l’apprenti revienne travailler.

      Votre éviction est directement lié à une inspection de la Direccte et à une mise en demeure de conformité ! suffisait d’aller voir la Direccte et là, les inspecteurs retournaient voir l’employeur et vous aidaient à monter votre dossier pour les Prud’hommes, sans que vous perdiez votre contrat d’apprentissage. Et croyez-moi, la patronne, elle aurait bien été obligée de vous faire un vestiaire et en plus, elle aurait été condamnée à de lourdes amendes.

      Vous allez voir, sans attendre, la Direccte et vous leur expliquez que votre employeur vous a obligé à partir après leur inspection. Vous demandez à voir l’inspecteur qui est venu.

      Vous prenez un conseiller syndical et vous allez aux Prud’hommes, sans attendre non plus.

      Répondre à ce message

  • Bonsoir,
    Mon fils est âgé de 15 ans et est scolarisé au cfa, il vient d’avoir une mise à pied au sein de l’établissement.
    Son employeur en a été prévenu par le directeur immédiatement.
    Suite à cela, son patron a décidé de le virer de son entreprise. En a t il le droit ?
    Que puis je faire ?
    Je suis complètement perdue :’(

    Répondre à ce message

    • Bien sûr que l’employeur a le droit de le "virer" de son entreprise.

      L’apprentissage est basé sur un contrat de travail. Votre fils est salarié pas étudiant. Et en se faisant exclure de son CFA, votre fils ne remplit plus les obligations de son contrat de travail. Et, désolée, mais pour se faire mettre à pied, faut le vouloir, c’est la plus grave sanction disciplinaire avant l’exclusion totale. Sans compter que vous ignorez le comportement de votre fils en entreprise.

      L’employeur saisit le juge des Prud’hommes et demande une résiliation judiciaire pour faute de l’apprenti. Et il peut aussi le mettre à pied, lui interdire de revenir dans l’entreprise. Et vous ne pouvez pas obliger l’employeur à le reprendre, il peut simplement être obligé de continuer à lui verser son salaire.

      Si vous contestez, c’est également aux Prud’hommes que ça se passe. Mais vu que c’est votre fils qui est en faute, ça ne va pas jouer en votre faveur.

      Vous pouvez aussi rompre le contrat à l’amiable avec l’employeur et en chercher un autre pour continuer l’apprentissage ; à condition que le CFA ne l’exclut pas définitivement.

      L’apprentissage Junior (- de 16 ans) n’existe plus, mais les jeunes qui ont commencé peuvent continuer.

      Répondre à ce message

      • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 24 mai 2013 13:59, par Stéphanie

        Tout d’abord Merci de m’avoir répondu.
        Mon fils n’est pas salarié, il ne touche rien et fait des heures comme les autres employés. Il commence à 5h et termine à 13h, ou commence à 13h et termine à 20h (avec 1/2 heure de pose).
        Il est entré au CFA à 14 ans en classe de DIMA, donc il est toujours scolaire alors qu’il passe plus de semaines en entreprise qu’au CFA.
        Son comportement en entreprise est exemplaire et cela ce n’est pas moi qui le dit, c’est son employeur lui même ainsi que sa responsable de stage.
        Un gamin volontaire, productif, qui apprend très vite et j’en passe....
        Il n’a plus de stage à ce jour et le conseil n’est que mardi 28 mai.
        Le directeur du CFA m’a assuré qu’en aucun cas ce conseil était dans le but de le "virer" de l’établissement mais pour marquer le coup auprès des élèves.
        Quoi faire..... ?
        Encore merci

        Répondre à ce message

        • Le DIMA est totalement différent de l’apprentissage. Cela s’apparente à un stage en entreprise. L’employeur doit appliquer les dispositions du Droit du travail pour les mineurs.

          Tout dépend de ce qui est inscrit sur la convention signée entre l’employeur, le CFA et le jeune. L’employeur peut effectivement rompre si cela est indiqué sur la convention mais seulement pour manquement grave du stagiaire.

          Ce que je trouve étrange c’est pourquoi l’employeur ne veut plus de lui alors qu’il est si élogieux à son égard. Vous a-t-il expliqué ses raisons ?

          Répondre à ce message

  • Bonjour , Je suis apprentit en cuisine j’ai 20 ans sa fais 6 mois que je suis dans mon entreprise , j’ai rater 2 à 4 de cours le patron peut il me virer pour sa ?! Merci de me répondre

    Répondre à ce message

    • 2 à 4 de quoi ? heures ? semaines ? mois ?

      http://www.ac.eu.org/spip.php?artic...
      Votre réponse est dans cet article que j’ai rédigé spécialement pour le contrat d’apprentissage. Tout est déjà dans le titre. Donc après, si vous voulez sortir de votre contrat, il vous suffit de lire.

      Je vous rappelle que vous avez signé un contrat de travail spécifique, avec un employeur et un centre de formation. Tout manquement à vos obligations comme de suivre les cours sont passibles de sanctions voire de rupture du contrat non seulement par l’employeur mais aussi par le centre de formation.

      Répondre à ce message

  • Bonjour, j’ai 22 ans titulaire d’un CAP cuisine. Je souhaiterais passer un CAP boucherie sur 1 an en apprentissage mais je me pose quelques questions niveaux rémunérations.
    J ai pu lire à plusieurs endroits sur le net des commentaires ce contredisant.

    Voila mes questions :

    - Pour un apprentissage réduit à 1 an quel est le pourcentage minimum applicable ? (certains disent que l’on touche comme en 2em années)

    - Peut on demander plus que le pourcentage du smic ?

    - Combien puis je espérer toucher ?

    Ayant une fille et des charges "fixes" à payer je ne pourrais me permettre de faire un contrat d’apprentissage payé 600€ net/ mois.

    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • http://www.lapprenti.com/html/appre...
      Tableau des salaires
      http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/p...
      Page 3, progression dans les cycles de formation

      - (certains disent que l’on touche comme en 2em années)
      Pas tout à fait. Deux choses entrent en compte, votre âge et la dernière année de votre précédent apprentissage (qui n’est pas forcément la deuxième).

      Comme vous avez 22 ans, vous êtes dans la colonne "21 ans et plus".
      Le pourcentage de la rémunération correspond à la ligne de la dernière année de votre contrat précédent.

      Par exemple, si vous avez 22 ans et que votre précédent contrat s’est terminé à la deuxième année, vous cherchez la correspondance dans le tableau : 61 %.

      - Peut on demander plus que le pourcentage du smic ?
      Le pourcentage ne change pas, vous n’aurez pas plus que le pourcentage vous correspondant.

      Par contre, vu que vous avez plus de 21 ans, vérifiez si l’employeur adhère à une convention collective. Dans ce cas, votre pourcentage sera calculé sur le salaire minimal prévu dans cette convention.

      S’il n’y a pas de convention collective, c’est le Smic.

      - Combien puis je espérer toucher ?
      Comme expliqué à la première question, vous déterminez votre pourcentage en fonction de votre âge et de la dernière année de votre contrat précédent. Le tableau du site apprenti.com, vous donne la réponse pour le Smic.

      S’il existe une convention collective, le pourcentage est calculé sur le salaire brut minimal prévu sur cette convention. Donc il est impossible de donner une réponse précise.

      Répondre à ce message

      • - Peut on demander plus que le pourcentage du smic ?
        Le pourcentage ne change pas, vous n’aurez pas plus que le pourcentage vous correspondant.

        La négociation sur les salaires est libre. La loi et la convention collective fixent le minimum. Donc, vous pouvez essayer de convaincre votre patron de vous payer plus que ce minimum légal.

        Répondre à ce message

  • boujour, mon fils a 16 ans et il ma demander si il pouvais faire une vae car il voudrait faire horticulteur et il n y pas de cfa dans le coin qu ils face ce métier la et n’ y Etablissement peut t il le faire si il trouve un patron ?merci d avance de me repondre

    Répondre à ce message

    • VAE = Validation des Acquis de l’Expérience

      Cela veut dire valider son expérience professionnelle acquise dans un domaine de compétence. Cela ne concerne pas votre fils. Il n’a pas dû comprendre ce que cela voulait dire.

      Votre fils veut sans doute entrer en apprentissage. Et pour ça, il faut un employeur et un centre de formation (CFA ou lycée professionnel). C’est indissociable, puisqu’il s’agit d’une formation en alternance.

      Avec seulement un employeur sans centre de formation, votre fils ne peut prétendre qu’à un emploi salarié ordinaire (CDI, CDD, intérim).

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je vais entrer en apprentissage Bp coiffure 1re année au mois je juillet et je voulais savoir combien je serais payer par mois si j’effectue 45h par semaine ?
    Sachant qu’une apprentis en 1re année de Bp touche 67% du SMIC soit 955,20 euros.
    Est ce que ce pourcentage de SMIC est aussi valable si on effectue 45h dans la semaine ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le taux de 67 % n’existe pas. Comment votre employeur l’a-t-il calculé ?

      45 heures de temps en temps ou sur toute la durée du contrat ?

      Les heures supplémentaires, au-dessus de 35 heures, sont soumises à la réglementation en vigueur dans l’entreprise (droit du travail ou convention collective) sans calcul de pourcentage de Smic, c’est soit des repos compensateurs soit des heures supplémentaires à 100 %..

      C’est à votre employeur de vous expliquer tout ça.

