AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité
Accueil du site > Contrats "aidés" : CAE, contrat d’avenir... > Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir !

Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir !

lundi 29 janvier 2007, par *, AC ! Lunéville et Nancy

Le Contrat d’Avenir

Avant de le signer, bien réfléchir !

En principe, les titulaires des minima sociaux qui reprennent un CDD de plus de 6 mois ou un CDI et qui travaillent plus de 78h/mois, peuvent :

- cumuler leur revenu d’activité avec leur allocation pendant les 3 premiers mois
- recevoir une prime forfaitaire de 150 ou 225 € pendant les 9 mois suivants
- toucher une prime de retour à l’emploi de 1000€ à l’issue du 4e mois d’activité

Mais les titulaires du RMI, de l’ASS, de l’API ou de l’AAH qui signent un Contrat d’avenir ne peuvent cumuler que leur maigre salaire (net mensuel de 768,61€ pour 26 heures hebdomadaires) et leur allocation diminuée de l’aide de 440,86€ versée à l’employeur.

- Un(e) allocataire du RMI personne seule percevant un RMI de 387,96€ (ou 440,86€ s’il/elle n’a pas d’allocation logement et n’est pas logé(e) à titre gratuit) ne peut rien cumuler. Cette personne ne percevant aucun reliquat de RMI ne touchera pas non plus la prime de Noël.
- Un(e) allocataire du RMI percevant un RMI pour 2 personnes (couple, parent/enfant) reçoit 661,29€ moins 105,81€ de forfait logement soit : 555,48€ . Si l’une de ces personnes signe un Contrat d’avenir, elle ne pourra cumuler pendant 3 mois que 555,48 moins 440,86 soit : 114,62 €

Ils ne toucheront pas la prime forfaitaire pendant neuf mois.

En cas de maladie ou d’accident nécessitant un arrêt de travail, on perçoit habituellement les indemnités journalières correspondant à 50% du salaire brut (versées au bout du 4e jour d’arrêt) et on se retrouve avec moins que si l’on continuait à être allocataire. Alors, il faut tenter de persuader l’employeur qu’il s’engage à maintenir le salaire. Les textes disent qu’il en a la possibilité et que dans ce cas, il continue à percevoir la totalité des aides, mais il n’est pas toujours très coopératif…

La formation prévue est le plus souvent imposée en dehors des heures rémunérées ou se limite à une « adaptation au poste de travail », c’est-à-dire rien.

Et l’employeur dans tout cela ? Il est exonéré de cotisations de sécurité sociale et perçoit, en plus des 440,86€, une aide dégressive qui va de 75 % à 50 % (90% pour les chantiers d’insertion) du salaire brut restant et des charges restantes… Donc pour lui, ça va bien, merci , c’est l’Etat ou le Département, c’est-à-dire le contribuable, qui paie la majeure partie du salaire et des charges !

Dans ces conditions, les contrats « aidés » vont se multiplier et provoquer, à terme, la disparition des CDD et CDI traditionnels et la précarisation de tous les salariés, comme le souhaite le MEDEF.

Nous pensons que la seule réponse à donner à tout cela est la lutte, la lutte collective pour des emplois stables correctement rétribués.

Dans l’immédiat, AC  ! est décidé à se battre pour que les allocataires des minima sociaux ne soient pas obligé(e)s d’accepter des contrats « aidés » sous peine de radiation et pour que celles et ceux qui les acceptent aient droit au cumul intégral, à la prime forfaitaire, à la prime de retour à l’emploi de 1000€, au maintien du salaire en cas d’arrêt de travail pour maladie ou accident et à une véritable formation qualifiante choisie et rémunérée.

Isolés, nous ne pouvons rien, alors regroupons-nous !

Voir aussi Appel à la résistance dans le Lunévillois

AC ! 54
- 19, Place Saint-Jacques
- 54300 LUNEVILLE
- 03 83 73 46 03

ac.54@cegetel.net

P.-S.

Le samedi 27 janvier AC ! 54 a diffusé ce tract au cours de l’AG d’une association lunévilloise qui se propose d’embaucher plusieurs personnes en contrat d’avenir. L’AG s’est engagée à maintenir le salaire en cas d’arrêt de travail pour maladie ou accident, à assurer une véritable formation pendant les heures de travail et à compenser une partie de la perte subie par rapport au CDD traditionnel. Nous restons vigilants.

204 Messages de forum

  • c’est encore pire pour les personnes embauchées pour 20 h par semaines car il n’y a toujours pas de cumul possible.
    De plus si mes sources sont exacts, il fout 700 jours de CA pour obtenir un droits minimum à l’ARE

    Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 26 décembre 2008 22:48, par papillon

      moi g commencer un ca depuis 6 nov 2008 26h semaine g une paye de minable g 2 enfants a nourir !!!!!maintenant ke mon mois dessai est terminer sui embauchee juske juillet 2009 est ce si je resilie mon contrat a tou moment je peux recupere des droits rmi ??????????????KAR EN PLUS LA CAF ME RECLAME PRIME DE NOEL !!!!!!!!!!!!merci de me repondre si kelkun a vecu 7 situation

      Répondre à ce message

      • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 27 décembre 2008 12:03, par Isa76

        Vous avez deux enfants à charge, vous étiez au RMI en septembre et en octobre, donc vous avez droit à la prime de Noël.

        A votre salaire de misère, vous ajoutez un différentiel de RMI, d’environ deux cents Euros tout au long de votre contrat. Sans oublier vos allocations familiales.

        Vous ne perdez aucun des droits connexes du RMI puisque vous êtes toujours dans le dispositif.

        Je ne comprends donc pas pourquoi vous voulez retourner au RMI !!

        Evidemment, environ 11000 Euros par mois, c’est sans doute un peu court avec des enfants... mais, je pense que vous aviez fait vos comptes avant de signer votre contrat. Et puis, vous aviez la période d’essai pour rompre votre contrat en toute tranquilité.

        Parce qu’aujourd’hui, même si normalement, en théorie, si vous démissionnez, vous devez retrouver votre RMI... vous le retrouverez... mais l’Utas vous aura dans le collimateur et vous risquez d’avoir beaucoup de difficultés à obtenir les aides futures éventuelles dont vous aurez besoin... ainsi bien sûr que l’Anpe qui vous harcèlera sans répit.

        Réféchissez bien.

        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 27 décembre 2008 13:28, par Isa76

          Et un zéro de trop. Oups.

          1 100 Euros et non pas 11000 Euros bien sûr.

          Répondre à ce message

        • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 27 décembre 2008 14:11, par Isa76

          Suite au message pour Papillon.

          Concernant la prime pour Noël qui est cette année, une belle arnaque :

          Les bénéficiaires de l’Ass qui ont eu la mauvaise idée de reprendre un emploi durant les mois de novembre et décembre, devront la rembourser !!

          Car la condition d’attribuation était : être bénéficiaire de l’ASS durant les mois d’octobre, de novembre et de décembre 2008 !! voir le site assedic section unijuridis.

          Les RMIstes sont priés, eux, de contacter leur Caf. Rien n’est indiqué nulle part concernant les conditions d’attribution mais vu qu’on vous la réclame, c’est sans aucun doute les mêmes que pour l’ASS.

          Répondre à ce message

          • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 27 décembre 2008 21:12, par yan

            Versement de la prime de Noël dès fin novembre 2008

            Cette année, la prime exceptionnelle de fin d’année dite « de Noël » sera versée dès fin novembre 2008 et sera majorée d’une prime exceptionnelle de 67,55 euros pour compenser le retard sur l’évolution des prix.

            La prime de Noël est versée à condition que les bénéficiaires d’allocations soient en cours d’indemnisation* pour les mois d’octobre, de novembre ou de décembre 2008. (* ou assimilés : demandeurs d’emploi relevant du régime de solidarité, qui en octobre, novembre ou décembre 2008 étaient en formation ou ont perçu des indemnités journalières de la Sécurité sociale ou ont exercé une activité journalière professionnelle rémunérée et n’ont pu bénéficier de l’intéressement).

            source UNIjuridis

            La prime est due à ceux qui remplissent les conditions en octobre, même s’ils ne remplissent pas les conditions en novembre et décembre. Les conditions sont plus favorables que les années précédentes.

            Répondre à ce message

            • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 28 décembre 2008 11:43, par Isa76

              Alors pourquoi demande-t-on à cette personne qui a pris un emploi en novembre de rembourser ? en plus en Contrat Avenir avec deux enfants, il y a un différentiel de RMI, donc tant qu’elle perçoit du RMI, la prime est due. Là, il y a certainement quelque chose d’anormal.

              Mais vu que la prime a été versée en novembre, pourquoi le "en cours d’indemnisation en décembre" ?

              Cela veut-il dire que si des personnes "tombent" à l’ASS ou au RMI au 1er décembre, ils auront droit à la prime de Noël ?

              Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 27 février 2009 18:39, par Lléna

      bonjour,
      les contrat à 20h peuvent si ils le veulent travailler jusqu’ a 35heures bien sur si l établissement qui les emploient le veulent aussi ...contrairement au cav qui eux doivent chercher ailleur pour pouvoir arriver au 35h et ne peuvent dépasser les 35h ce qui fait que si vous bosser avec des horaires completement aléatoire comme dans les maisons de retraite et , hospitaux , vous ne pouvez vous positionner pour un autre boulot donc bonjour la précarité ....

      Répondre à ce message

      • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 27 février 2009 22:45, par Monique ac61

        Si vous êtes à temps partiel et que vous avez des "horaires aléatoires" comme vous dites qui ne vous permettent pas de compléter vos revenus par un autre boulot, vous pouvez faire requalifier rétroactivement votre contrat en temps plein.
        Voir sur le Guide des droits des précaires sur ce site.

        Répondre à ce message

  • Du nouveau avec un espoir... 30 janvier 2007 14:09, par kristelle34290

    J’habite dans l’Hérault et j’ai signé un CAV le 1er septembre 2006 pour une durée de 10 mois dans une école maternelle.

    Devant les diverses rumeurs et problèmes rencontrés dans notre Académie, les syndicats d’enseignants, les "minimas sociaux" et divers organismes se sont mobilisés pour défendre le cas des CAV, CAE... embauchés dans les écoles de l’Académie de Montpellier.

    A la suite de diverses assemblées, il nous a été conseillé d’envoyer tout de même à la CAF ou ASSEDIC (selon notre cas), la demande de prime de retour à l’emploi (1 000 €).
    Chose faite, en 15 jours de temps, et surprise trés agréable depuis hier nous avons touché cette fameuse prime !!!
    Enfin.. on n’y croyait plus ! Comme quoi ça vaut le coup de se battre, car dans le département beaucoup d’actions se menées pour nous défendre et ça continue encore !

    L’Education Nationale cotise bien à un régime général d’assurance chômage et pour tous les CAV.
    Et de plus à l’issue des 10 mois, soit le 30 juin prochain nous avons bien le droit au chômage, même si le contraire est dit très souvent !

    Par contre il est vrai, que nous n’avons pas :
    * cumulé revenu d’activité et allocations, les 3 premiers mois (normal vu que la part employeur doit être déduite !)
    * reçu la prime forfaitaire de 150 ou 225 € pendant les 9 mois suivants.Et là sur quels critères ??? Je ne sais pas ? A VOIR...

    Je tiens à préciser que le salaire net pour 26 heures doit s’élever à 768,61 € et non 731,38 € comme il est dit ci-dessus. Et que nous devons bien effectuer 26 h, pas une heure de plus !

    Pour ceux qui ont signé un contrat d’avenir avec l’Education Nationale, essayez d’impliquer les syndicats d’enseignants, ça marche ! et surtout envoyez votre demande de prime de retour à l’emploi, Vous y avez le droit !
    Pour ce qui est du reste à suivre...

    Merci pour votre site et vos actions.