      S’il refuse de le faire, montrez votre contrat à un conseiller juridique spécialisé dans le droit du travail ou à un conseiller syndical de la coiffure et profitez en pour vous syndiquer.

      Répondre à ce message

  • Bonjour, J’ai 16 ans et j’ai un petit problème enfaite je vais rentré dans un CFA Coiffure en 2 ans et j’ai trouvé un salon mais mon employeur m’a demander de commencer a travailler en juillet j’ai accepté, mais je me pose une question j’aimerai bien savoir combien je serai payé sachant que je ne serai pas à l’école toute les 2 semaines, je vais uniquement travailler dans mon salon.
    Sinon en Alternance je suis payé 387,67euro soit 27% du Smic

    Répondre à ce message

  • bonjours je suis en formation bac pro commerce depuis deux ans a intermarché et mon contrat s’arrête le 31juillet de cette année donc dans un mois.
    j’aimerais savoir si j’ai droit a une prime de fin de contrat ou non car même la comptable a était incapable de me répondre

    merci d’avance de vos réponses

    Répondre à ce message

    • Et la comptable qui sait pas, elle compte vous établir votre solde de tout compte comment ?? et aller chercher l’information via Google, elle sait pas faire non plus, c’est trop compliqué ??? j’espère au moins qu’elle saura cocher la case "fin de contrat" sur l’attestation employeur.

      http://travail-emploi.gouv.fr/infor...
      Conclusion et fin de contrat de travail : quelles caractéristiques ?

      Il n’y a aucune prime de fin de contrat pour un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ; seuls sont dus les congés payés non pris.

      Et vous avez droit à l’allocation chômage à condition de ne pas partir de vous-même avant la fin du contrat, le diplôme obtenu.

      Répondre à ce message

      • daccord merci beaucoup et dernière question.

        Je travaillé 36H75 par mois. Etant donné que j’ai 23ans j’ai dépassé le palier des 21ans et je suis donc passé a 70%du smic. Mon salaire est de 820€ net/mois.

        L’employeur n’ayant pas voulu m’augmenter alors que nous sommes 5 a la maison ma femme 3enfants et moi.

        Cela est t’il anormal ou est il dans son droit ?

        merci d’avance de vos réponses

        Répondre à ce message

        • Le taux de 70 % n’existe pas. Pour les + 21 ans, c’est 53 %, 61 %, 78 %.

          http://www.lapprenti.com/html/appre...

          Il n’y a pas de salaire brut ni net en apprentissage ; le salaire de l’apprenti est égal au salaire brut, il n’y a pas de cotisations à déduire.

          Étant donné qu’avec 61 %, le salaire est de 872 Euros, comment l’employeur a-t-il calculé votre paie ?? Ne me dites pas vous avez une comptable pas foutu d’établir un bulletin de paie correct ??

          Les heures au-delà de 35 heures sont payées selon la réglementation en vigueur comme pour tous les salariés ; le pourcentage du Smic ne s’applique pas. Ou on vous donne des congés compensateurs.

          Vous avez tout intérêt à consulter un conseiller syndical ou un avocat spécialisé dans le droit du travail ; étant donné qu’en apprentissage, tout litige se règle obligatoirement devant les Prud’hommes, vous n’aurez pas le choix si vous voulez faire valoir vos droits.

          Répondre à ce message

  • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 1er juillet 2013 15:56, par coupe gwendoline

    j’aimerai faire apprentissage en coiffure mais je ne le trouve pas pouvez vous me donnez une adresse au nord a aniche j’ai 13 ans
    merci de me répondre au revoir

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 1er juillet 2013 16:15, par Monique AC ! 61

      Tu es trop jeune, Gwendoline, pour entrer en apprentissage.
      Essaie de trouver du plaisir à l’école, dans ce que tu apprends, et tu reverras la question dans 2 ou 3 ans, quand tu auras l’âge légal.

      Un conseil : n’écris jamais ton nom ni ton adresse sur internet. Utilise un pseudonyme. Et ne donne jamais ton nom ni ton adresse ni ton téléphone à quelqu’un que tu ne connais pas qui te contacte par internet.

      Répondre à ce message

  • Bjr g 16 ans, je suis en cap boucher depuis le 1 juillet 2012 et mon patron me fait travailler un dimanche sur deux et voici mer horraire 6h 12h30 14h30 19h30 du mardi o vendredi et 6h 13h 14h30 19h30 le samedi le dimanche 6h 13h et je ner qu une paye de 356 euro par moi et je ner aucune preuvent des horraire sof un autre appreti qui et avec moi puije changer de patron et comment faire et surtout le pire il ne mapprend le travaille de la viande et me fait faire que le netoyage merci davance

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 2 juillet 2013 22:20, par Monique AC ! 61

      Quels sont les horaires et le salaire indiqués sur votre contrat de travail ?
      Votre patron doit les respecter absolument et vous aussi, vous devez les lui faire respecter.
      Pour l’aider à vous respecter, contactez un syndicat de salariés (regardez les syndicats de bouchers CGT par exemple ou une union locale de votre ville, CGT ou SUD), et allez expliquer vos conditions de travail à l’inspection du travail (tapez "inspection du travail" suivi de votre département dans un moteur de recherche, vous allez tomber sur DIRECCTE de votre département, c’est là).
      Faites signer toutes les semaines à votre collègue apprenti des attestations des horaires que vous faites et signez lui vous aussi des attestations de ses horaires. Cela vous servira si vous allez aux prud’hommes.
      Courage ! Défendez-vous !

      Répondre à ce message

    • Le salaire, c’est normal, c’est le pourcentage du Smic concernant votre âge et votre première année. Mais ce salaire est calculé sur 35 heures par semaine.

      Et j’ai compté 61 heures avec le dimanche. Vous faites des journées de 10 heures voire 12 heures, c’est anormal.

      Le patron, il peut travailler autant qu’il veut mais pas l’apprenti.

      Suivez les conseils de Monique sans attendre.

      Répondre à ce message

  • Bonjour, voilà depuis un moment je cherche un patron pour faire un cap coiffure et beaucoup m’ont répondu qu’ils cherchaient des personnes qui faisaient 16 ans dans l’année et moi je fais 17 ans dans l’année, pensez-vous que tous les coiffeurs prennent ceux qui font 16 ans dans l’année ou pas ? Et si je trouve pas de patron, que puis-je faire pendant 1 an ? car je sais que je ne peux pas travailler puisque je suis mineure.
    Merci d’avance pour vos réponses.

    Répondre à ce message

  • Bonjour je suis actuellement en contrat pro en esthétique j ai 22 ans ma patronne veux que j ouvre l institut seule pendant deux semaines que dois je faire ???

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 8 juillet 2013 16:05, par Monique AC ! 61

      A priori, votre type de contrat (et le montant de votre salaire !) ne permet pas ce genre de choses.
      En outre, quand allez-vous prendre vos congés payés ? Ceux-ci, je vous le rappelle, sont obligatoires.
      Je serais vous, je téléphonerais à l’inspection du travail.
      Mettez-vous aussi en contact avec un syndicat de la branche.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je vien d’obtenir mon BP ce qui je pense signifie la fin de mon contrat d’apprentissage, il me reste une semaine et demi avant de changer de patron mais mon patron actuelle m’a dit qu’il n’avait pas à me payer au smic mais comme pour mon contrat d’apprentis . C’est exacte ?

    Répondre à ce message

    • La fin de votre contrat, c’est le dernier jour travaillé indiqué sur le contrat. Votre salaire reste le même jusqu’à la fin.

      Répondre à ce message

      • paye apprentisage 17 juillet 2013 20:14, par mathilde

        bonjour, alors voila j’ai fait un cap vente en 2 ans que j’ai obtenue puis j’ai été employé en vente pendant 1 ans et dmi et maintenan j’ai 20 ans et je reprend un bac pro en alternance je voulait savoir a combien de pourcentage du smic j’ai le droit ? je voudrai savoir si c’est compter comme une premiere année ou comme la 3em ? merci

        Répondre à ce message

        • paye apprentisage 17 juillet 2013 22:32, par Monique AC ! 61

          Pour le salaire, allez voir ICI.
          Sur l’ancienneté, demandez au centre de formation auquel vous allez vous inscrire mais le salaire en changera pas.

          Répondre à ce message

  • Bonjour, je suis restée en entreprise pour aider mon patron suite à une grosse charge de travail durant la semaine où j’aurais du être au CFA. Je souhaiterais savoir comment justifié l’absence au CFA. Parce qu’ils savent très que j’étais en entreprise et mon patron leur a envoyé un courrier pour expliquer mon plus long séjour en entreprise. Mais on a reçu un courrier disant que mes absences étaient injustifié...

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 19 juillet 2013 18:09, par Monique AC ! 61

      Que voulez-vous faire ? Mentir ? Votre absence était sérieusement injustifiée. Votre patron n’a pas bien compris ce que signifie formation en alternance. Donc vous expliquez à votre CFA ce que vous écrivez sur ce site. Votre patron confirme. Et vous attendez la suite.
      Normalement, cela ne devrait pas vous porter préjudice, vu vos liens de subordinations avec votre employeur.

      Répondre à ce message

  • bonjour, mon fils fini son contrat d’apprentissage fin aout de cette année et sera majeur que au mois e decembre, peut t’il prétendre au chomage si il ne trouve pas de patron pour faire un autre cap
    merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour, est-il possible de continuer un contrat d’apprentissage en arrêtant les cours ? Et par la suite passer son diplôme en candidat libre ?
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Non ce n’est pas possible, ce sont deux choses totalement différentes.

      Si vous arrêtez les cours, votre patron peut rompre le contrat d’apprentissage puisque vous ne remplissez plus vos obligations d’apprenti ; il devra passer par les Prud’hommes mais aura gain de cause et pourra vous interdire de venir travailler.

      Répondre à ce message

  • Bonjours voila j’ai 15 j’aurait mes 16 ans au mois d’octobre et mon contrat d’apprentissage commence dés septembre donc je voulait savoir si ma paye sera fixer en fonction de mon age ou la durée en entreprise ?

    deuxième question :

    j’ai rempli que la feuille " contrat d’apprentissage" est-ce que cela garantit mon inscription au cfa ? merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • Bonjour mon fils c’est inscrit a un CFA du bâtiment mais il na toujours pas trouver d’employeur en plomberie comment peut-il faire ?
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Que voulez-vous dire par comment peut-il faire ?

      Comment trouver un employeur ?
      S’il peut tout de même commencer son apprentissage ?

      Demandez au CFA s’ils n’ont pas des entreprises partenaires. Ils ont toujours une liste d’entreprises en réserve. Certains CFA pratiquent aussi l’accompagnement dans la recherche d’un employeur.

      On ne peut vous dire non plus si votre fils peut commencer son apprentissage sans avoir d’employeur ; tout dépend de comment pratique ce CFA. Certains permettent un statut d’étudiant évolutif, mais pas tous.

      Répondre à ce message

  • Bonsoir,

    Voilà je suis en apprentissage depuis 2 ans, mon contrat se termine à la fin de la semaine. Mon patron actuel m’a proposé un cdi malheureusement je l’ai refusé car je souhaite changé de région et donc trouver du travail dns cette région. La comptable de cette entreprise m’a demandé d’écrire un papier comme quoi je refusais de renouveler mon contrat ?
    Seulement je ne vois pas l’intérêt pour l’entreprise que j’écrive un tel papier ?
    A t-elle le droit ? Suis-je obligé de l’écrire ? Je me demandes si cela n’aurait pas un impact sur mes indemnits assedic futurs ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 26 août 2013 09:46, par Monique AC ! 61

      Vous n’êtes JAMAIS obligé d’écrire un tel papier, JAMAIS.
      Veillez à ce que l’employeur écrive "fin de contrat" sur la feuille destinée à l’Assédic.

      Répondre à ce message

    • La comptable, elle a plutôt intérêt à réviser le droit du travail. Vous a-t-elle seulement envoyé par courrier AR une proposition de CDI qui vous obligerait à répondre ?

      Pour tout le monde, c’est une fin de contrat et c’est tout.

      L’entreprise ne peut pas faire autrement que de cocher la case "fin de contrat d’apprentissage", il n’y a aucune case pour indiquer que l’apprenti a refusé un CDI. Donc votre comptable n’a pas à vous réclamer ce genre d’écrit !!

      Et Pôle Emploi ne peut pas faire autrement que de vous indemniser.

      Le seul impact que ça pourrait avoir c’est au niveau des aides à l’apprentissage, il y a peut-être une prime supplémentaire si on propose un CDI, mais je n’ai pas poussé les recherches.

      Répondre à ce message

      • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 26 août 2013 12:48, par Monique AC ! 61

        Bonjour Isa,

        Je ne crois pas qu’une proposition de CDI par courrier AR obligerait le destinataire à répondre.
        Si l’on se met dans le cas d’une proposition de CDI à la suite d’un CDD, ne pas répondre à un courrier RAR équivaut à un refus qui prive le/la salarié/e de la prime de précarité sur le dernier CDD comme si le/la salarié/e avait répondu par écrit. Donc, cela ne change rien.
        Ecrire le moins possible évite d’écrire des maladresses qui peuvent se retourner contre l’auteur.

        Répondre à ce message

        • Bonjour Monique,

          En fait, je voulais juste savoir si cet apprenti avait eu une proposition par écrit puisqu’on lui demande par écrit de justifier son refus.

          En plus, il n’y a pas de prime de précarité pour un contrat d’apprentissage. Le but de cet employeur est donc un mystère.

          Répondre à ce message

          • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 26 août 2013 14:14, par Monique AC ! 61

            il n’y a pas de prime de précarité pour un contrat d’apprentissage
            C’est bon à préciser. J’envisageais le seul cas où il serait légitime pour un employeur de demander une confirmation de non acceptation de CDI (le non paiement de la prime de précarité).
            Dans le cas de notre apprenti, il y a effectivement un mystère.

            Répondre à ce message

  • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 16 septembre 2013 22:04, par nicolas dorin

    bonjour j’ai 17 ans et je voudrais savoir si j’ai droit au chomage j’aitai en apprentisage pendant 1ans et 4 mois et la on na fait un contrat a lamiable car il me traitée comme un chien donc si vous pourez me repondre svp merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je viens de terminer mon DUT (comme un BTS) de deux ans en alternance, mon contrat a pris fin le 11 septembre.
    Je suis sélectionnée dans une école pour un BAC+3 mais je n’ai pas encore d’entreprise, j’ai un entretien Vendredi mais j’ai préféré contacter tout de suite pole emploi au cas où je ne serais pas prise.
    Je viens donc d’appeler où un conseiller m’a affirmé que je n’aurai droit qu’à 57% de mon salaire en allocation chômage alors que sur certains sites Internet ils parlent de 75%.
    Mon rendez-vous avec pole emploi est le 1er octobre et en attendant je me fais du soucis par rapport à ça car ce n’est pas que je ne veux pas travailler et que je préfère rester chez moi mais je ne peux pour l’instant m’engager dans un emploi à 100% au cas où je continue mes études (j’ai jusqu’à fin octobre pour trouver une entreprise) donc je dois compter sur le chômage d’ici là.
    Merci de votre aide.

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    J’aurais besoin d’un petit renseignement , . Voilà : je vais déposée aujourd’hui manlettre de démission dans mon lycee générale car je n’ ai tous simplement plusnla motivation d’aller en cour général. J’ai 18 ans et maintenant 2 mois et je siis en terminal. Cela faitnun bon bout de temps que je voulais quitter le lycee , a vrai dire depuis, ma seconde . Je voudrais a présent m’orienter vrrs un apprentissage et je voudrais savoir si c’est possible de faire un apprentissage mainten7, c’est a dire 1 mois apres la rentrée . Je vous remercie d’avance pour votre reponse .

    Répondre à ce message

    • 1) Vous trouvez le CFA ou le lycée professionnel qui propose l’apprentissage au métier que vous voulez préparer.

      2) C’est le CFA ou le lycée professionnel qui vous donnera les dates de session correspondant au diplôme que vous voulez préparer. Personne ne peut vous donner cette information à part votre centre de formation.

      3) Vous ne pourrez pas commencer l’apprentissage au CFA sans avoir d’employeur.

      4) Le CFA peut vous aider dans votre recherche, ils ont souvent des entreprises partenaires.

      http://www.lapprenti.com/
      pour tout savoir sur l’apprentissage y compris votre salaire

      Répondre à ce message

  • Bonjour, j’ai 18ans suis en premiere année et touche 55% sur smic ! Pourquoi ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour jai 24 ans jai trouv un patron mais le problme c que sa lui revient trop chre sachant que jai un handicap reconnu par la mdph et que je veux absolument trouv une solution qui puisse arranger l’employeur et moi mme quest il possible de faire ? Je suis Bordeaux et prt tout pour dcrocher cette apprentissage... Pouvez vous rep mon adresse mail ?

    Répondre à ce message

  • bonjour je suis en contrat d’apprentissage depuis le 10 juillet (en boucherie) mon patron m’accuse de vol a plusieurs reprise , hors je travail a 30 km de l’endroit ou je vis et le soir il y a eu le vol j’étais donc a 30 km mais mon paton insiste sur le fait de dire que c’est moi et qu’il a des temoins il a donc decidé de me viré ans explication je pense plus qui voulait se débarrasse de moi que puis-je faire ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    je suis en Brevet professionnel d’esthétique dans un institut de beauté traditionnel (epilations soins visages, manucures,etc) Le contrat est de deux ans. en contrat de professionnalisation
    J’ai commencé fin aout 2012.
    Ma patronne me met beaucoup trop la pression avec la vente des produits, elle veut que je vende un produit à chaque client, elle m’a clairement dis que si je ne faisais pas plus de vente elle ne pourrait pas continuer mon contrat pro.
    Je voudrais savoir s’il existe un moyen pour quelle me vire (une claude du contrat qui dirait que si je ne vend pas assez elle peut me jette ou autre) et si oui quelles sont les indémnités que je vais toucher.
    Je ne sais pas si ca a de l’importance, mais depuis fin juin j’étais en congé maternité et je suis sensé reprendre debut novembre.
    Mais elle m’a donné rdv cette semaine à l’institut pr me dire ca !!( qu’il fallait que je vende, j’ai dis que j’allais essayé de vendre plus, elle m’a dit faut pas essayé, il faut le faire, sinon elle ne va pas pouvoir me garder) , et comme je suis tout juste maman et celibataire , ca me met enormement la pression, si bien que le jour ou elle ma dit ca j’ai pas fermé loeil de la nuit.
    Je ne comprend pas parce que les filles qui sont dans ma classe ne font pas plus de vente que moi, et j’ai déjà eu deux fois au cour de l’année une prime de vente. Mais apparemment ca ne suffit pas.
    Je lui ai dit à ma patronne que j’étais en formation encore, et que je ne suis pas sensé tous savoir faire, elle ma dit faut arreter avec je suis en formation, vous devait savoir vendre mnt ca fait un an que vous etes la..
    Je stresse aidez moi svp

    Répondre à ce message

  • Apprentissage et Chômage ? Rsa ? 23 octobre 2013 00:16, par m

    Bonjour,
    actuellement demandeuse d’emploi et bénéficiaire des allocations Pôle Emploi de type ARE, je m’apprête à signer un contrat d’apprentissage (dont la rémunération est inférieure aux allocations que je perçois). Pourrais-je conserver mes allocations ARE au long de mon apprentissage - en déclarant comme avant mon salaire chaque mois - ?
    Puis-je faire une demande de RSA ?
    Puis-je rompre mon contrat facilement durant la période d’essai ?
    Merci beaucoup !
    M

    Répondre à ce message

    • Apprentissage et Chômage ? Rsa ? 23 octobre 2013 12:52, par Isa76

      Il n’y a pas de complément ARE avec un contrat d’apprentissage, tout simplement parce qu’il ne rentre pas dans les critères ; ce n’est pas un emploi à temps partiel.