    Répondre à ce message

    • Du nouveau avec un espoir... 30 janvier 2007 18:10, par HACHEMI Aïcha

      Bonjour,
      Je suis sur ECHIROLLES commune de l’Isère à coté de Grenoble.
      Moi aussi j’ai signé un Contrat d’Avenir pour une école maternnelle en tant que Assistante de Direction.
      J’ai rempli et envoyé l’imprimé de la CAF de Grenoble pour la prime pour l’emploi.
      Celle-ci ma répondue que je n’y avait pas le droit or que l’académie est asujetti aux assedics.

      Faite moi savoir comment je pourrais obtenir cette prime de plus je suis une personne handicapée et on me réclame un trop perçu sur l’AAH vu que l’Education Nationale se paie avec ma prestation et moi je dois rembourser celle-ci.... C’EST UNE HONTE, ce procédé à un nom cela s’appèle UNE ARNAQUE LEGALE. Comment peut-on se foudre des gens ainsi...

      Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 30 janvier 2007 20:09

        Si AC ! Isère ne peut vous aider, contactez un syndicat d’enseignants, par exemple, Sud Education au 04 76 09 67 76 ou par mail :
        sudeducationgre@worldonline.fr.

        Bon courage.
        AC !54

        Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 10 mai 2007 09:44

        Bonjour Aïcha,
        Je suis moi aussi en contrat d’avenir depuis le 1er septembre et comme toi j’ai fait des démarches pour avoir droit à la prime de retour à l’emploi, mais elle m’a été refusée : la caf m’a répondu que j’avais signé mon contrat avant le 1er septembre.
        Eh oui, nous ne sommes pas tous égaux même pour les mêmes fonctions et le même poste.
        Quant à ton trop perçu, je te conseille de faire une demande de remise de dettes auprès de la caf.
        On nous dit de garder espoir, mais vu la fragilité de nos emplois et l’incertitude d’être renouvelé, je reste pessimiste pour notre avenir.
        Cordialement,
        Fatima

        Répondre à ce message

    • Du nouveau avec un espoir... 30 janvier 2007 19:44, par AC ! Lunéville et Nancy

      Vous avez tout à fait raison, le salaire en CAV pour 26h est bien 768,61€ et non pas 731,38€ comme nous l’avons écrit par erreur. Merci d’avoir rectifié.

      Cordialement

      AC !54

      Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 26 février 2007 21:40

        bonjour,

        en contrat d avenir depuis le 5 fevrier,mon employeur me paye 711 euros net pour 26h semaine,vous marquez 768,61euros,ou est l erreur ?mon employeur me soit disant paye une formation alors que c est moi qui me l auto finance,puisqu il m impose 29h de travail semaine compteés 26h,je ne comprends pas....il me dit que c est pour compenser les heures d absences lorsque je serais en formation,quelqu un pour m eclairer ?

        Répondre à ce message

        • Du nouveau avec un espoir... 26 février 2007 23:00, par AC ! 54

          Bonsoir,

          Le salaire brut du CAV est le même pour tout le monde : 904,71€, mais les cotisations sociales varient, c’est pourquoi on perçoit 768 € net dans l’Education Nationale et généralement autour de 730€ dans le secteur privé.

          Pour que nous puissions utilement vous renseigner, envoyez à ac.54@cegetel.net une copie du dernier bulletin de salaire ou si cela vous est impossible,le détail de votre salaire et des retenues.

          Faites-nous également parvenir une copie de la convention de contrat d’avenir que vous avez signée ou des détails sur le secteur dans lequel vous travaillez, la durée du contrat, la nature et la durée exacte de la formation prévue.

          Cordialement,

          Répondre à ce message

    • Du nouveau avec un espoir... 30 janvier 2007 20:27, par DOMLOLO

      Bonjour,

      J’habite dans les Ardennes (08), je travaille en école maternelle (assistante administrative au directeur) en cav depuis le 1er septembre 2006 et j’ai envoyé ma demande de prime de 1000€ debut janvier et celle-ci m’a été refusé pour le motif SERVICE PUBLIC. Sur mon contrat, mon employeur n’est pas l’éducation nationale mais un collège, alors je sais pas trop si j’y ai le droit quand même ou pas ! Je voudrais faire un recours mais je ne sais pas à qui le faire. Si vous pouviez m’aider cela m’arrangerais beaucoup.

      Votre cite nous aide beaucoup

      Grand merci

      Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 30 janvier 2007 21:48

        A défaut de collectif AC ! près de chez vous, contactez un syndicat d’enseignants et surtout, pour faire un recours auprès du service qui vous a refusé la prime, essayez de regrouper les personnes qui sont dans le même cas que vous dans la région. Grâce à l’action collective, certains de vos collègues d’autres départements ont obtenu la prime.

        Cordialement.

        AC !54

        Répondre à ce message

        • Du nouveau avec un espoir... 31 janvier 2007 11:42

          Une précision : Les allocataires des minima sociaux ayant conclu un contrat d’avenir avec l’Education Nationale APRES le 1er OCTOBRE 2006 perçoivent (en principe) la prime de retour à l’emploi. C’est pour celles et ceux qui ont signé AVANT cette date qu’il faut batailler et demander la rétroactivité.

          AC !54

          Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 31 janvier 2007 12:24, par ranya905

        bonjour,

        je suis des ardennes aussi, en contrat avenir depuis le 01/09/2006 , j’ai recus une réponse nagatif pour la prime question que je travaille pour un établissement public, je voudrait savoir si des personne sont dans le même cas que moi dans les ardennes, et essayer de se regrouper pour l’obtenir, j’aimerai aussi avoir des conseils ou des partie de texte qui serai en notre faveur, merci . festina905@voila.fr

        Répondre à ce message

        • Du nouveau avec un espoir... 31 janvier 2007 13:08

          Comme nous le rappelions précédemment, les textes ne sont pas en votre faveur puisque vous avez signé le contrat AVANT le 1er octobre 2006. Mais l’exemple de Montpellier montre qu’il est possible d’obtenir malgré tout la prime de 1000€ grâce à la mobilisation.
          Il est certain qu’il y a d’autres personnes dans votre cas dans les Ardennes, pour les connaître, prenez contact avec un syndicat d’enseignants. Sud Education, FSU et CNT sont les plus susceptibles de vous aider efficacement.

          AC !54

          Répondre à ce message

        • Du nouveau avec un espoir... 31 janvier 2007 13:55, par AC !

          Il y a un contact dans les Ardennes, à Charleville-Mézières.
          Voir l’article Précaires en contrat aidé, rencontrons-nous.

          En plus de contacter les syndicats, il semble indispensable de se regrouper pour agir.

          Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 31 janvier 2007 18:35, par fedo

        Bonjour !

        Je suis en contrat d’avenir Employé vie scolaire dans un RPI (Ecole maternelle et primaire) en Côte d’Or au sud de Beaune depuis le 1er septembre 2006. Je suis domicilié en Saône et Loire et je fais 45 /50 km aller retour par jour. J’ai demandé à bénéficier de la prime de retour à l’emploi aux Assedic de Chalon sur Saône et ils m’ont répondu négatif car je ne travaille pas dans le privé ou assimilé (décret 29/08/2005), pourtant mon lycée mutualisateur cotise aux assedics. J’ai la possibilité de faire un recours gracieux aux assedics ou au préfet de région dans un délai de 2 mois. Quels syndicats dois je contacter pour faire mon recours et peut - être obtenir gain de cause ?

        Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 1er février 2007 09:52, par kristelle34290

        Il faut insister... faire pression... N’hésitez pas à impliquer les syndicats, dans notre Académie ils ont fait du bon boulot, et ils continuent encore, sur la formation, sur la titularisation... je vous tiendrais au courant.

        Dans l’hérault, nous avons envoyé nos demandes groupées ! et notre employeur est un Lycée, donc cas identique, La raison ne peut être donc le service public ; et on nous a confirmé, qu’ils cotisaient bien à l’assurance chômage pour nos contrats, envoyez de nouveau votre demande, faites appel, rencontrez d’autres personnes dans votre cas...et surtout ne laissez pas tomber !

        La prime de 1000 € pour l’instant a été virée par les ASSEDIC (les CAV concernés étaient donc des gens en ASS auparavant).
        Par contre pour la CAF je ne sais pas, mais logiquement, vous y avez le droit si vous remplissez les conditions de durée de chômage, faites bien attention aux périodes.

        Courage !

        Répondre à ce message

        • Du nouveau avec un espoir... 9 février 2007 18:44, par fedo

          Merci de vos conseils mais j’ai appelé le syndicat du cgt de Côte d’or mais pas de réponse à mes messages. je vais donc contacter d’autres syndicats. Mais j’ai l’impression que dans ma région rien ne bouge car d’autres perssonnes que j’ai contactées sont dans la même situation que moi. Les assedic refusent tout dans notre département c’est scandaleux nous vivons dans un département où les assedics ont tous les droits. Car onm’a dit que nous sommes en zone disciplinaire donc aucun cadeau.

          J’espère que les autres suyndicats que je vais contacter vont bcp plus se bouger. De toute façon je ferai un recours.

          Répondre à ce message

          • Du nouveau avec un espoir... 9 février 2007 20:38, par AC ! 54

            Bonsoir fedo,

            Vous savez, toute la France est actuellement une "zone disciplinaire".

            Seul le rapport de force peut faire plier les institutions.

            Puisque vous avez contacté des personnes dans la même situation, vous pourriez vous réunir et décider d’une action collective. Par exemple, pourquoi ne pas aller ensemble déposer une demande de prime à l’Assedic et à la CAF. Demandez le soutien d’AC ! Dijon (ac.21@worldonline.fr) et d’autres syndicats enseignants (CNT,Sud Educ, SNUIPP-FSU). N’oubliez pas d’alerter la presse locale.

            Bon courage.

            Répondre à ce message

          • Du nouveau avec un espoir... 14 février 2007 18:43, par karen

            salut fredo du 71, j’ai reçu par courrier de la caf une réponse négative. j’ai contacté la maison des syndicats (03 85 41 32 22), c’est le syndicat des enseignants de chalon. Pour le syndicat de la cfdt le bureau est à dijon ? ce n’est plus chalon sur saône qui s’en occupe. Ma mère à reçu une réponse négative de l’ASSEDIC. Elle va faire une lettre de recours gracieux aux assedics et moi à la caf (commission de recours amiable)sans attendre de rdv des syndicats car celà peut prendre du temps. Je te conseille donc de faire de même pour toi au niveau des assedics.

            Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 8 février 2007 21:23, par kiki

        Bonjour,
        J’habite dans le Gard (30)
        Moi aussi, je travaille dans une école maternelle comme asssitante administrative en Contrat CAV durant 10 mois depuis le 1er septembre 2006 et mon employeur est aussi un collège.
        Début janvier, j’ai renvoyé mon dossier avec justificatifs ( 4 bulletins de salaires et copie du contrat de travail)à l’assedic. J’ai reçu la prime presque aussitôt. Mais par-contre nous n’avons pas le droit à la prime forfaitaire durant 9 mois

        Répondre à ce message

        • Du nouveau avec un espoir... 8 février 2007 21:33, par kiki

          re-bonjour,
          Pour bénéficier la prime de retour à l’emploi, il fallait être bénéficiaire du RMI, API, et de l’ASS.
          Pour avoir la prime de retour à l’emploi, il faut s’adresser à l’assedic, demander de vous envoyer un dossier et vous le renvoyez avec tous les justificatifs nécessaires.

          Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 16 février 2007 16:27

        Domlolo dans les Ardennes : je ne sais pas si vous avez droit à la prime car je ne le sais pas pour moi-même ; on m’a dit que je remplissais les conditions, mais tant que je n’ai pas cette somme sur mon compte ou un papier qui l’atteste, je ne crie pas victoire. Pour le motif SERVICE PUBLIC, je ne suis pas d’accord : vous avez signé un contrat de DROIT PRIVE. Essayez de vous renseigner là-dessus. Ce que j’aimerais savoir, c’est ce qu’on va percevoir à la fin du CDD, et surtout, quand il n’y aura plus de maintien de l’ASS ou autre, comment va-t-on pouvoir faire vivre une famille (3 ados, dont 1 qui doit faire des études), étant donné qu’on a l’"AVANTAGE d’avoir acquis le STATUT DE SALARIE".
        Bon courage, Momo

        Répondre à ce message

        • Du nouveau avec un espoir... 20 février 2007 18:29, par domlolo08

          bonjour,

          Ecoute Momo, j’ai appelé les ASSEDICS mercredi dernier pour leurs dire que j’avais appelé mon employeur et qu’il cotisait aux Regime d’Assurance Chômage et je le leurs ai donnné le n° d’affiliation que mon employeur m’a communiqué, leurs ai dit que j’était une employé de DROIT PRIVEE et tout ce qu’ils ont sus me dire c’est "JE VOUS CONFIRME QUE C EST UN "NON DEFINITF" POUR LA PRIME" mais j’attend toujours le courrier. Pour le chômage après le 30 juin, normalement ça devrait être au RECTORAT de nous le verser mais je ne sais pas sur quelle base. Moi il me reste 132 jours d’ASS et je ne sais pas si je les toucherais par la suite, j’ai posé la question aux ASSEDICS et on m’a répondu que cela dépendrais du temps entre la reprise d’activité et la fin d’indémnisation du chômage (ARE).

          Voilà j’éspère que j’ai répondu à tes questions, si tu en as d’autres n’hésite pas.

          Cordialement DOMLOLO08

          Répondre à ce message

      • Bonjour, moi aussi en CAV depuis le 01.09.06 en poste d’assistante au directeur d’école dans une école primaire et employée par un collège. Moi aussi j’ai eu droit aux belles promesses de primes, de cumuls .... et rien ! on m’a prise pour une poire juqte pour faire baisser le taux de chômage en vue des élections !
        Je gagne moins en CAV avec les frais que ça à causé qu’au RMI avec ma petite fille ! ! ! ? ? ? ? cherchez l’erreur !
        Je suis de Charleville-Mézières dans les Ardennes et je ,souhaite exiger ce que l’ANPE m’a promis
        * la prime de 1000 €
        * une vraie formation !
        Voici mon adresse mail si vous souhaitez me contacter : ticachou@wanadoo.fr
        Merci.
        Laurence.

        Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 24 février 2007 00:20, par Adelaide

        Vous avez droit à la prime pr l’emploi .Alors defendez vos droits .

        Répondre à ce message

    • Du nouveau avec un espoir... 31 janvier 2007 13:50, par samarobriva

      bonjour

      adresses toi au snuipp de ta region eh vite

      Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 31 janvier 2007 21:30

        Comme votre contrat a été signé avant le 1er octobre 2006, vous n’avez, en principe, pas droit à la prime de retour à l’emploi. Un recours individuel n’a aucune chance d’aboutir. Seule une action collective peut permettre d’obtenir satisfaction (voir plus haut l’exemple de l’académie de Montpellier).
        Demandez au collectif AC ! de Dijon (ac.21@worldonline.fr) de vous aider à vous regrouper avec d’autres allocataires qui sont dans la même situation et aux syndicats enseignants de vous soutenir.
        Merci de nous tenir informés.

        AC !54

        Répondre à ce message

    • Du nouveau avec un espoir... 8 février 2007 09:15, par marvine

      Moi je suis dans le meme cas que toi j’ai signe un cav le 1 septembre 2006 dans une ecole maternelle pour une duree de 10 mois donc entendant parler de cette fameuse prime je vais me renseigner à ma caf pour savoir ce qu’il faut faire pour y avoir droit et ben on m explique que il y a un decret qui a ete signe et que pour les contrat cav il aurait fallu que je signe mon contrat en octobre 2006 et non pas en septembre et j’aurais eu droit a ma prime j’ai demande une derogation a la caf j’etait demandeur d’emploi de plus de 12 mois et je touchai API depui 2ans et demi maintenant j’attend une reponse

      Répondre à ce message

    • Du nouveau avec un espoir... 8 février 2007 18:11, par sabftn

      Bonsoir,
      J’ai également signé un CAV dans le Vaucluse dans une école primaire, pourriez vous me dire où je peux trouver le formulaire de demande pour la prime de retour à l’emploi et à qui la transmettre. Merci par avance.

      Répondre à ce message

    • pas d’espoir 8 février 2007 19:55, par claudie

      petite info, j’habite dan l’essonne et suis en contrat d’avenir depuis le 1er septembre 2006, et la caf vient de m’informer que je n’ai pas droit à la prime de 1000 euros car je n’ai pas été inscrite au chomage pendant 12 mois, et que les nouvelles dispositions sont pour les contrats signé le 1er octobre 2006, donc pas de prime pour moi, mais aussi remboursement de trop perçu par la caf !! bravo ! j’ai fait la pîre bétises de ma vie en signant ce contrat !! franchement si on me demande de renouveller ça sera non, vu le travail, photocopiage et tournage de pouces ça ne vaut vraiment pas le coup^ !!!! voilà chacun ses problèmes mais moi je n’en voit pas le bout ! bonne chance a tout ceux qui arrivent à se battre moi je n’en peux plus !!! de plus le directeur me prend pour sa boniche !sympa ! limite que je fasse des heures supp !!!

      Répondre à ce message

      • pas d’espoir 12 février 2007 20:46

        Salut Claudie,

        Je suis exactement dans le même cas que toi... Ma seule consolation étant que je bosse dans une école avec des gens sympas...c’est toujours ça de pris IoI

        Courage quand même,

        Amitiés,

        Michel

        Répondre à ce message

    • Du nouveau avec un espoir... 8 février 2007 21:12

      bonsoir ,

      Pour ma part en contrat avenir depuis 5 mois ,je touche 731.25 euros , je comprend plus rien ...

      Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 9 février 2007 12:00, par sabftn

        Bonjour,
        Moi je touche bien 768€ mais je fait 28 heures par semaine est ce que c’est normal ? Sur mon contrat on parle de 26 heures par semaine. Mais pour rattraper les vacances scolaire j’en fait 28. Et vous ?

        Répondre à ce message

        • Du nouveau avec un espoir... 9 février 2007 13:34, par Claire

          Cela ne me paraît pas normal puisque vous devez prendre vos congés payés AVANT LA FIN DU CONTRAT.

          Si vous ne les prenez pas avant, ces congés ne seront pas payés et vous aurez fait des heures supplémentaires non payées.

          Refusez de faire plus que ce qui est prévu au contrat.

          Répondre à ce message

        • Du nouveau avec un espoir... 9 février 2007 13:50, par par AC ! 54

          Les EVS en Contrat d’Avenir ont droit à 2,5 jours de congés par mois. Calculez si en travaillant 28h par semaine mais pas du tout pendant les petites vacances scolaires, vous y perdez ou pas.

          Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 9 février 2007 13:43, par par AC ! 54

        Vous n’êtes probablement pas dans l’Education Nationale. La différence provient du fait que les prélèvements pour charges sociales sont différents, les EVS de l’EN ne cotisent ni à l’ARCO (3,80%)ni à l’ASSEDIC (2,40%), par contre ils cotisent à l’IRCANTEC (2,25%). Sur le salaire brut de 931,71€, cela fait une différence de 36,80€ à quelques centimes près.

        Répondre à ce message

    • Du nouveau avec un espoir... 9 février 2007 16:10, par Emma34080

      Vous avez de la chance car j’ai moi aussi signé un CAV le 1er septembre 2006 pour une durée de 10 mois à 26H/semaine et la CAF vient de me notifier un refus pour la prime de retour à l’emploi. Mon employeur est le lycée polyvalent de St Clément de Rivière.
      Je vais faire un recours mais je sais que c’est le pot de terre contre le pot de fer. Il faudrait qu’une personne qualifiée me conseille sur la façon d’argumenter ma lettre.
      Si vous avez des conseils (adresses, contacts....) ça m’intéresse.
      Merci

      Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 9 février 2007 17:03, par Claire

        Un seul conseil : ACTION COLLECTIVE.
        Organisez une remise collective de vos demandes avec vos collègues à la CAF avec menaces d’occupation jusqu’à satisfaction.

        Répondre à ce message

      • Du nouveau avec un espoir... 9 février 2007 19:11, par AC !54

        Bonsoir Emma34080,

        Votre CAF applique la législation en vigueur pour les CAV signés dans l’EN avant le 1er octobre 2006, qui, contrairement à ceux conclus à compter de cette date, n’ouvraient pas droit à la prime. Il faut donc, comme le dit Claire, une action collective pour imposer la rétroactivité. Une réclamation individuelle n’a aucune chance d’aboutir.

        Répondre à ce message

    • plus d’espoir 21 février 2007 22:11, par Coco

      J’ai signé un contrat avenir le 1er septembre et jusqu’en décembre j’ai perçu un complément assedic de 151 euros par mois depuis plus rien seulement mon salaire de 768 euros pour vivre avec mes 2 enfants . A qui demander pour toucher cette prime de 1000 euros ? Caf, Assedic...
      Guidez mois s’il vous plaît. Merci

      Répondre à ce message

      • plus d’espoir 21 février 2007 23:43, par AC ! 54

        Bonsoir Coco,

        Si vous étiez allocataire ASSEDIC, c’est à l’ASSEDIC qu’il faut réclamer la prime MAIS, une demande individuelle n’a aucune chance d’aboutir car
        les personnels des établissements publics, allocataires des minima sociaux, dont les contrats ont été conclus avant le 1er octobre 2006, ne peuvent bénéficier de l’ancienne prime appelée "prime exceptionnelle de retour à l’emploi"

        Par contre, pour les contrats conclus à compter du 1er octobre 2006, il existe une nouvelle prime appelée "prime de retour à l’emploi" à laquelle les personnels des établissements publics, allocataires de l’ASS, du RMI ou de l’API, ont droit.

        Pour la prime de 1000€ pour tou(te)s, quelle que soit la date d’embauche, une seule solution, l’action collective :

        CAV, CAE, RMA : Le salaire n’est pas une loterie !

        CAE / CAV : le 30 juin, et après ?…

        Répondre à ce message

    • l’espoir est parti 23 février 2007 11:51, par NATHALIE

      Je suis actuellement en contrat avenir depuis le 01/09/06 jusqu’au 30/06/07 et l’on m’a réclamé de l’indu assedic (sept-oct 06)et je n’ai pas eu le droit aux 1000€ de prime car il fallait être inscrit à l’ANPE pendant 1 an (date ancienne par rapport au contrat avenir). Je pense que les personnes qui ont rédigé les textes savent très bien ce qu’elles ont fait et elles avaient prévu tout cela. Tout cela pour vous dire que je suis dégoutée et que l’on a pris les CA pour boucher les trous.
      C’est immonde. De plus beaucoup de CA font pas forcément le travail qui a été énuméré dans les fiches descriptives des postes.
      Nous n’avons pas le droit en principe de s’occuper d’enfants handicapés, nous sommes juste agent administratif et point final.
      Moi le matin je m’occupe d’un enfant de maternelle mais il n’est pas handicapé. Enfin il y a trop d’abus.
      Je n’ai qu’une hate c’est la fin du mois de juin.

      Répondre à ce message

      • l’espoir est parti 24 février 2007 00:43, par Adelaide

        Vous etes exactement dans mon cas :j’ai hate que ça se termine ,ce cav qui nous cause des depenses en carburant .Je suis evs ds une maternelle rurale et je dois en plus de taper le courrier rare ,et m’occuper à ranger des livres dans un coin de bibliotheque, "jouer" la nounou-surveillante-enseignante " d’une petite fillette un peu perturbée et perturbante .Je m’ennuie et j’attends la fin avec impatience.En plus les 2 enseignantes tres distantes et pas sympas .J e fais aussi des photocopies .Je dois dire que j’ai peut-etre un peu de chance ,je ne sais pas , car je n’ai que le bac (daeu) sans grande experience, avec une petite base en word.Mais puisqu’il n’y a pas de veritables emplois ,pourquoi s’entetent t-ils à nous rendre la vie impossible !
        Un revenu minimum existence RME devrait etre voté afin d’offrir un filet de securite pour les personnes sans qualification et agée de 50ans et plus .Un etat digne de ce nom , n’a pas le droit de laisser dans la misere ses citoyens ,c’est dans la constitution francaise .De travail ,y en a point , en tout cas pas pour tt le monde .
        Il y a des femmes surtout et parfois des hommes qui ne trouveront jamais de vrai travail vu leur manque de qualification.Pourquoi les politiques s’acharnent ainsi ?