      Si vous avez l’habitude de déclarer pour un complément, vous savez donc qu’on vous demande le salaire + les heures ; et en apprentissage, on ne dissocie pas les heures chez l’employeur et celles en CFA, elles forment un tout et donc vous avez un emploi à temps plein.

      Il n’y a pas de RSA en complément quand on a des droits ouverts chez Pôle Emploi.

      Puis-je rompre mon contrat facilement durant la période d’essai ?
      Et comme je suppose que la question est subordonnée à la reprise des droits ARE, je n’en ai aucune idée, parce que j’ignore combien de temps vous avez retravaillé depuis l’ouverture de vos droits.

      Répondre à ce message

  • Bonjour a vous, je cherche de l’aide tant bien que mal. Je suis en bts alternance dans le btp en region picarde, jai plus de 21 ans. Je fais 45 min le matin pour rejoindre mon patron (Avec moi 3 dans lentreprise), je depose ma voiture et nous decollons sur les chantier ensemble dans le camion, qu’il conduit. Aujourdhui ma vie de famille est tres compromise, exemple dune journee type comme aujourdhui je commence a 7h devant le domicile de mon patron, nous decollons sur paris (2h de routes), et la je pense que l’on va repartir a 17h30..(jattend dans le camion), donc encore 2 heures de routes soit 19h30 je recupere la voiturr, plus les 45 min pour rentrer chez moi apres... Le midi nous mangeons au restaurant comme aujourdhui et ils boivent...boivent...digestif..etc..je suis a table avec eux par erreur car je ne participe pas a leur festin. Ma question est : quel heure de travail effectif dois je prendre en compte ? Pensez vous sincerement que je devrais poursuivre dans ces conditions ? Ils soutiennent que cest seulement un trajet que je dois compter pour comptabiliser mes heures, et que parfois, jaurais par exemple la semaine prochaine des journees car pas de boulot a proposer. vraiment les semaines de 45h et plus sa me gonfle, sa fait deja 11h par exemple que jai quitté le domicile familiale. Merci de votre reponse

    Répondre à ce message

    • Apprentissage : apprentis, bienvenue dans le monde du travail ! 23 octobre 2013 17:23, par Monique AC ! 61

      12h30 de travail par jour ? Hallucinant. Vos horaire débutent quand vous arrivez chez l’employeur, à 7h, et se terminent quand il vous dépose à 19h30.

      Courrez à l’inspection du travail...

      Quels sont les horaires inscrits sur votre contrat ?

      Répondre à ce message

    • vraiment les semaines de 45h et plus sa me gonfle, sa fait deja 11h par exemple que jai quitté le domicile familiale.
      Bienvenue dans le BTP, ou les espaces verts, ou le transport routier et bien d’autres encore. Si vous voulez privilégier une vie de famille et des horaires de bureau, faut pas choisir ces secteurs.

      Je ne plaisante pas, les petites entreprises de BTP surtout les micro comme celle-ci, c’est en fonction des chantiers, une semaine on bosse 50 heures, la semaine suivante, on ne bosse pas car plus de chantier. Et les chantiers, ça peut être très loin, même si loin, qu’on ne rentre même plus le temps du chantier.

      Je connais, j’ai eu suffisamment de collègues et de connaissances venant de ce secteur.

      Si vous voulez rester dans le BTP, trouvez une entreprise plus grande où il y aura plus de salariés, ce qui vous permettrait de travailler sur les chantiers moins lointain.

      Répondre à ce message

  • Droit d’apprentis 3 novembre 2013 19:12, par Guillou

    Bonjour, je suis en apprentissage en cap multispécialité en 2e années. J’ai 18ans.
    Mon patron me demande de travailler dans deux rayons : charcuterie et crèmerie
    Sauf que se ne sont pas les même horaires, en charcuterie je commence a 9h et je peux faire la fermeture a 19h15 et a la cremerie c’est a 6h jusqu’à 12h30
    Donc je me donne si ils ont droits de me faire travailler dans 2 rayons, et si ils ont le droit de me faire la fermeture et reprendre le lendemain a 6h ?

    Répondre à ce message

    • Droit d’apprentis 3 novembre 2013 21:35, par Monique AC ! 61

      D’abord, et avant tout, que dit votre contrat de travail sur vos horaires ?

      Ensuite, selon le code du travail
      "Sauf dérogation, les durées maximales sont fixées à :

      10 heures par jour ;
      48 heures par semaine ;
      44 heures en moyenne sur une période de 12 semaines consécutives. En outre, les salariés doivent bénéficier d’un repos quotidien de 11 heures au minimum et d’un repos hebdomadaire de 24 heures auquel s’ajoutent les heures de repos quotidien.

      L’employeur est tenu d’accorder au moins 20 minutes de pause lorsque le temps de travail quotidien atteint 6 heures." (voir le site du ministère)

      Comme vous travaillez dans le commerce, il est probable qu’il y a une dérogation. Donc, vous regarderez la convention collective (qui est dans les locaux, c’est obligatoire). Son numéro est sur votre feuille de paie.

      Enfin, vous avez tout intérêt à vous syndiquer dès que vous mettez les pieds dans une entreprise.

      Répondre à ce message

  • Mon tuteur ne veut plus me confier de projet pour terminer l’année pour manque de confiance et du coup je me retrouve dans la merde pour terminer mon BTS.
    A t-il le droit ?

    Répondre à ce message

    • J’en ai lu des histoires, des pavés fleuve sans ponctuation qu’il fallait décrypter avant de pouvoir répondre ; mais vous, vous battez tous les records ! au moins les pavés fleuve expliquaient et détaillaient. Mais là...

      Alors ça va être simple : vous allez demander des explications à votre tuteur et vous lui rappelez que vous avez besoin d’un projet pour votre BTS. Simple respect des conditions de votre apprentissage.

      Répondre à ce message

  • Bonjour j’ai 22 ans je suis en 2 eme annee de brevet professionnel esthetique cosmetique dans une ecole privee donc en contrat de professionalisation. J’effectue ma 2e annee au sein d’un palace parisien. A mon entretien on m’a dit que je pratiquerai hors que depuis mon arrivee je ne fais que le menage avec les equipieres et que depuis une semaine mes horaires ont chanves ( comme tres souvent 3-4 jrs avant) je fais 14h15-22h15 en tant que " femme de menage" est ce legal ? On m’a ensuite dit qu’une apprenti n’avait pas le droit de pratiquer tant qu’elle n’est pas diplomee est ce vrai ? Alors pourquoi pendant ma premiere annee j’ai pratique (j’etais dans un spa parisien) et pourquoi toutes mes camarades travaillent ? J’ai mon cap donc je suis apte a faire des soins visages ! Ma directrice m’a dit que je ferai que des epilations et manucure.. Il me semble que je suis la pour preparer mon examen et me sentir apte a travailler en sortant de l’ecole. La je suis plus apte a devenir gouvernante qu’estheticienne ! J’aimerai avoir des informations sur mes questions. Merci
    A

    Répondre à ce message

  • bonjour,

    je me pose une question .. j’vais commencer ma formation en bp debut decembre. Je voulais savoir si du cote du cfa je dois rattraper les cours depuis debut septembre ?
    est ce que quelqu’un pourrait me renseigner ? je ne trouve rien sur internet à propos de ça.

    cordialement.

    Répondre à ce message

  • Bonsoir ;
    J’ai 18 ans et je suis en première année d’apprentissage peinture .Je termine mon travail chaque jour à 16 heures maximum.
    J’ai besoin d’un complément de revenus et souhaiterais savoir si je peux postuler à un temps partiel ? (de type plonge dans un restau le soir de 19 à 22 heures )
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • Bonsoir,

    Je suis actuellement en BP Cuisine 2 eme année, j’ai 18 ans, et je suis en contrat 35h. En restauration les contrats sont aux 39h . Mon professeur de gestion m’as dit que cela n’était pas légal et que je pouvait demander a mon employeur qu’il me passe en contrat 39h et qu’il me règle la différence de salaire des mois précédent. Est-ce vrai ? Si oui ou trouver les textes permettant de me justifier face a mon employeur ?

    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • Bonjours,
    Il paraît que maintenant l’apprentissage se fait a 15 ans( et le 29 mars j’aurais 15 ans,)
    Et comme j’ai trouver quelque choses (en boulange) pour l’année prochaine je voudrai savoir que du fait que je n’irais pas en 3e et ce que ca serais possible de faire le brevet même en apprentissage.
    Comme moi sa m’embête de pas faire le brevet et j’ai refais un quatrième.
    Si quelqu’un pourais m’aider sa serais gentille. .
    Merci.
    (si vous comprenez pas dite le moi)

    Répondre à ce message

    • Votre patron d’apprentissage devra attendre. L’apprentissage est destiné aux jeunes de 16 à 25 ans révolus ayant satisfait à l’obligation scolaire. Il peut aussi bénéficier aux jeunes d’au moins 15 ans, s’ils justifient avoir effectué la scolarité du premier cycle de l’enseignement secondaire. Vous devrez donc rester au collège au moins jusqu’au brevet.

      Répondre à ce message

    • Le gouvernement Hollande a annulé l’apprentissage junior dès 14 ans et oblige donc les jeunes à rester à l’école jusqu’à 16 ans.

      Cet employeur avait raison, il aurait pu vous embaucher à vos 15 ans mais comme vous avez redoublé, vous n’avez pas le cycle complet de la 6e à la 3e pour vos 15 ans.

      De toue façon, il est impossible de passer le brevet des collèges en apprentissage. C’est un diplôme non professionnel. L’apprentissage commence avec le CAP et le BEP.

      Répondre à ce message

      • Vous avez raison
        MERCI C’EST MIEUX D’AVOIR LE BREVET.

        Répondre à ce message

        • je vous souhaite de le réussir.

          Bon nouvel An

          Répondre à ce message

          • Besoin d’aide 3 janvier 11:33, par Apprentie

            Alors voila j’ai besoin de votre aide et de vos conseils .
            Je ne sais pas par ou commencer .
            J’aimerais savoir si c’est interdit le fait de travailler les week end de cfa parce que quand je leur ai demander ils m’ont dit tu a rêver pas ici on peut pas mais il me l’ai font rattraper les semaines après mais bon c’est quand même assez fatiguant surtout que mes horaires sont assez compliquer ! Ensuite dans l’entreprise nous somme 3 apprentis deux en 1 ere année de cap et la derniere en 1 ere anée de bac pro ! Et cela pose problème parce que les deux cap nous sommes dans la même classe donc nous allons au cfa en meme temps donc il ne reste plus que la derniere apprentie dans lentreprise mais celle ci a un rythme différent qu’un cap elle fait 1 semaine ecole :
            / 1 semaine entreprise donc des fois dans le mois comme ce mois ci il se retrouve avec aucune apprenti et décide de faire rater la semaine entière a une de nous est ce légal ?
            Je travaille dans une boulangerie en tant qu’apprenti vendeuse mais je me retrouve la plupart du temps dans l’atelier a la préparation des sandwich , scarifier et enfourner le pain , faire les gâteaux , les pizzas , faire la pousse c’est a dire mettre sur des plaque tout ce qu’on a besoin pour demain , faire la reproduction pareil que la pousse mais dans une caisse qu’on laisse dans la chambre froide , tout le ménage ( dégivrer les frigo nettoyer les toilettes , nettoyer la chambre froide ..... En fait a peu prés tout le ménage on a même une liste avec 33 tache a faire tous les soirs. Pour revenir a mes horaires la boulangerie ouvre a 5h pour fermer a 20h20 même si c’est écrit sur la devanture 20h00 ! Les semaines dernieres jai travailler le 24 au soir jusque 20h30 pour recommencer a 7 h , pareil pour le jour de l’an ! Cette semaine j’ai eu mon lundi 30 et j’aurais mon samedi 4 mais si j’ai travailler un jour ferié (le 1 ) n’aurais je pas eu le droit a deux jour consécutifs ? Le repos quotidien est t’il de 11 h ou 8 h ? Le planning c’est la responsable qui s’en occupe principalement et le patron change quelque petite chose mais sans nous prévenir donc cela nous oblige a regarder tous les jours si nos horaires n’ont pas changer a t’il le droit ? A oui dernier point , une semaine j’ai fait 44 heures ( donc 9 h en plus )et ma dit qu’elle me les rattraperait la semaine prochaine mais la semaine qui a suivi j’ai eu ma visite médical , j’avais rendez vous a 10h20 et je faisais comme horaire 7h 11h et comme je suis en velo et que le médecin et loin elle ma dit ne viens pas le matin viens que l’aprem midi ! Mais les 4 h ou je suis aller au médecin du travail elle me les a enlever des 9h qu’elle me devait donc finalement elle me devait plus que 5h ! Je comprend pas normalement le médecin du travail c’est sur tes horaires de travail donc pourquoi me les a telle enlever ? A t’elle le droit ?
            J’espere sincèrement que vous prendrez le temps de lire mon message si long soit t’il et qu vous prendrez la peine de m’aider car j’en ai vraiment besoin . Je vous remercie vraiment d’avance je sais que c’est un peu compliquer j’espere que j’aurais ete assez clair !
            Ps je ne sais pas de quelle convention je depend

            Répondre à ce message

            • Besoin d’aide 3 janvier 13:13, par Monique AC ! 61

              Bonjour,

              Je vais juste vous apporter quelques éléments de réponses mais il y a trop d’abus de la part de votre employeur et vous devrez absolument prendre contact avec un syndicat (comme la CGT, voir ICI) par exemple, avec l’inspection du travail, et en parler à votre CFA.

              J’aimerais savoir si c’est interdit le fait de travailler les week end de cfa parce que quand je leur ai demander ils m’ont dit tu a rêver pas ici on peut pas mais il me l’ai font rattraper les semaines après mais bon c’est quand même assez fatiguant surtout que mes horaires sont assez compliquer !
              Vos horaires ne doivent pas être compliqués : ils doivent être fixés sur votre contrat de travail. Vous n’avez pas à travailler plus que ce qui est noté.

              Ensuite dans l’entreprise nous somme 3 apprentis deux en 1 ere année de cap et la derniere en 1 ere anée de bac pro ! Et cela pose problème parce que les deux cap nous sommes dans la même classe donc nous allons au cfa en meme temps donc il ne reste plus que la derniere apprentie dans lentreprise mais celle ci a un rythme différent qu’un cap elle fait 1 semaine ecole :
              Le nombre d’apprenti par maître d’apprentissage est limité par la loi. Lire ICI

              / 1 semaine entreprise donc des fois dans le mois comme ce mois ci il se retrouve avec aucune apprenti et décide de faire rater la semaine entière a une de nous est ce légal ?
              Evidemment non et vous pouvez être exclue du CFA pour absence non justifiée, c’est déjà arrivé.

              Je travaille dans une boulangerie en tant qu’apprenti vendeuse mais je me retrouve la plupart du temps dans l’atelier a la préparation des sandwich , scarifier et enfourner le pain , faire les gâteaux , les pizzas , faire la pousse c’est a dire mettre sur des plaque tout ce qu’on a besoin pour demain , faire la reproduction pareil que la pousse mais dans une caisse qu’on laisse dans la chambre froide , tout le ménage ( dégivrer les frigo nettoyer les toilettes , nettoyer la chambre froide ..... En fait a peu prés tout le ménage on a même une liste avec 33 tache a faire tous les soirs.
              Vous être apprentie vendeuse, pas apprentie boulangère. Refusez de faire toutes les tâches qui ne sont pas comprises dans votre contrat d’apprentissage.

              Pour revenir a mes horaires la boulangerie ouvre a 5h pour fermer a 20h20 même si c’est écrit sur la devanture 20h00 !
              Vos horaires ont inscrits sur votre contrat, vous ne devez pas faire plus.
              Le repos quotidien est de 11H (voir ICI). Vous devez avoir deux jours de repos consécutifs par semaine. Le patron n’a pas le droit de changer vos horaires du jour au lendemain d’autant que pour une vendeuse, vos horaires doivent être proches des horaires d’ouverture.

              normalement le médecin du travail c’est sur tes horaires de travail donc pourquoi me les a telle enlever ? A t’elle le droit ?
              Evidemment non.

              Ps je ne sais pas de quelle convention je depend
              Le numéro de votre convention est indiqué sur vos bulletins de salaires. La convention doit être disponible dans les locaux de travail. Vous pouvez aussi la consulter à l’inspection du travail (maintenant DIRECCTE).

              Un conseil : Gardez toujours sur vous un carnet sur lequel vous noterez tout ce qui concerne le travail (les horaires effectués, ceux de vos collègues apprentis, les ordres du patron, ses remarques quand vous refuserez de travailler plus que ce qui est noté sur le contrat ce qui n’est pas le boulot de vendeuse, bref, tout) et dites à vos collègues d’en faire autant. Vous en aurez besoin quand vous réclamerez votre dû, ou quand vous irez aux prud’hommes...

              Pour terminer, votre patron vous prend ouvertement pour des esclaves. Mettez-vous d’accord avec vos collègues et refusez ses abus. Sachez qu’il ne peut pas vous virer sans demander l’autorisation aux prud’hommes. Alors, n’ayez pas peur de lui.
              Bon courage

              Répondre à ce message

              • Besoin d’aide 4 janvier 13:00, par Apprentie

                Bonjour ,

                Merci d’avoir répondu aussi vite malheureusement je n’ai pas eu le temps de venir sur le site .
                En faite je me rend bien compte que mon employeur abuse de moi ainsi que des autres employés , mais cela ne les gène pas plus que sa quand j’essaye de leur faire comprendre mon point de vue qui est légitime il s’étonne que je cherche a petite bête pour ainsi dire il n’y a que moi dans l’entreprise qui aimerait que la loi s’applique .