        Répondre à ce message

        • l’espoir est parti 25 février 2007 16:44, par Nathalie

          Merci Adéleine car votre réponse me fait du bien. En effet depuis le 24/02/07, j’ai appris que je ne m’occuperais plus du petit tous les matins. Il s’était trop habitué à moi !! De plus ma directrice est revenue de congé maternité en janvier et je me suis apreçue qu’elle aimait bien faire son travail et que moi en fait j’étais bonne qu’à faire des photocopies, du courrier rarement, à ranger les livres aussi, faire l’inventaire (j’y suis de puis novembre par période : matériel et mobilier, bibliothèque, pédagogique... çà n’a jamais été fait auparavant). Et l’ambiance n’est plus au rendez-vous car c’est çà la mentalité de l’éducation nationale. Tous les gens qui se reconnaissent devraient se manifester. Pour finir je m’ennuie à mourrir et çà fait rire les gens. on essaie de prendre des initiatives et elles ne sont pas bonnes ou bien ce n’est pas à moi de le faire...Les fiches descritptives que j’ai depuis le début ne servent à plus rien. Même en rigolant on m’a demandé si je voulais faire un peu de ménage car il était mal fait par d’autres...Bref vivement juin car je n’ai pas de solution.

          Répondre à ce message

          • l’espoir est parti 25 février 2007 18:16

            bonsoir,

            en ca depui le 01/09/06 comme assistante à la directrice, je peut pas me plaindre, j’ai une directrice trés humaine qui me respecte, au contraire je l’aide beaucoup au niveaux de tous et de son côtés m’arrange au niveau des jours d’absence des horaires, ( qui correspond pas avec ceux du contrat )pour récuperer ma fille plutôt, au mieux de la mettre en garderie.
            sinon j’ai eu au début de la rentrés des problemes avec une prof qui voulait qui était trés distante avec moi, me disait pas bonjour, me prenait pour une moins que rien donc par la suite j’ai fait de mêmes, je l’ignorer totalement, l’accompagner pas dans les sortie,refuser de l’aider sur des tâches ex : faire de la lecture à un gamin en difficulté , mais désoler pas inclus dans mon contrat.( alors que je pourrais le faire juste de bon coeur ) ou soit je lui disait va te plaindre à l’inspéction académiquecar j’aimerais bien qu’on me licencie "c’est pas ce maudit contrat qui me nourrir "
            elle était trés blessé aussi de voir que j’avait une trés grande complicitée avec la directrice et les autres prof, et puis d’un coup, elle vient me parler, me propose du café, ect.. mais moi depuis , trop rancunière , je reste distante avec elle .

            vous savez j’ai appris q’Une fille en CA dans une école a côtés de la miennes, n’avait pas le droit d’aller dans la salle de prof pour boire le café c’est inimaginable, c’est vraiment de la descrimination .
            Donc les filles ne vous laissez pas faire, vous n’avez rien a perdre avec ce CONTRAT AVENIR, dite leur que vous êtes une employée comme une autre, pas une assistée qu’a rien dans la têtes , battez-vous pour qu’on vous respécte comme on vous le doit .

            Répondre à ce message

  • Ne sais plus quoi faire.57 ans 5ans deRMI.Des démarches ,recherche d’emplois,stages/stages etjamais rien au bout .ai trouvé un CAE 20h/semaine pouvant déboucher sur un CDI (je n’y crois pas du tout).Mon enfant vit avec moi aura bientôt 25 ans donc suppression de sa part.Je n’arrive pas à obtenir de rélles informations tant àla CAF qu’à l’ANPE ou auprès de mon AS.

    Répondre à ce message

    • Le CAE ouvre droit au cumul avec le RMI pendant 3 mois, à la prime forfaitaire pendant 9 mois et à la prime de retour à l’emploi si l’employeur cotise à l’ASSEDIC. Seuls le Contrat d’Avenir et le CI-RMA sont exclus de ces mesures.

      N’oubliez pas que si vous restez inscrit comme demandeur d’emploi, dès que vous aurez 160 trimestres de cotisation à l’assurance vieillesse, vous aurez droit à l’AER (Allocation Equivalent Retraite) d’un montant de 953€ ( voir sur ce site dans le Guide des droits). Donc, si vous êtes proches des 160 trimestres, faites bien vos calculs avant de signer un CAE !

      AC !54

      Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 30 janvier 2007 22:19, par mchjpz

    Bonsoir,
    Je découvre le site car je recherchais des renseignements sur les contrats d’avenir.
    J’aurais dû le faire en Juillet avant de signer ce sacré contrat.
    En effet je travaille depuis le 1er septembre dans une école maternelle en CAV. Mais les ASSEDIC ont continué à me verser l’ASS jusqu’en Janvier alors que chaque mois je remplissais mon actualisation en indiquant les heures travaillées et en renvoyant ma fiche de paye où il est précisé que je suis en contrat d’avenir. Mais là je viens de recevoir une lettre où on me réclame le trop perçu depuis septembre soit 1485 euros.
    L’ANPE de Prades (66- Pyrénées-Orientales) n’ayant envoyé mon contrat d’avenir aux ASSEDIC que le 22 Janvier.
    Je suis désespérée et désemparée car je ne sais pas où m’adresser pour me faire aider.
    Mon seul recours est de faire une lettre aux ASSEDIC en expliquant ma bonne foi et en demandant une remise de dette.
    Tout dépendra de leur bon vouloir. Et CA Y’EN A MARRRE !

    Répondre à ce message

    • Vous n’êtes probablement pas la seule dans cette situation dans votre région. Essayez de contacter les autres titulaires de contrats d’avenir, demandez le soutien des syndicats d’enseignants et rendez-vous à l’ASSEDIC collectivement.

      Bon courage.

      AC !54

      Répondre à ce message

    • Salut,

      Je suis dans la même situation que toi, mais il ne FAUT PAS REMBOURSER.
      Demande un recours rapidement (les coordonnées sont sur le courrier ASSEDIC) envoie avec AR.
      Beaucoup de gens pour qui c’est arrivé ont eu tout simplement une annulation du trop perçu.

      FAIS LE , CA MARCHE et en même temps fais la demande du dossier pour la prime retour à l’emploi de 1 000€. S’ils répondent non, pareil... contester avec AR et insister. D’autres personnes dans le même cas ont pu l’obtenir.
      Pour ma part c’est en cours.
      A plus . Courage

      Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 31 janvier 2007 13:51, par samarobriva

      snuipp de ta region

      allez ils sont au courant

      Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 3 juin 2007 09:43, par claude

      bonjour
      j’habite perpignan je suis en cav depuis avril 2007 :as-tu de nouvelles infos ?
      est- ce que AC existe dans les po y-at’il mobilisation ?

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    voilà ce que j’ai trouvé sur le site SNUipp au sujet des contrats EVS

    EVS : qu’adviendra-t-il après le 30 juin ?

    Plus aucun emploi de vie scolaire ne sera en fonction fin juin 2007. Pas d’engagement ministeriel au-dela du 30 juin 2007. Tous les contrats d’emploi de vie scolaire (EVS) prendront fin au 1er juillet 2007. L’accordcadre signé en juin entre le ministère de l’Education nationale et l’ANPE prévoit que les contrats d’EVS peuvent être d’une durée dérogatoire de 10 mois modulable jusqu’à 6 mois.

    Tous les EVS recrutés début septembre devraient avoir signé un contrat de 10 mois prenant fin le 30 juin. De même, le renouvellement de ceux embauchés l’an dernier s’est fait sur la base d’une date limite à la fin de l’année scolaire.

    Dans les départements n’ayant pas encore commencé à recruter, comme la Haute-Marne ou la Gironde, les EVS embauchés au 1er octobre signeront un contrat de 9 mois. Le modèle de contrat de travail validé par le Ministère énonce également le principe d’une fin de contrat au 30 juin en corrélation avec une modulation de la durée. On peut donc légitimement supposer que, comme dans le Jura, les recrutements ultérieurs seront effectués jusqu’à la date butoir du 1er janvier, le contrat ne pouvant être inférieur à six mois. Le 30 juin sonnera- t-il la fin de l’ensemble des contrats EVS. Qu’adviendra-t-il ensuite de ces personnels ?

    Le SNUipp a décidé de s’adresser à eux, de les réunir et de défendre leurs droits. Opposé à la précarisation de l’emploi dans l’Education nationale, le SNUipp maintient plus que jamais sa demande de création d’emplois stables et pérennes répondant aux nouveaux besoins des écoles exprimés ces dernières années.

    Merci l’Education Nationale !!!

    Répondre à ce message

    • c’est à n’y rien comprendre , un CAV n’est il pas sensé être sur 2 ans , renouvelable 12 mois ? alors pourquoi dans l’education nationale cela a été contourné et ajusté comme ça les arrangeaient ?
      en ce qui me concerne on m’a fait signé un CAV de 9.75 mois , et idem je sais pas ce qu ’il adviendra fin juin , c’est un cercle vixieux.
      mais quand vous parlez de renouvellement jusqu’au 01 janvier , c’est à dire ?

      Répondre à ce message

      • "Lorsque des circonstances particulières le justifient" , c’est-à-dire quand cela arrange les employeurs, la durée du CAV peut être réduite jusqu’à 6 mois. Comme tous les contrats EVS doivent se terminer au plus tard le 30 juin, il ne peut plus y avoir de contrat conclu après le 1er janvier 2007 (sauf pour les personnes bénéficiant d’un amènagement de peine car, dans ce cas, la durée peut être réduite jusqu’à 3 mois).

        AC !

        Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 2 février 2007 19:20, par dalou6527

    nous faissons une manifestations le 21 mars 2007 a 14 heure 30 a evreux dans le 27
    avec les syndicats il y aura les média nous avons eu la liste de tout les contrat avenir 460 dans l’eure faite comme nous manifester le meme jour et a la meme heure on contactant les syndicats et les médias
    nous nous retrouvont tous devant l’inspection académique et dans la rue
    pour quand on parle avant les éléctions battons nous tous ensemble pour défendre nos droit je compte sur vous

    Répondre à ce message

    • Bravo ! Voilà un exemple à suivre par tous les départements.

      AC !

      Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 6 février 2007 12:03, par domlolo

      Bonjour,

      J’ai contacté par mail le SNUipp de mon département (08), pour qu’il nous aide à avoir la liste de tous le CAV et CAE du département pour se mobiliser le 21 mars avec vous.

      J’attend des nouvelles.

      Il faut tous se mobiliser pour faire bouger les choses.

      Répondre à ce message

      • bonjour dominique,

        moi mêmes du 08, je suis partante pour cette manifestation et aussi pour le droit a la prime retour à l’emplois !!!

        Répondre à ce message

        • Nous soutenons bien entendu la manif nationale du 21 mars contre les emplois précaires dans l’EN, décidée par le SNUipp, mais nous pensons qu’il faut dès maintenant commencer à se mobiliser pour obtenir la prime de 1000€ pour toutes et tous et le cumul intégral des allocations et du salaire d’activité. Nous ferons prochainement des propositions d’action.

          AC !

          Répondre à ce message

          • et bien, perso, j’attends que cela se débloque, j’ai même écrit au cabinet de la présidence, m’ont juste répondu, "nous avons bien pris en compte votre courrier..." bref,
            pas de cumul, pas de prime, tout ça parce qu’il aurait fallu que je sois un an au chomage de 2004 à 2005... je bossais pour le smic, ce qui me mettait encore plus dans une situation financière désastreuse, perdant presque tous mes droits aux APL, CMU, et bien sur il fallait payer la garde de mon fils pendant les vacances.
            C’est incohérent et c’est la cohésion sociale qui nous pond ça ???? Les éléctions Promettent, ils mentent déjà tous comme des arracheurs de dents... ça va donner.