                J aimerais vous citer la liste des choses que je pense illégal pourriez vous me dire si tous ces éléments sont effectivement bien hors la loi ?
                - Je n’ai pas le weekend du cfa mais la responsable me dit qu’ils ne peuvent pas faire autrement et que ce n’est pas grave puisqu’elle me les fera rattraper la semaine prochaine , et que je ferais une semaine par exemple de 28 h ! Ces trois dernières semaine j’ai fais une de 42 , une de 28 et une de 35 ! Vous me conseillez de regarder et lire scrupuleusement mon contrat de travail mais j’aimerais vous demandez si cela est t’il normal qu’après deux mois (ce mardi )de travail je n’ai toujours pas reçu mon contrat ?

                - il s’autorise a nous faire rater une semaine entière d’école mais la responsable dit que ce n’est pas grave car que je ne risque pas de me faire virer du cfa puisque ce n’est pas une absence non justifiée et puisque sa ne tombe pas a chaque fois je n’ai pas vraiment à râler .

                - Mon repos quotidien n’est pas respecté car très souvent je finis a 20h30 et recommence a 7 ( en sachant que je suis en velo et que je met 40 minutes )

                - Pour eux et par eux j’entends les vendeuses , le patron et la responsable faire les tache comme la pâtisserie s’occuper du pain ect fait partie de mon travail et que je dois le faire alors que je ne suis qu’apprentie vendeuse .
                Je tiens même de la bouche de la plus ancienne vendeuse que plusieurs apprenties se sont rebellées sur ce point et qu’elles essayait de ne faire que de la vente et d’après ses dires le patron a absolument tout fait pour les faire démissionner ( je ne me trompe pas si je dis harcèlement moral ? ) et qu’il a réussi .

                - Ah oui aussi il me fait des heures supplémentaire comme une demi - heure , une vingtaine de minutes que sous prétexte que je n’ai pas a partir si mon boulot n’est pas fini et que c’est a moi je cite de me démerder de finir a l’heure .

                - j’aimerais savoir aussi si ils ont le droit de me faire travailler 7 jours d’affiler sous prétexte qu’ils m’ont donner 3 jours de repos consecutifs parce que javais fais des heures supplementaires ? Apres ma semaine de 42 h j’ai eu mon lundi , mardi , mercredi mais j’ai travailler du jeudi a l’autre jeudi sans repos est encore ici legal ?

                Par contre je ne pense pas que j’ai le droit a deux jours consécutifs puisque je suis majeur . A part quand j’ai travailler le 1 janvier puisque j’ai travailler le 31/ le 1/ le 2/ le 3 !

                J’aimerais vous remercier de votre aide encore une fois qui m’ait vraiment précieuse pour mes prochaines demarches !

                Répondre à ce message

                • Besoin d’aide 4 janvier 14:40, par Isa76

                  - il s’autorise a nous faire rater une semaine entière d’école mais la responsable dit que ce n’est pas grave car que je ne risque pas de me faire virer du cfa puisque ce n’est pas une absence non justifiée et puisque sa ne tombe pas a chaque fois je n’ai pas vraiment à râler .

                  Ne pas aller au CFA en temps et en heure, c’est ne pas respecter ses obligations d’apprenti, telles que définies dans le contrat de travail et la convention d’apprentissage.

                  C’est bel et bien une absence injustifiée qui peut conduire le CFA à rompre la convention et à vous virer. Ce qui ne rompra pas le contrat de travail, mais vous ne pourrez plus passer le diplôme ; vous devrez trouver un autre CFA.

                  Au fait, c’est qui la responsable ? ne me dites pas que c’est votre tuteur au CFA ?

                  Répondre à ce message

                • Besoin d’aide 4 janvier 14:46, par Isa76

                  Pour eux et par eux j’entends les vendeuses , le patron et la responsable faire les tache comme la pâtisserie s’occuper du pain ect fait partie de mon travail et que je dois le faire alors que je ne suis qu’apprentie vendeuse .
                  Je tiens même de la bouche de la plus ancienne vendeuse que plusieurs apprenties se sont rebellées sur ce point et qu’elles essayait de ne faire que de la vente et d’après ses dires le patron a absolument tout fait pour les faire démissionner ( je ne me trompe pas si je dis harcèlement moral ? ) et qu’il a réussi .

                  Bobards !
                  On ne peut ni licencier ni démissionner en apprentissage.
                  Ce que le patron a réussi, c’est de leur faire signer une rupture du contrat à l’amiable. Et ces jeunes filles ont eu droit à des indemnités chômage.

                  S’il s’agit vraiment de démission et reporté sur l’attestation employeur, c’est illégal et ce sont les Prud’hommes direct.

                  Faites ce que Monique vous dit, il n’y a pas d’autres solutions.

                  Répondre à ce message

                • Besoin d’aide 4 janvier 14:46, par Monique AC ! 61

                  J’ai déjà répondu à la plupart des questions. Je vous ai aussi dit de contacter un syndicat, et d’aller à l’inspection du travail. Cela ne sert à rien de ressasser les mêmes abus sur ce site. On ne pourra pas plus vous aider
                  Quant à votre contrat, vous devriez l’avoir signé en deux exemplaires et conservé un exemplaire. Si vous ne l’avez pas, exigez d’en avoir la copie.
                  Dernière chose : Certes, le code du travail a été modifié pour le repos hebdomadaire des salariéEs adultes, mais ils ont (encore) droit à 35h consécutives par semaine. Voir ICI

                  Répondre à ce message

              • Besoin d’aide 4 janvier 13:13, par Apprentie

                C’est bon j’ai suivie votre conseil pour la convention collective et elle s’intitule boulangerie pâtisserie industrielle

                Répondre à ce message

  • Bonjour,

    je suis en apprentissage coiffure depuis juillet 2012, jusque la tout se passait bien jusqu’en septembre 2013 ou mon employeur à commencer par me harceler verbalement et parfoi physiquement en me poussant... ( des dires comme "je vais te foutre mon poingt dans la gueule") .

    Depuis je suis en arrêt maladie pour dépression et je vois un psy régulièrement car je suis incapable de me retrouver face à mon employeur.
    Je fais des arrêt jusqu’a mes semaines de cours puis je vais en cours et je refait un arrêt de travail.

    Après m’être renseigné l’employeur doit me rémunéré la semaine ou je suis à l’ecole et non en arrêt ( CFA) cependant celui ci refuse de me rémunéré que faire ?

    Répondre à ce message

  • Besoin d’aide , assez Urgent 14 janvier 19:03, par mimimi56

    Bonjour, J’ai besoin d’aide s’il vous plait . Je voudrais savoir si cela est possible d’avoir un apprentissage loin de sont cfa ?! Merci d’avance S’il vous plait c’est assez urgent

    Répondre à ce message

  • Bonjour, j’ai 21ans et je viens de reprendre un apprentissage. Mon CFA se situe à 58KM de chez moi et comme je n’ai pas de voitures, je prend le train. Je me retrouve à faire environ 3H de trajet par jours de CFA. Peut-on faire passer se temps en repos ??
    De plus, voici mes horaires
    lundi 8H-12H (CFA) 15H-16H (CFA)
    mardi 13H30-19H30 (entreprise)
    mercredi 16H-22H (entreprise)
    jeudi 14H-17H30 (CFA) 19H-22H (entreprise)
    Vendredi 8H-12H (CFA) 16H-22H (entreprise)
    samedi repos
    dimanche 9H-15H (entreprise) 19H-22H (entreprise)
    A t-il déjà le droit de me faire venir en entreprise après mes heures de CFA.
    sachant que pour être au CFA à 8H je me lève à 5H, a t-il le droit de me faire rester aussi longtemps "éveillée" et ne peut-il pas me convertir un temps de mon transport en repos ?
    de plus j’ai un enfant à la maison (mon patron le sais) de 10 mois et avec mon temps de travail et les horaires de mon bébé, je ne le vois que très peu.
    Merci de m’aider je viens d’avoir cette emploi du temps et je ne sais pas quoi faire.

    Répondre à ce message

    • Si je calcule bien, cela fait des semaines de 42h, hors temps de transports. En outre, le temps de repos de dimanche à lundi est sous la légalité ?

      Ce que dit la loi :

      La durée de travail journalière est limitée à 10 heures par jour dans la limite de 35 heures par semaine.

      L’apprenti peut effectuer des heures supplémentaires dans la limite de 48 heures sur une semaine ou 44 heures en moyenne sur 12 semaines.

      Le temps de repos hebdomadaire est au minimum de 24 heures consécutives auquel se rajoute le temps de repos quotidien.
      Le temps de repos quotidien est au minimum de 11 heures consécutives.

      Le temps de pause quotidien est au minimum de 20 minutes pour 6 heures de travail consécutives.

      Majoration des heures supplémentaires :

      Les apprentis effectuant des heures supplémentaires sont rémunérés selon les dispositions légales applicables à l’entreprise : une majoration de salaire suivant le nombre d’heures supplémentaires effectuées.