            Répondre à ce message

        • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 6 février 2007 17:19, par domlolo

          Bonjour,

          Moi j’habite à DEVILLE près de MONTHERME et toi ?
          As tu une adresse mail, pour que l’on puisse s’échanger les nouvelles au sujet de notre démarche auprès du SNUipp

          Cordialement

          Répondre à ce message

      • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 26 février 2007 15:49, par marie08

        bonjour domlo...moi je suis de monthermé , pas dans l’éducation nationale , alors je fais quoi, qui s’occupe des autres cae.....y a - t - il quelque chose de prévu, et si on se regroupait ?
        merci de répondre.

        Répondre à ce message

    • Salut

      très bonne idée cette date du 21 mais par contre l’objectif inspection académique me semble un peu restrictif.Du côté Ile de France, les gens qui nous contactent sont autant de l’éduc nat que d’autres secteurs ( anpe, autres minsitères, collectivités locales, crèches...).

      Donc si on veut mobiliser en masse et ne pas perdre du temps , pourquoi pas plutôt les DDTE ou autres ?

      Le SNUIP soit avoir des contacts avec des syndicats d’autres secteurs ?

      En tout cas retenons la date !!

      Nadia AC ! paris

      Répondre à ce message

    • Bonjour
      je suis du 27 peux tu me donner plus d’informations sur cette manif !
      Merci

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    J’ai l’aah a taux plein et le complement a 103 euros ce qui me fait au total seulement721 euros par mois poulr vivre, je dirai meme survivre !!! Ce que je trouve inadmissible auprès de l’Etat et de la CAF c’est quoi qu’on veuille faire pour s’en sortir ou ameliorer notre quotidien que ce soit en faisant un petit travail que notre handicap nous permet de faire car je suis malvoyant (carte invalidité 80%, canne blanche) comme des animations commerciales pour avoir un peu plus d’argent donc quasiment rien ou epargner en se mettant en bourse etc.. on ne peut meme pas car ce que l’on peut gagner d’un coté qui est meme très peu on nous le reprend de l’autre. La preuve j’ai fait 6 mission d’animation d’une heure chacune et reparti sur 6 mois donc une mission d’une heure chaque mois. Et bien la CAF m’a demandé de rembourser immadiatement 600 euros de torp percu car comme il m’ont dit meme pour une minute de travail je perd mon complement aah de 103 euros. Donc au final je suis bien perdant meme en voulant avoir un petit plus car pour 50 euros gagner au total, je dois rembourser 600 euros. Là j’essai de me prendre qques actions pour avoir un peu d’epargne supplementaire mais comme ils m’ont dit tout ce qui est declarable et qu’on gagne en plus de l’aah fait chuter l’aah voir disparaitre et le complement est d’office supprimé.

    Voila ca m’ezcoeure et trouve ca INADMISSIBLE !!!!! Mon handicap de naissance, je ne l’ai pas demandé, j’y suis pour rien et on devrait avoir au moins la valeur du smic ou alros notre AAH et son complement et avoir le droit de travailler, epargner et autres sans que cette allocation ne soit touché donc qu’on est le droit de cumuler afin d’avoir des conditions de vie quand meme supérieur car tout augmente sauf ces allocations ou qd ca augmente pas autant que le reste. Donc au final l’ecart se creuse de plus en plus et on a de plus en plus de mal à s’en sortir. Et après ca on dit que tout le monde doit etre egaux et traité de la meme façon. Et bien je ne le vois pas et estime que c’est meme de la discrimination de l’Etat et de la CAF.

    Voila si vous repondez à ce message ca serait sympa d’en adresser une copie dans ma boite mail car peu de temps pour visiter tous les forums. Merci d’avance. Mon mail pour copie de reponse est :
    arnaudhepp54000@aol.com

    Cordialement
    Arnaud

    Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 19 février 2007 15:16, par anne

    bonjour,
    je ne suis pas encore concernée par les contrats aidés car je suis encore étudiante.C’est d’ailleurs pour cela que je me permets aujourd’hui de faire appel à toute personne bénéficiant d’un contrat aidé ou à toute personne ayant un avis particulier à ce sujet en positif ou négatif car je suis en 3e année de licence de droit et je fais un mémoire sur les contrats aidés.Tout vos témoignages ou reactions me seront tres precieux.
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • je dois bientot signer un cav de 6 mois qui demarre en mars 2007.etant donne que l’etablissement qui m’enbauche ferme ses portes durant les vacances d’ete je ne pourrai de facto pas travailler !quelles sont dans ce cas les consequences ?aucun revenu durant l’ete ?meme pas un retour au rmi ??
      franchement j’ai l’impression de m’engager dans un processus qui va m’apporter d’avantage de prejudices financiers que la situation actuelle !!
      merci de me repondre
      a.g

      Répondre à ce message

      • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 19 février 2007 19:49, par AC ! 54

        Bonsoir,

        6 mois, c’est 6 mois, si votre contrat démarre le 1er Mars, vous devrez être payée en juillet et août sur la base de 26H/semaine.

        Toutefois, l’employeur peut (mais n’est pas obligé de) vous demander de faire jusqu’à 35h par semaine pour compenser les vacances petites et grandes car le CAV ne donne droit qu’à 2,5 jours de congés par mois.

        Même avec 35h/semaine, vous ne pourrez tout compenser, mais on devra quand même vous payer en juillet et août. Si vous décidez de conclure le contrat, vérifiez que l’employeur est bien au courant de cela avant de signer, sinon il faudra aller aux Prud’hommes par la suite.

        Si vous êtes en position de force (si l’établissement a vraiment besoin de vous), négociez pour ne faire effectivement que 26h/semaine et demandez le maintien du salaire intégral en cas de maladie.

        L’employeur est tenu de mettre en oeuvre des actions d’accompagnement, de tutorat, de formation et de validation des acquis (pendant ou en dehors des heures de travail dans la limite de 35h).

        Fin juin, vous aurez droit à la prime de retour à l’emploi de 1000€, à demander à la CAF. Vous pouvez même la réclamer dès le 1er mois en expliquant vos difficultés financières, certaines caisses font l’avance.

        Pendant les 3 premiers mois, vous pourrez cumuler le salaire (768€ nets) et votre RMI diminué de 440,86€, autrement dit 0€ si vous êtes seul(e).

        Si le contrat n’est pas renouvelé au 1er septembre (ce qui est fort probable) vous percevrez le RMI jusqu’à ce que l’ASSEDIC réexamine vos droits aux allocations chômage (environ 730€ pendant 7 mois). Une fois que l’ASSEDIC aura versé les sommes dues, la CAF vous réclamera un trop perçu.

        Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 26 février 2007 15:56, par marie08

      bonjour , pas de probléme pour ton memoire , je peux t’envoyer sur ton e mail ce que j’ai écrit à ce sujet , moi méme concernée , la misére , si tu veux me contacter :
      henry.dominique08@orange.fr
      amicalement

      Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 26 février 2007 16:13, par marie08

      bonjour , donnes moi ton adressee mail , je t’envoie ça :
      henry.dominique08@orange.fr.
      amicalement. dominique

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Bravo d’avoir mobilisé sur les incohérences et le manque d’informations sur le contrat d’avenir. J’ai quelques questions mais qui, je pense, peuvent-être utiles à d’autres : Lorsque l’on est en ASS, est-on obligé de signer un contrat d’avenir ou peut-on aussi postuler au cae ? En effet, faire 20 heures par semaine au lieu de 26 peut en arranger certains (problèmes de santé par exemple). De plus, savez-vous si les candidats à la présidentielle comptent pérenniser ce contrat ? Enfin, quelle est la durée de versement maximale de l’ASS ? En effet, je n’arrive pas à la connaitre, on m’a dit 2 ans (par période de 6 mois renouvelables), mais lorsque je me renseigne, aucune durée maximale n’est indiquée.

    Merci pour votre future réponse.

    Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 2 avril 2007 21:02, par AC ! 54

      Bonsoir,

      Vous pouvez signer un CAE qui, contrairement au CAV vous permettra de cumuler pendant trois mois l’ASS et le salaire et de percevoir pendant 9 mois une prime forfaitaire de 150€ pour une personne seule ou 225€ pour 2 personnes ou plus.

      A notre connaissance, les candidats à la présidence n’ont pas encore abordé ce problème...

      La durée de versement maximum de l’ASS est bien de 730 jours.

      Cordialement,

      AC ! 54

      Répondre à ce message

      • Merci de m’avoir répondu si vite !
        Cependant, êtees-vous certains que la durée de versement de l’ASS est de 730 jours ? Car il semblerait que la loi instituant une durée maximale de versement ait été suspendue et que du coup l’ass est renouvelable par période de 6 mois sans durée maximale (sauf pour des allocataires ayant travaillé, la durée de versement après arrêt de l’activité et donc reprise du chomage serait de 730 jours). Merci de m’éclairer.

        Répondre à ce message

        • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 3 avril 2007 19:30, par AC ! 54

          Vous avez raison, la durée maximale de 730 jours ne s’applique pour l’instant que dans le cas que vous citez. Espérons que personne n’aura à nouveau l’idée saugrenue de l’appliquer dans tous les cas...

          Répondre à ce message

          • Question sur CAV de 6 mois 13 avril 2007 19:19

            Bonjour,

            Je suis actuellement benificaire du RMI et en contrat d’insertion.
            On me propose de signer un contrat CAV de 6 mois et pas plus. Ma question est : a l’issue de ces 6 mois je n aurais pas droit au chomage , donc v’as t’on me reverser le RMI vu que je n’aurait plus de ressources.
            Merci pour votre réponse.

            Répondre à ce message

          • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 7 mai 2007 15:33, par patrick

            Bonjour,

            Je doit signer prochainement un CAV de 6 mois mais je suis atteint d’une sciatique lombaire depuis des annnes et il m’arrive d étre bloqué dans mes mouvemnts et cela est assez douloureux.
            Je doit dans la semaine voir un medecin et passer des radios, et ma question est la suivante :
            Si le medecin juge incompatible mon etat de santé avec un emploi dois je signer mon CAV ou pas ? mon desir est de le signer mais je ne pourrait pas assumer mon travail
            Merci pour la réponse

            Répondre à ce message

            • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 8 mai 2007 21:09, par AC ! 54

              Patrick,si vous signez un CAV et que vous devez vous arrêter pour maladie, vous n’aurez que les indemnités journalières de la Sécurité Sociale pendant vos arrêts de travail, avec à chaque fois 3 jours de carence. Pesez bien le pour et le contre.

              Cordialement,

              Répondre à ce message

              • Bonjour,
                Merci pour votre reponse , mais dans le contrat CAV il y a une clause ( periode d essai de 2 semaines ) et un autre clause stipulant une visite medicale d embauche donc je vait reformuler ma question :
                J ai signé aujourdhui le contrat CAV mais je ne demarre que le mois prochain et ma question est celle ci :

                Si le medecin le jour de la visite medicale d’embauche juge que je suis innapte au travail proposé ou bien que pendant la periode d’essai j’apporte des elemets important sur sur ma santé qui contre indique le poste proposé que ce passe t’il ??, voila j ai reformulé ma question differemment pour avoir une question plus precise .
                Merci pour votre reponse .

                Répondre à ce message

                • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 11 mai 2007 15:50, par AC !54

                  Bonjour,

                  Pour un CAV, la période d’essai est d’un mois. Si vous êtes déclaré inapte par le médecin, vous serez licencié. S’il vous déclare apte à l’emploi, vous ne serez pas licencié par la suite à moins d’aggravation de l’état de santé.

                  A+

                  Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 13 mai 2007 09:31, par karl

    bonjour,

    je viens de signer un CA qui commence début juin, il est de 24h, je croyais que c’était 26 ! je suis payé 860,08 brut, je ne vois pas combien ça fera en net ?

    Karl.

    Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 15 mai 2007 16:39, par foly11

    Bonjour à tous,

    Effectivement je suis en poste CAV pour 6 mois, je sors d’une situation extrêmement délicate comme tous ceux qui sont comme moi. Et là mon contrat arrive à termes le 30 Juin 2007, j’ai en charge mon fils de 8 ans, et ma situation n’évolue pour ne pas dire s’empire. Et oui je vais me retrouver les deux mois de vacances d’été avec 427,00 €uros par moi, même pas le RMI. Parce que j’ai signé ce con de contrat ...Ceux qui sont au RMI sont mieux payé que moi qui travaille. C’ets pas hallucinant ça !!!

    Il est vrai que je vivais mieux en ASS avant de trouver cet emploi. pourquoi ? Car j’avais toutes les aides sociales, restos du coeur, croix rouge, plus 150 e par moi de l’assistante sociale.Maintenant je n’ai que mon maigre salaire plus les frais d’essence, de garderie et touti cuanti ...

    C’est vraiment lamentable cette France, on est déjà dans la merde et on vous enfonce encore plus. Je fais à côté de ça, une VAE pour obtenir un BTS assistante de direction, car j’ai 13 ans d’expérience mais j’ai pas de diplôme alors d’après l’ANPE c’est ça qui coince pour trouver un bon job, et être payé une misère.

    Bref, faites attention à ce que vous signez, renseignez vous à la DDTPE, direction du travail avant de conclure quoi que ce soit.

    Bon courage à tous...

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      J’ai bien relu mon contrat CAV est je confirme j’ai bien une période d essai de 2 semaines et pas un mois.

      Puis je en toute légalité pour raison de santé rompre ce contrat pendant la periode d essai et récuperer mon RMI.
      Merci pour la réponse.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je suis en contrat avenir, mon contrat est de 26h (je suis dans ce qui est sensé être une "association"..), et j’ai effectué des semaines de travail supèrieur à ces dites "26h" = 35h, sans que cela ne me soit stipulé sur papier, au début s’etait pour obtenir des jours de repos (car en 1 ans = 7 jours de congés..), et maintenant ça prend une tournure qui ne me plait guère... !!
    de plus, ai-je le droit de refuser de travailler au-delà de ces 26h .. ?? car vu comment ça se passe, etc.. je n’ai aucune envie de faire plus, je ne m’y sens pas bien, et c’est mon moral qui prend ! surtout qu’il s’avererai que je doive faire au delà de ces horaires, de 35h... et là je sature !!!!!!!!! J’ai appris qu’en donnant ma démission j’etais démissionnaire et que je perdrai mes avantages sociaux ou un possible retour au rmi , et pourtant à l’époque les textes de loi stipulaient de pouvoir revenir à son état avant l’emploi, je n’y comprends rien, et comment refuser ce temps de travail que je me refuse à accepter, comprenait que si je me plaisait dans cette srtucture gagner plus de sous ok, mais là ...
    Merci à vous.

    Répondre à ce message

  • Contrat d’avenir 26 mai 2007 19:25, par ALEXANDRE

    Bonjour,
    J’ai signé un contrat d’avenir de 6 mois.
    Si j’ai bien compris, on peut cumuler le salaire et le rmi pendant 3 mois.
    Seulement, depuis qu j’ai signé le contrat, je ne touche plus le RMI,
    Je voudrais savoir comment faire pour toucher les deux.

    Répondre à ce message

    • Contrat d’avenir 26 mai 2007 19:36, par AC ! 54

      Vous ne pouvez cumuler que le RMI, diminué de 440,86€, autrement dit Zéro€ si vous êtes seul.

      Répondre à ce message

    • Contrat d’avenir 28 mai 2007 10:39

      Vous ne pouvez pas cumuler votre salaire et le RMI pendant les 3 premiers mois parce que le montant du RMI (440,86 euros), c’est à votre employeur, désormais heureux bénéficiare du RMI, qu’il sera versé et ce pendant toute la durée du contrat.

      Pour la même raison vous ne toucherez pas non plus la prime forfaitaire de 150 les 3 derniers mois de votre contrat, votre employeur continuera lui à toucher le montant du RMI (440,86 euros) pendant ces 3 mois et après si vous renouvelez votre contrat.

      C’est dommage qu’on ne vous ait pas expliqué ça à l’Anpe avant la signature du contrat.

      Répondre à ce message

      • BONNE NOUVELLE POUR LES CAV 12 juin 2007 09:43

        Voilà, je me présente, mlle Khouth en Contrat d’avenir en tant qu’aide a la direction dans une peite ecole primaire.
        Je viens d’apprendre par la dame qui s’occupe de moi au CIBC (un organisme pour faire les VAE) qu’une circulaire venait de passer : TOUS LES CAV SERONT RENOUVELES !!!!!!!!!!!!
        Ce ne sera pas juste les aide a l’enfant handicapé, mais tous les autres CAV (aide a la direction, etc....)
        Alors, heureux ????????

        Répondre à ce message

        • BONNE NOUVELLE POUR LES CAV 12 juin 2007 11:02

          ou peut lire cette circulaire sur le net ???
          c’est important pour nous tous

          Répondre à ce message

        • BONNE NOUVELLE POUR LES CAV 12 juin 2007 13:32, par Whitenours

          c’est 1 circulaire de qui ? du ministère de l’éducation nationale ? moi dans mon école des PO on a reçu 1 mail ce matin = objet : renouvellement des contrats aidés CAV : nous vous informons du renouvellement des contrats aidés dédiés à l’assistance administrative des directeurs d’école arrivant à échéance d’ici le 31 décembre 2007.

          Il ne reste plus qu’à attendre l’appel de l’inspection académique à ma directrice !!!!!!

          Répondre à ce message

      • Contrat d’avenir 18 août 2007 14:43, par didinette

        bonjour j’aimerais que l’on m"eclair + sur ce contrat...
        je suis du deprtemant 34 herault

        je voudrais s’avoir si je peut faire ce contrat je suis rmiste je ne touche que 387 euros

        j’ai demander a mon generaliste si elle pouvais me prendre en contrat aidé
        mais le probleme et qu’elle ne peut me prendre que 2 jours par semaines ce qui donnerais que 12h de travail..........
        au pire elle me prendrais a 20h mais degressivement changerais le nombre d’heures( a t’elle le droit) ?
        de plus suis-je toujours dans le dispositif rmi ? puisje cumuler mon taf +le rmi pour compenser ?
        le soucie c que mon generaliste ne me prendra que si en contrepartie il a des aides :(
        si j’ai ce contrat aurrais-je toujours la cmu ?
        merci de vos reponses :)

        Répondre à ce message

        • Contrat d’avenir 18 août 2007 19:41, par AC ! 54

          Un médecin ne peut conclure un Contrat d’avenir car cette possibilité n’est ouverte qu’aux employeurs du secteur non marchand. Par contre, il peut conclure un CI-RMA (Contrat d’insertion Revenu Minimum d’Activité). La durée hebdomadaire minimum est de 20h, il n’y a pas moyen de faire moins (encore heureux !). On est payé au SMIC, ce qui fait autour de 580€ net par mois et c’est l’employeur qui empoche le RMI complet : 440,86 €, car à lui on ne lui déduit rien pour le logement... On perd une part importante de l’allocation logement car, contrairement au RMI, le salaire est pris en compte dans les ressources. Conclusion, restez tranquillement chez vous, n’allez pas bosser pour des clopinettes chez un médecin fauché qui ne peut payer un salaire décent.

          Répondre à ce message

          • Contrat d’avenir 18 août 2007 22:38, par didinette

            tout d’abord merci de m’avoir repondu ;)
            le soucie c que jv oudrais bien travailé :( mais le probleme c que mon généraliste me prendrais qu si il a une aide derriere... s’avais vous qu"elle aide il pourrais avoir si il me prendrais et ou je pourrais cumuler mon taf + mon rmi
            car je suis completement perdu.....

            Répondre à ce message

            • Contrat d’avenir 19 août 2007 14:54, par AC ! 54

              Le Contrat Initiative Emploi est le seul contrat aidé accessible à un médecin, qui permette le cumul du salaire et du RMI. Comme vous avez pu le lire dans l’article qui lui est consacré sur ce site, un horaire de moins de 20 h n’est possible qu’en cas de difficultés d’insertion particulières. Demandez à votre généraliste de se renseigner à l’ANPE.

              Répondre à ce message

              • Contrat d’avenir 19 août 2007 15:11, par didinette

                je vous remercie vraiment de me répondre j’apprecie bcp ;)
                je suis totalement perdu et je me renseigne sur tout les contrats possible aider
                car je pars du principe que je suis d’accord qu’il veuille une aide mais il faut que moi aussi je ne sois pas perdante ;)
                car vue comme je le diser je suis au rmi (cmu et aide logement....)c un tremplin pour moi vue que j’ai deja pas mal de probleme de santé :(
                donc mon objectif rechercher et aussi que je ne perds pas ses droit connexes ;)

                je vous remercie je pense aussi que je vais en parler a mon assistante sociale ;)
                Merci.

                Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 20 août 2007 13:53, par Jouve

    en CA depuis 9 mois je me retrouve avec de gros souccis financiers et ne peut plus assurer les frais de garde de mon enfant, ayant des heures très étalées sur la journée.
    Je n’ai toujours pas bénéficier d’une formation.
    Je souhaite démissioner, comment faire ?
    arrêtons cet esclavage moderne Merci

    Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 20 août 2007 14:03, par didinette

      tout compte fait moi ça me fait peur au final tout c’est contrat ou visiblement on ce fait exploiter comme des m****....
      mais le soucie c que le rmi ça va aller un temps pour moi ;comme je l’avais dis hier j’ai demander des renseignement a mon as j’en serais + demain
      bon courage a tous :)

      Répondre à ce message

      • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 21 août 2007 10:24, par didinette

        bonjour a tous comme promis je viens donner des nouvelle de mon cas
        j’ai telephoner a la cli de mon departement(34)
        le rma chez moi est passer a 30h
        donc je ne peut pas en faire un etant donner que mon medecin ne prends que 12hpar semaine
        la,cli ma dit que si il ne prendrais que un jeune par rapport au aide et pas par rapport de mes competence en + que j’ai pour ce metier etait honteu
        et que visiblement son objectif a lui c pas la competences mais les aides...

        je suis vraiment démoraliser.........
        mais vraiment etonner que la personne de la cli etait de mon coter lol

        merci a vous pour vos reponses en tout cas ;)
        je vais donc postuler chez d’autre medecin :)

        Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 22 août 2007 14:40, par AC ! 54

      Attention Jouve, si vous démissionnez vous perdrez vos droits aux allocations chômage. Il vaut mieux faire en sorte que l’employeur vous licencie.

      Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 21 septembre 2007 09:23, par D.A

    Bonjour !
    Je suis en CA.
    Durans ce contrat je me suis fait insulter par le chef d’atelier.
    Je voudrais savoir qu’elle suite à donner à cela.

    En vous remerciant.

    Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 21 septembre 2007 12:42, par Monique AC ! 61

      Quelles suites ?
      Il faut évidemment ne pas laisser cela en l’état, cela l’encouragerait à recommencer avec vous ou avec d’autres.
      En avez-vous discuté avec vos collègues de travail (même s’ils ne sont pas en CA, ils sont soumis à la même hiérarchie et aux mêmes conditions de travail) ? Voyez avec eux quel type d’action collective serait possible pour dissuader le chef de recommencer (occupation de son bureau, demande d’excuses publiques, débrayage, etc...).

      Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 13 mars 2008 14:54, par sosso 50

    Bonjour,

    J’ai une question concernant le Contrat d’Avenir et là aussi, on ne peut pas faire ce que l’on veut.