      DES DISPOSITIONS PARTICULIERES EN MATIERE DE DUREE DE TRAVAIL PEUVENT ETRE PREVUES PAR LES CONVENTIONS COLLECTIVES

      ATTENTION : Dans l’hôtellerie restauration, les horaires d’équivalence n’existent plus. Un nouvel accord, signé le 5 février 2007 applicable à compter du 1er avril 2007 prévoit un horaire conventionnel fixé à 39 heures, sous conditions.

      Les heures effectuées au-delà de 35 heures sont majorées.

      Vous avez tout intérêt à contacter un syndicat.

      Répondre à ce message

  • bonjour, voila jai manquer un jour de cour au cfa sans motif valable et jai oublier de prevenir ma patronne .. a t’elle droit de me virer ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour j’ai 24 ans et je vais signer un contrat pro.

    Mon futur patron ma bien avertit que j’allais travailler les weekends et jours férié, ce qui me pose aucun problème en temps normal ; le souci c’est que je me mari un samedi.

    Bien que je n’aie pas connaissance de mes heures de formation et de travail encore, puis je demander des congés avant même de signer le contrat pour qu’ils puisse anticiper mon remplacement ou faut-il que j’attende ?

    De plus j’ai le weekend de pentecôte à demander en congé pour avoir réserver un gite pour 19 personnes depuis l’an dernier que je ne peux plus annuler :/

    Répondre à ce message

    • Il y a des congés légaux pour un mariage qui n’ont rien à voir avec les congés payés. Pour votre mariage vous avez droit à 4 jours payés normalement, que votre employeur ne peut refuser et qui ne sont pas décomptés des congés payés. Vous devez lui donner ensuite une copie du certificat de mariage.

      http://vosdroits.service-public.fr/...

      Vous lui dites quand vous voulez, je vois mal un employeur refuser de signer un contrat de travail pour un mariage.

      Par contre, pour la Pentecôte, vaut mieux attendre d’avoir passé la période d’essai et comptabiliser suffisamment de jours de congés pour les demander.

      Répondre à ce message

  • Bonjour j’ai 16 ans je suis apprenti cuisinier donc dans le secteur de l’hotelerie et je travaille 50h par semaines avec 2jours de repos , j’aime mon boulot mais les semaines sont fatiguantes, que puis-je faire ? Est-ce légale ?

    Répondre à ce message

    • D’abord, commencez par relire (ou lire) le contrat de travail que vous avez signé. Combien d’heures de travail sont indiquées ?

      Normalement, c’est 35h. Vous n’avez donc pas à travailler plus de 35h.

      Temps de Travail

      Jusqu’à 18 ans

      - La durée maximale du travail est de 8 heures par jour et 35 heures par semaines ;
      - Les heures supplémentaires ne sont pas autorisées (dérogations possibles au-delà de 16 ans, accordées par l’inspecteur du travail pour un maximum de 5 heures par semaine) ;

      - Le repos quotidien est de 12 heures, 14 heures si le jeune à moins de 16 ans ;

      - Une pause de trente minutes doit être appliquée pour toute période de travail effectif ininterrompue qui atteint une durée de quatre heures et demie ;

      - Le repos de deux jours consécutifs doit être respecté (des dérogations sont prévues au-delà de 16 ans par un accord collectif étendu ou un accord d’entreprise, dans ce cas le jeune doit bénéficier d’une période de repos minimale de 36 heures consécutives) ;

      Répondre à ce message

  • bonjour,
    mon fils de 16 ans fait un apprentissage en peinture et application de revetement, il est en première année. voilà son patron lui ademandé de retirer du papier peint dans une pièce sans lui préciser qu’il fallait l’enlever que sur un seul mur, donc mon fils l’a retiré sur tous les murs, maintenant le patron affirme qu’il lui avait préciseé que c’était qu’un mur et veut que mon fils rembourse 600 euros pour les dommages est ce qu’il a le droit ?
    merci de vos répnse

    Répondre à ce message

    • Bien sûr que non. Toutes les sanctions pécuniaires sont interdites, apprentissage ou non.
      D’autre part, votre fils n’aurait jamais dû se trouver seul. Le patron est donc en tort sur ce point aussi.
      Que votre fils le menace des prud’hommes s’il s’avise de lui faire une retenue sur son salaire pour des prétendus "dommages".

      Répondre à ce message

  • bonjours je suis en apprentissage chaufffeur routier mon patron me fait rouler sur la route tous seul juque la sa allais jusqu’a que je recoit mon bulletin de salaire ou il mon envoié la copie de mes heure travaillé qui était de 49.25h sauf que moi je suis payer sur 35h plus mes samedi ou je vais 4h de travail pour 40€ deja je voulais savoir si il a le droit de nous faire travailler 6 jours sur 7 ? et si il a le droit de ne pas me payer mes heure sup alors qu’il m’envoie des justificatif comme quoi j’en fais ? et si il a le droit de me faire travailler 14 heure par jours ?

    Répondre à ce message

  • Apprentissage en commerce 26 mars 16:33, par vera

    Bonjour !! je suis en troisieme prepa pro et j’aimerai faire un Bac pro en commerce mais ma prof el m’as dit que avec 11 de moyenne general je trouverai pas une place pour moi...
    Donc j’ai pensais en trouver un patron et essayer de faire une aprentissage dans un magasin c’est bien ?

    Répondre à ce message

    • Apprentissage en commerce 26 mars 16:40, par Monique AC ! 61

      Bonjour,

      Je ne connais rien en études de bac pro mais je m’étonne qu’il suffise qu’une personne vous dise que cela ne sera pas possible pour que vous renonciez. De deux choses l’une : soit vous n’êtes pas très motivée, dans ce cas vous devez vous interroger sur la branche choisie, soit vous êtes très influençable, et dans ce cas, votre vie va être très difficile...

      Bon courage pour votre orientation.

      Répondre à ce message

    • Apprentissage en commerce 26 mars 17:46, par Isa76

      Elle est mignonne la prof, elle a vu ça dans sa boule de cristal ?

      Votre moyenne est suffisante pour accéder au Bac pro ; trouver une place dépend du nombre d’élèves voulant faire un Bac pro commerce.

      Les places étant limitées, les meilleures notes passent en premier donc avec un "11" c’est sans doute un peu difficile mais pas impossible.

      Pour l’apprentissage, c’est possible mais il faut avoir 16 ans.

      Répondre à ce message

  • Bonjours, j’ai 20 ans et je suis en contrat de professionnalisation ai’je le droit de travailler de nuit par exemple de 21h à (5h) du matin ? ou bien de 19h à 2h ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je suis en cap cuisine 2e année et j’ai ma première épreuve le mardi 8avril convoquer a 8h25 et l’épreuve dure 25min mon patron m’a demander de venir à t il le droit de me faire venir travailler après une epreuve ?

    Répondre à ce message

  • mon fils va rentrer en apprentissage directement en 2 eme année de bac pro aménagement paysager

    il fait l’impasse sur la 1re année puisqu’il passe un CAPA en juin
    il est en altenance donc un regime differant

    il aura 18 ans en decembre
    comment son employeur devra le payé ?

    sur la base de : c’est sa 1 er année d’apprentissage donc 25 % du smic
    ou : le tarif 2e année de bac donc 37% du smic

    Répondre à ce message

  • je m’excuse pour mon manque de courtoisie : bonjour

    je précise qu’il ne change pas de patron entre son CAPA et son BAC
    que en alternance il était scolaire mais avait une convention de stage de formation en milieu professionnel

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous,

    j’ai 21 ans et Je suis apprenti plombier en cap sanitaire depuis fin aout 2013, je suis très heureux et mes collègues de travail sont content de moi, mon patron aussi visiblement et j’ai un peu plus de responsabilités chaque jours. Mais j’ai actuellement plus de 70 heures d’absences au cfa car je préfère de loin aller sur le chantier, je vais au cfa lundi mardi mercredi car il y a les cours "important" selon moi (atelier techno dessin industriel etc..) et j’évite les cours de français et d’histoire on va dire. mes collègues s’inquiètent car ils pensent que je pourrais éventuellement me faire virer pour absentéisme mais j’ai des témoignages d’amis qui ont été dans le même cas avec le double voir le triple de mes absences mais sans sanctions particulières de la part du btp-cfa, qu’en pensez vous ?
    en vous souhaitant une bonne semaine lol

    Répondre à ce message

    • Evidemment, vous pouvez vous faire virer, et vous pouvez même vous faire licencier de l’entreprise pour absentéisme au CFA (http://www.cfasacef.fr/front/docume...).
      En outre, c’est quelquefois mal enseigné, mais le français et l’histoire ne sont jamais des cours inutiles. Pourquoi un plombier devrait-il être inculte ?

      Répondre à ce message

    • Pour valider le CAP « Installateur sanitaire », le candidat doit être inscrit à l’examen* et doit satisfaire à deux types d’épreuves :

      Trois épreuves d’enseignement professionnel (EP) :
      EP1 : Analyse d’une situation professionnelle
      EP2 : Réalisation d’ouvrages courants
      EP3 : Contrôle, mise en service

      Deux épreuves d’enseignement général (EG) :
      EG1 : Français - Histoire Géographie - Education Civique
      EG2 : Mathématiques - Sciences

      Voici ce que l’on trouve sur tous les sites de centres de formation offrant la préparation de ce diplôme. Vous avez vérifié vos épreuves à l’examen ?