    J’ai signé pour un CAV en oct 2006 pour une période de 9 mois puis renouvellement de 12 mois (donc jusqu’au 30/6/08) dans une école en EVS.
    Comme je veux continuer à trouver autre chose, on est très limité pour changer de job :
    1) D’accord on a 7 jours de préavis mais bon, ça dépend si on nous met ou pas les bâtons dans les roues.
    2) Il faut que ce soit un CDI (presque introuvable) ou un CDD qui dépasse l’échéance de mon CAV.
    Pas facile. Je suis dans la Manche et je dois rechercher sur la RP si je veux bosser. Quand je vois les annonces, c’est toujours de l’intérim, ou une partie interim, suivi d’un CDD avec (hum hum) peut être un CDI.
    Franchement, y en a marre. Pas moyen de se dépétrer de ce contrat et puis y en a marre aussi de la précarité.
    Fin juin, si je ne retrouve rien, que vais je toucher ? Si on veut me prolonger mon CAV, je voudrais le refuser et partir pour autre chose mais quoi ? J’en ai assez. Ca fait plus de 10 ans que je fais la dépanneuse et que y pas moyen d’avoir un CDI. J’en ai assez. J’approche la quarantaine et franchement je ne peux rien construire au niveau vie personnelle. C’est vraiment affligeant.
    Quelle horreur.

    Que veux notre gouvernement, éliminez les gens par des suicides ou des gens en maladie continue ? Quel pays !!!

    Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 29 mars 2008 15:19, par dtylerdurden

    Bonjour
    c’est par hasard que je suis tombé sur ce site. J’ai été Contrat d’Avenir (EVS) d’octobre 2006 à septembre 2007. Je n’ai jamais perçu la moindre prime de retour à l’emploi de la CAF, j’ai galéré en travaillant 31 heures semaines payées 26 pour cause de vacances scolaires. Et je m’aperçois que tout cela était peut-être illégal... Quelqu’un pourrait-il m’aider à comprendre où je me suis fait enfer ???

    Merci beaucoup
    kevindecroo1@aol.com

    Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 29 mars 2008 16:07, par AC ! 54

      Pour percevoir la prime de retour à l’emploi, il faut être allocataire des minima sociaux. Si c’est votre cas, il n’est pas trop tard pour faire une réclamation auprès de votre CAF.
      Pour les heures complémentaires, vous pouvez saisir le Conseil des Prud’hommes.

      Répondre à ce message

  • Bonjour à toutes et à tous,

    Je viens me renseigner ici pour mon père qui a signé début Janvier 2008 un contrat avenir.
    Donc depuis janvier, il touchait en plus de son salaire un complément de l’assedic d’environ 150 euros.

    Or, il vient de recevoir un courrier de l’Assedic lui demandant le remboursement de ce qui lui a été versé depuis janvier !

    est-ce normal ? pourquoi lui demande-t-on de rembourser ce complément ?

    merci d’avance pour votre aide et vos réponses !

    Répondre à ce message

    • Besoin d’un renseignement ! merci d’avance 21 mai 2008 03:21, par nadia

      bonjour, je viens de signer un contrat d’avenir il y a 2 jours et je voudrais savoir si je continuerais a percevoir mon rmi pendant les mois qui suivent et est-ce que j’aurais droit a la prime de 1000 euros au bout du 4e mois ? J’ai lu beaucoup de messages de personne disant qu’ils ne percevaient plus leur allocation après la signature du contrat d’avenir est-ce vrai pour tous le monde sachant que j’ai signé mon contrat le 19 mai 2008 ? Ma conseillère au conseil général du tarn dans le 81 m’a dit que j’aurais droit au rmi durant mon contrat et à la prime de 1000 euros, mais quand je lis tous ces messages je m’inquiète !!! Parce que je ne vois pas l’intérêt d’avoir signer ce contrat si c’est pour que mon rmi soit verser à mon employeur ! Lui, bénéficie de toutes les aides pendant que moi de mon côté je perds beaucoup. Autant signer un contrat normal je pense ! En plus de ça, j’ai lu également que les contrat d’avenir devait comporter 20h de travail minimum alors que mon contrat est de 17h30 par semaine, est-ce normal ??? Pouvez-vous me répondre s’il vous plait, j’ai besoin d’être éclairer sur toutes les questions que je me pose ? Me contacter par e-mail svp : nadia.att@hotmail.fr
      Merci à tous.

      Répondre à ce message

      • Besoin d’un renseignement ! merci d’avance 21 mai 2008 20:37, par Isa76

        Je rêve !!

        Un Contrat Avenir de 17 h 30 !!

        Un Contrat Avenir c’est 26 h par semaine, ni plus ni moins.

        Non, on ne cumule pas avec le RMI. Puisque le RMI est versé à l’employeur qui vous le reverse inclus dans votre salaire.

        Vous avez signé avec quel type d’employeur ?? Education Nationale, association....

        Avez-vous signé la convention Anpe qui va avec ??

        Vous avez un mois de période d’essai, que vous pouvez rompre. Renseignez-vous, ou si quelqu’un ici peut vous renseigner beaucoup mieux que moi, d’abord sur la validité de ce contrat (ce dont je doute fort), et sur vos droits après rupture de la période d’essai, au pire vous devriez retrouver votre RMI.

        Bon courage

        Répondre à ce message

      • Besoin d’un renseignement ! merci d’avance 21 mai 2008 20:47, par Isa76

        Si votre RMI était supérieur à 447 Euros, vous percevrez la différence entre son montant et les 447 Euros, c’est tout.

        Dans certains cas, la durée de travail est au minimum 20 h mais sûrement pas 17 h 30.

        Répondre à ce message

      • Le RMI est diminué du montant du RMI de base. La prime de 1000 € est due, quelque soit l’employeur. à condition que le contrat fasse au moins 78 H par mois.

        Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 8 juin 2008 12:48, par barbara

    Je vous sollicite car je suis actuellement dans une situation particulière.

    Depuis le 15 mai 2008 je travaille dans une association de Draguignan, la ville où je réside. Le directeur de cette association m’a fait un contrat d’avenir de six mois en tant qu’agent administratif au sein de la structure "association de services à la personne".

    Il y a quelques jours, il m’a annoncé qu’il comptait ouvrir une antenne dans une petite commune située à une dizaine de kilomètres, et qu’il projetait de m’y employer.
    Cependant, n’étant pas titulaire du permis de conduire, j’ai eu comme condition de le passer dans les plus brefs délais , si je voulais obtenir ce contrat de travail.

    Jusqu’à présent, je percevais l’allocation de soutien familial, ainsi que l’allocation de parent isolé (je vis seule avec ma fille). Etant employée en contrat d’avenir à 26 heures hebdomadaires, la caf me suspend le versement de l’allocation de parent isolé, et il ne me reste plus que l’allocation de soutien familial (84,60€) et mon salaire (environ 750€). Il me sera donc impossible de payer le permis de conduire qui me donnerait enfin la possibilité d’obtenir un emploi stable.

    Je me tourne donc vers vous dans l’espoir de trouver une issue favorable à cette situation, car apparemment, je ne remplis pas les conditions requises pour bénéficier d’une aide de l’anpe ou de l’assedic.

    Je vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à ma requête, et vous prie d’accepter mes salutations distinguées.

    Email : barbara.prevost@hotmail.fr


    Centralisez tous vos comptes mails dans Hotmail ! Créez un compte Hotmail, c’est gratuit ! Aucun message sélectionné
    Cliquez sur un message pour l’afficher dans le volet de lecture. Les pièces jointes, les images et les liens envoyés par des expéditeurs inconnus sont bloqués pour des raisons de confidentialité et de sécurité.

    Pour afficher les messages automatiquement lorsque vous sélectionnez un dossier, modifiez les paramètres du volet de lecture.
    1 message sélectionné
    Autoriser | Bloquer

    Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 8 juin 2008 19:27, par Isa76

      Le contrat de travail est signé ? la convention aussi ?

      Quel lieu de travail est indiqué sur le contrat ? est-il spécifié que vous pouvez être susceptible de travailler ailleurs. Y’a-t-il une clause de mobilité ?

      Vous êtes en période d’essai qu’il peut rompre effectivement.

      Mais il rêve s’il pense que vous pourrez passer votre permis "rapidement" avant la fin de la période d’essai. N’importe quoi.

      Et s’il rompt la période d’essai à cause de votre problème de mobilité dont il n’a jamais été question à la signature de votre contrat, n’hésitez pas à consulter les Prud’Hommes.

      Ne vous laissez pas intimider et contactez votre référent social.

      Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 8 juin 2008 19:36, par monique AC ! 61

      Ce contrat d’avenir d’agent administratif n’est pas très catholique : votre boulot est-il un emploi permanent ou non ? Si oui, vous pouvez faire requalifier votre CDD (même si c’est un CA) en CDI.
      Quant au financement du permis, puisqu’il doit servir à votre employeur, c’est à lui de le financer, d’autant qu’une formation est prévue pour les personnes embauchées en CA.

      Répondre à ce message

      • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 8 juin 2008 20:39, par Isa76

        Le permis de conduire comme formation en CA n’est possible que sous certaines conditions strictes.

        A savoir s’il est directement lié au projet professionnel du salarié : chauffeur livreur, ambulancier, routier etc. Le projet doit être validé par plusieurs commissions (Afpa, Département...).

        Dans le cas de ce contrat d’agent administratif, il faut que l’employeur pérennise l’emploi à la suite du CA pour que le permis de conduire soit accepté dans le cadre de la formation. Et que le permis soit un élément indispensable dudit emploi (déplacements dans le cadre de l’emploi) et non pas seulement servir à aller de son domicile à son lieu de travail.

        Dix kilomètres, un scooter peut très bien les parcourir. Car il n’y a pas que l’automobile comme moyen de transport.

        La formation en CA sert à un projet professionnel précis, en aucun cas à résoudre le problème de la mobilité des salariés.

        Je connais bien le sujet, chantier d’insertion, action d’aide à la mobilité des bénéficiaires des minima sociaux. Je vois ça tous les jours.

        Répondre à ce message

        • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 9 juin 2008 15:32, par Monique AC ! 61

          Pourquoi demander des autorisations multiples alors que le principe devrait être simple : le patron est demandeur de formation pour une salariée, il paie.
          C’était le principe qui s’appliquait naguère. Maintenant, on en est à payer le patron pour travailler : le CA, ce n’est rien d’autre que payer le patron avec ses allocs.

          Répondre à ce message

          • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 9 juin 2008 19:08, par Isa76

            Vous prêchez une convaincue !

            Payer le patron avec ses allocs, c’est aberrant mais que dire des EMT et APR !! j’entends parler que de ça maintenant tout autour de moi. Pourquoi embaucher puisqu’on le paie pour supprimer un demandeur d’emploi des statistiques.

            Les CA n’ont même plus la cote, d’ailleurs on oblige les bénéficiaires du RMI à prendre des CAE, ce qui les fait sortir du dispositif et leur fait perdre un à un les droits connexes, les rendant encore plus pauvres qu’ils ne l’étaient avant de signer le contrat.

            Le seul emploi que l’on me propose, c’est téléconseiller en centre d’appels, et qu’on me forcera bien à accepter un jour ou l’autre. Quant aux exigences des offres d’emploi, n’en parlons même pas !

            Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 24 juin 2008 16:18, par gaetan

    Je suis en contrat d’avenir ,il est vrai que nous fessons 26heures par semaine pour 761euro.... mes en dehors nous devons OBLIGATOIREMENT effectuer des missions ( EMT = stage d’une semaine en entreprise en 35heure sans être plus payer,faire des formations match/Francais que je fais actuellement,droit du travail et d’autre formation a nous degouté).