      Répondre à ce message

  • Bonsoir,

    Je suis en alternance, mon contrat est établis du 01 Août 2013 au 31 Juillet 2014.

    Comme tous apprentis, j’ai des congés, pour ces derniers plusieurs solutions s’offrent à moi :
    1 : Prendre mes congés en Juillet (avec une fiche de paye à la fin du mois)
    2 : Travailler à l’entreprise en Juillet et mon patron me paye mes congés (ce qui m’étonnerai fort)

    Cependant, j’ai besoin d’argent et je ne souhaite pas avoir de vacances en Juillet puisque j’en ai déjà en Août (prévues).
    Je voulais donc prendre un job d’été en Juillet (plus intéressant que mon travail actuel). Mon patron actuel me payerait mon mois de Juillet puisque c’est mon contrat pro (donc fiche de paye) et mon job d’été me rémunérerait aussi (donc une deuxième fiche de paye).

    Pouvez vous me dire comment faire pour travailler en job d’été ?

    S’il vous plaît. Merci et bonne soirée.

    Répondre à ce message

    • Pendant ses congés payés, le salarié n’a pas le droit de travailler pour le compte de son employeur, ni d’un autre employeur ni d’avoir une quelconque activité rémunérée.

      Répondre à ce message

    • Travailler à l’entreprise en Juillet et mon patron me paye mes congés (ce qui m’étonnerai fort)
      Ben si. Si vous ne prenez pas vos congés payés, votre patron vous les paie en fin de contrat en plus de votre salaire du mois, ce sera mentionné sur le solde de tout compte.

      Va falloir vous informer un peu mieux sur les contrats de travail si vous n’en connaissez même pas les bases.

      Par contre, si vous aviez le projet de vous inscrire tout de suite chez Pôle Emploi, le paiement des congés payés va retarder l’indemnisation.

      Répondre à ce message

      • Je crois qu’il y a erreur. UnE salariéE ne peut absolument pas travailler 12 mois sur 12. Il doit obligatoirement prendre ses congés légaux. S’il travaille en juillet, il sera condamné à reverser tout son salaire à l’administration (c’est arrivé à un de mes copains). Il n’a donc pas le choix et jamais son patron ne se risquera à le faire travailler en juillet.

        Répondre à ce message

        • Je répondais à son interrogation (ce qui m’étonnerait fort ! dit-elle) sur le fait qu’on paie les congés payés non pris en fin de contrat puisque Pauline pense que c’est faux et que c’est une arnaque des patrons. Maintenant elle saura que c’est un point de droit et pas un mensonge de son patron.

          On ne sait pas combien de congés payés elle a déjà pris et combien il lui reste à prendre. ça m’étonnerait aussi qu’elle ait travaillé sans prendre de congés ; la période est trop longue et ce genre de contrat est aussi réglementé que les CUI.

          Si son contrat prévoit qu’elle doit prendre tous ses congés avant la fin, la question de savoir s’ils sont payés s’ils ne sont pas pris ne se pose même pas pour elle.

          Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je suis actuellement en fin de master 1 en grande école de commerce. J’ai fait toute cette année un apprentissage. J’ai signé pour un contrat de 2 ans, mais je veux me réorienter (finance à la place de marketing) donc je vais faire une rupture à l’amiable.
    Je voulais savoir si je pouvais signer un convention de stage après mon apprentissage ou non. Y-a-t-il des délais entre les deux ?

    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Je suis toujours sidérée par ce genre de question. ça ne vient jamais à l’idée de ceux qui les posent de voir avec le centre de formation ou l’école, qui signe la convention ou le contrat ?!

      Parce que tout dépend de la session de l’école. Et ça, il n’y a que votre école qui peut vous renseigner.

      C’est surtout de votre statut et de votre revenu qu’il faut vous inquiéter. Vous êtes salarié, et vous deviendrez étudiant. Tout change avec le statut étudiant et méfiez-vous des frais de scolarité à payer, de la sécurité sociale etc.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    je souhaiterai savoir si un établissement peut faire annuler un contrat entre un apprenti et une entreprise ? merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Quel est le problème ? Pourquoi le CFA veut-il faire rompre le contrat ? Quand a-t-il été signé ?

      Répondre à ce message

    • Non, un CFA ne peut pas faire rompre un contrat de travail entre un apprenti et son employeur ; seuls l’apprenti et l’employeur peuvent le faire.

      Le CFA peut renvoyer un apprenti si celui-ci (ou celle-là) ne vient pas/plus aux cours mais cela n’a pas pour effet de rompre le contrat de travail. Dans ce cas, l’apprenti doit trouver un autre CFA pour continuer son apprentissage.

      Le CFA peut aussi ne pas prendre l’apprenti en cours s’il n’a plus de place, dans ce cas, l’apprenti doit trouver un autre CFA.

      Mais l’employeur peut rompre le contrat effectivement si l’apprenti n’a plus de CFA. Tout dépend du motif du renvoi du CFA et de l’attitude de l’apprenti dans l’entreprise.

      Mais comme le dit Monique, sans connaître un peu mieux la situation, c’est difficile de vous répondre avec précision.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    La société dans laquelle je fais mon alternance a fait le pont du 29 mai, le vendredi 30 mai était donc un jour de congé imposé. Ce pont tombait sur ma semaine de cours à l’école je n’ai donc pas bénéficié du pont comme les autres salariés et étaient bien présente en cours le vendredi 30.

    Cependant j’ai constaté sur ma fiche de paie que le vendredi 30 m’avait été décompté en tant que congé payé alors que j’avais précisé à plusieurs reprises que je serais en cours. Lorsque je leur ai demander de corriger cela ils m’ont répondu que étant considérée comme une salariée comme tout le monde il n’avait pas à faire de différence lorsque des congés sont imposés.

    Ont-ils raison ?????

    (je précise que je suis en contrat de professionnalisation)

    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • Bonjour je suis en BP (brevet professionnel) premiere année j’ai commencer le 10 octobre j’ai actuellement plus de 20jour de congés a prendre mon patron m’avait parler de mettre un semaine en vacance (nous somme deux apprentis bp en cuisine pendant que lui ne fais rien d’ailleur mais bon y a toujours des escuces) et y voulais mettre un en congé pendant que l’autre reste a travailler bon deja sa c’est pour rester ouvert et faire encore plus d’argent sur nos dos enfin bref tout sa pour dire il m’en a toujours pas reparler alors qu’on approche de la saison ou sa m’etonnerais qui nous place des congés je sait qu’y es censer dire les vacances a l’avance alors voila : comment lui demander mes vacance ? es que si la date me derange beaucoup sa peut changer ? es que si mes jour de congé sont pas prit avant debut deuxiemme année je les perds ? es qu’y a droit de ne pas en demander premier annnée ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    je suis en alernance depuis janvier,
    Mon centre de formation est fermé en aout je voudai savoir si moi aussi je devrais etre en vacances ?
    J’ai demandé à mon formateur mais il me dit qu’il en sait rien

    merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Voila je suis actuellement en 2éme année de cap pâtisserie et j’ai obtenus mon diplôme (je ne sais pas si sa a de l’impotence mais je le précise ).Je me suis fais une entorse a la cheville et j’ai été en arrêt maladie pendant 15 jour . Pendant ces 15 jours j’avais demander a mon patron a avoir 1 Dimanche de congé pour allez au mariage de mon parrain . Mon patron pense que je me suis mis en arrêt pour avoir des vacances et pour allez au mariage. Hier je lui ais demander d’avoir 5 Jour de vacance fin août avant de reprendre mon contrat dans un autre établissement le 1 er septembre. Il a refuser en me disant que je venais déjà d’avoir 15 jour de vacance pour allez au mariage alors que j’étais en arrêt maladie et que je ne pouvais plus bouger de chez moi a cause de ma cheville e que si je voulais des vacance j’avait cas me refaire une entorse comme sa j’aurais encors des congé sans lui demandé avant. Sachant que je suis mineur et que mes dernière congé payer datte du moi de janvier et qu’il me reste encore 19 jours de congé a prendre quelle sont mes droit pour avoir des vacance fin aout ? merci de votre réponse !

    Répondre à ce message

    • Votre histoire est assez difficile à comprendre.
      Si vous étiez en arrêt de travail, pourquoi avez-vous demandé à votre employeur une autorisation pour aller au mariage ?
      Mais peu importe.
      J’ai compris que vous quittiez cet employeur le 1er septembre et qu’il vous reste 19 jours de congé à prendre. C’est bien cela ?
      Si c’est ça, il faut les prendre évidemment avant la fin de votre contrat.
      Envoyez une lettre à votre patron, en recommandé avec accusé de réception.
      Vous lui écrirez seulement qu’il vous reste 19 jours de congés (sans reparler de votre arrêt de travail) et que vous souhaitez les prendre du 13 août au 31 août inclus.
      S’il refuse, vous contacterez un syndicat (CGT ou SUD Solidaires, regardez dans l’annuaire si vous n’en connaissez pas) et vous irez à l’inspection du travail (appelée maintenant DIRECCTE).
      Bon courage

      Répondre à ce message

      • Merci de vôtre réponse ! Je pense que je vais faire sa ! Pour le mariage j’avais demander 1 week end avant d’être en arrêt maladie et il n’étais pas d’accord ! Du coup il a penser que je m’étais mis en arrêt pour pouvoir allez au mariage. C’est tous ! je vous remercie encors de vôtre réponse !

        Répondre à ce message

Répondre à cet article