    Arrêter = Viré
    Pas remplir les ojectif = non renouveller
    les remplirs = On garanti pas pour autant un renouvellement . :-(

    Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 30 janvier 2009 15:38, par Cat

    Bonjour,
    Bénéficiaire de l’ASS, on me propose un contrat d’avenir de 26 h pour un poste Administratif auprès d’un directeur d’école maternelle.
    Pourais-je encore bénéficier d’une partie de l’ASS ? Ais je droit à des primes ?
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 3 février 2009 17:34, par Fanette

      Bonsoir, je suis actuellement moi aussi en CA auprés d’un Lycée collége de la Haute Loire, je fais 28h par semaine, mais en fait je n’en fais que 26, chaque vacances scolaire, je dois effectuer 8h de permanence, j’ai été au départ embauché pour l’intendance, a savoir travailler en binôme avec le chef de cuisine, pour l’élaboration des menus, la préparations des commandes, et la gestion du stock, il faut savoir que moi, on m’a dit que ce n’était que pour un an, car il était probable que je ne serais pas renouvelé suite à un problème de budget, depuis le mois de septembre je me bat pour que mes qualificatons soient reconnus, mais aprés renseignement je n’aurais comme référence, qu’un statut d’employé administratif, alors est ce que cela vaut la peine 806.76€ par mois, pour ce statut là, sachant que je n’aurais peut être droit à rien en sortant de là, et que je me retrouverais toujours dans la même situation, à savoir la précarité.

      Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 25 février 2009 18:15, par CeNeTist

    Un grand merci , pour cet info , lors d’un entretient pour un contrat Ca , cela m’a permis de ne pas tomber dans le piège .

    comme je dit " Le savoir ne vaut que s’il est partagé par tous "

    bien amicalement

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    J’ai 45 ans, seule avec 4 enfants scolarisés à charge(8,10,14,16 ans).

    Seul revenu :
    allocation familiale 538,30€ ;allocation de logement 175,73€ ;allocation de soutien familial 348,53€ ;complement familial 161,29€ ;r.m.i 90,04€soit un total 1314,79€.

    J’ai le droit à :
    La bourse nationale pour le college et lycèe et à la bourse deprtementale pour le college.Bourse pour la rentrèe scolaire.Prime de Noèl.Aide pour sports extra scolaires des enfants.Exonerations taxes d’habitations.Pas des impòts. Droit au.C.M.U.

    J’ai eu un proposition de contrat d’avenir à parit de fin avril 09 pendant 1 an(2 x 6 mois), 26 h par semaine au smic horaire.

    Si j’accepte es ce que je vais perdre les allocations ?Les quelles ?
    Il me semble que pendant 3 mois ils sont cumulables, mais après.. ?
    Si je serais malade es ce que je perceverais que le 50% du smic, comme j’ai compri dans votre article ?
    Après 1 an si je ne retrouve pas 1 autre travail es ce que je pourrai avoir ancore les mème droits que avant si ma situation reste la mème ?

    Jusqu’à maintenant j’ètais suivie par 1 assistente sociale qui dit rester ma referente, mais elle m’envoierais vers le SEDIS.

    Si je n’accepte pas le contrat d’avenir es ce que j’aurai des "contre" à ètre inscrite à cet organisme ?

    J’ai envie de pariciper à des formations pour m’ensortir, mais je ne voudrais pas ètre penalisée financiariament, vu que je peux compter que sur moi mème pour l’avenir de mes enfants.

    400€ part chaque mois pour régler les dettes laissé par leur père depuis qu’il a abandonné le toit familial, donc ça ne me reste pas beaucoup pour faire face aux depenses de la vie quotidienne.

    Merci d’avance pour m’aider à ne faire pas es faux pas !

    Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 29 mars 2009 12:25, par Isa76

      Déjà si vous avez autant de dettes, renseignez-vous auprès de la Banque de France.

      Un Contrat Avenir c’est 770 Euros net mensuel, 800 si vous êtes dans le secteur public.

      Non cumulable avec le RMI. Vous toucherez un différentiel entre votre RMI complet et la somme de 454 Euros qui ira subentionner votre salaires.

      Je ne suis pas experte en allocations familiales, mais il me semble que ces prestations sont fixes et ne bougent pas de montant selon qu’on travaille ou pas.

      Les bourses d’études, demandez à votre assistante sociale ou à celle des établissements scolaires.

      L’Apl est recalculé, mais je ne suis pas experte non plus.

      Vous gardez les droits connexes du RMI (CMU complète, exonération taxe habitaton et redevance télévisuelle etc).

      N’hésitez pas à faire vos comptes et à comparer les deux situations, l’actuelle et si vous acceptez le contrat.

      Le but n’est pas que vous galériez encore plus.

      Bon courage

      Répondre à ce message

      • Merci beaucoup Isa76 pour vos rensignements trés utiles surtout à propos des dettes auprès de la banques de France.Je n’avais jamais pensé à ça.
        Vous pensè que vu ma situation familiale et financiaire ils pourrons peut ètre annuler ou diminuer la somme ?

        Pour les allocations j’étais à la Caf et effectivement temps que j’aurai des enfants scolarisès à charges jusqu’à 21 ans ça ne changera rien, ça diminuera par rapport aux nombre des enfants restants à ma charge et pour le complement familiale ça dependra de combien je gagne, mais jusqu’a 33000E c’est bon..donc je suis ancore loin..

        Je me suis renseignè aussi auprès des impòts et pour ètre imposés je devrait gagner + de 20/30.000€ parce que j’ai 4 part et demi.

        Si j’accepte c’est surement 1 effort avec les quatre enfants à gerer, mais dejà c’est interssante voir que je ne devrait ètre perdente économiquement.

        Je me demamde toujours si par contre ètre inscrit au Cedis et avoir 1 contrat d’avenir ne me penalise aux yeux des eventuels empleuersfutures.

        Je m’explique mieux : jusq’à maintenant j’ai abandoné ma carrière pour la famille, si je cherche en travail toute seule les employeurs comprendrons les raisons pour les quelles je ne suis pas resté active dans le monde du travail.
        Si par contre je passe par des organismes type Cedis on dirait que je ne suis pas arrivè à trouver un travail seule ou que j’étais refusée.

        Pourrez vous m’aider à ne pas faire des faux pas.
        J’ai envie de m’ensortir et il me semble le beau moment, mais c’est la prémière proposition que j’ai eu suiite à des stages informatiques qui m’ont dejà beaucoup aidé à me retrouver.
        Depuis qu’ils snt terminés je replongè dans l’abulemie etc...

        Répondre à ce message

        • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 1er avril 2009 20:03, par Isa76

          Je ne peux pas vous dire si votre dossier de surendettement sera accepté, c’est la commission de surendettement qui décide.

          Mais vous ne risquez rien à déposer un dossier. C’est assez costaud à remplir, faites-vous aider par une assistante sociale ou par quelqu’un qui a l’habitude de la paperasse lourde.

          Il faut motiver votre demande en mettant en avant votre bonne foi, vous voulez bien toujours régler vos dettes mais vos revenus vous ne le permettent plus alors vous demandez à établir un plan de remboursement plus allégé.

          Quand le dossier est accepté, normalement vous avez droit à un an de "gel". C’est-à-dire que vous arrêtez de règler vos créanciers pendant un an, les dettes sont gelées. Vous refaites une demande un an après, et vous devez avoir encore droit à un an de "gel". Ensuite, la Banque de France établit un plan de remboursement sur plusieurs années, la condition est de ne surtout pas rater un seul versement sinon le plan s’annule.

          Voilà pour le principe. Mais il faut que vos créanciers soient tous d’accord. Le secrétariat de la commission de surendettement vous donnera la marche à suivre et vous aurez un conseiller pour vous aider.

          Si vous avez perdu de vue le monde du travail depuis longtemps, n’hésitez surtout pas à passer par le Cedis, association d’insertion ou chantier d’insertion. C’est une transition entre votre inactivité prolongée et la reprise d’un véritable emploi dans une entreprise où l’on ne s’arrêtera pas sur vos problèmes personnels.

          Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 29 mars 2009 23:58, par yan

      Le RMI ne sera plus versé, dans la mesure où il n’y a pas le cumul habituel dans le cas du contrat d’avenir. Dès le premier mois, il y a déduction du RMI d’un montant égal au RMI de base. Vous ne pourrez plus percevoir le RMI, puisque le montant versé actuellement est inférieur au RMI de base.

      Par contre, tant que vous restez dans le dispositif RMI, ce qui est le cas en général en contrat d’avenir, vous continuez à bénéficier de la neutralisation des ressources pour le calcul de l’aide au logement.

      En cas de maladie, vous percevrez les indemnités journalières de sécurité sociale, plus un montant forfaitaire de RMI.

      Sauf changement, il n’y a pas de prime de Noël si le RMI n’est plus versé.

      Mais au 1.6.2009, le RMI sera remplacé par le RSA.

      Répondre à ce message

      • A vous aussi Yan un grand merci pour votre écoute.

        Je comprend bien que l’rmi ne sera + versé mais c’est bien que les avantages restes les mèmes(tax habitations, aide au logement etc.)à part la prime de Noèl.

        Il me semble que économiquement, vu que en general les allocations ne partent pas, ça devrait ètre avantageux pour moi.

        Reste bien à reflechir si j’arriverai à tenir le rythme seule avec les enfants, mais je vois que si je ne suis pas occupé en dehors de la famille et de la maison je n’arriverai pas à me remettre du shock causè par la separation du père des enfants qui aprés trois ans de distance revient à l’attack, je crois, seulement pour problems personnelles...rien de vrai et sincers.

        Je suis ancore sous son emprise c’est un grand perver narcisic donc un trés fort manipulateur et si moi je ne trouve pas un interet il risque de me faire ancore beaucoup de mal....

        c’est pour ça que je ne regarde pas trop le benefice économique mais le fait de me reconstruire
        après de années de violence phisique,mais surtout psychique !

        Répondre à ce message

        • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 1er avril 2009 20:06, par Isa76

          Je m’étonne qu’avec vos enfants vous ayez si peu de RMI.

          Une chose que vous ignorez peut-être mais vous avez droit à un soutien psychologique gratuit (pris en charge par l’Utas) si vous le désirez dans le cadre de votre contrat d’insertion. Parlez-en à votre assistante sociale.

          Bon courage,

          Cordialement

          Répondre à ce message

          • Bonsoir Isa76 et merci pour l’encouragement !

            Il m’a été expliqué que la somme des allocations que je réçois est calculé pour définire l’RMI, c’est pour ça que ce n’est pas beaucoup, mais c’est utile pour avoir les avantages d’un rmiste.

            Pour ce que concerne l’aide psycologique, c’était justement l’assistente sociale que me l’avait conseillé il y a longtemps, à cause de la prise du poid suite aux evenements très graves causès par le papa des enfants quand nous étions ancore ensemble mème s’il n’était presque jamais à la maison...

            Et grace aux dérnières stages d’informatique aprés + que 3 ans de souffrance, la psycologue m’avais dit qu’on pouvait ce voir moin souvent que 1 x par sémaine et que je començait à m’en sortir...mais le fait que le papa des enfants s’est permi de venir sonner à ma porte m’a complétement bouleversé (la peur à fait que je n’ai pas eu le courage de lui dire de s’en aller autrement j’aurai appellé la police)et j’ai compri que je ne suis pas ancore sorti completement de son emprise...et j’ai besoin ancore d’aide.

            ça fais + que 1 an que je ne lui parle +.
            C’est ma façon de me proteger.
            Mais les enfants parlent à ma place et ça ce n’est pas bien pour eux non+, mème ils ont compri comme il sais mentir en continuation.....

            C’est pour ça que j’aimerai accepter la proposition de travail/formation avec ca pour avoir
            une occupation intellectuelle, un but en dehors des enfants et maison pour me reactiver et me renforcer et ètre prète vis à vis des ses attaks imprevisibles...

            C’est vraiment touchant votre sensibilité, mème si le forum ce serait sur le contrat d’avenir, vous avez bien compri mon problem !

            Je crois que me ferait du bien aller sur un forum sur la perversion narcisique, sur la manipulation et l’harcellement moral au quotidièn aprés avoir ètait éclairé sur les "questions techniques" du CA.

            Juste une autre question :"Vous croiez que j’aurai toujours l’aide juridique avec le CA ?"
            Parce que si vraiment je n’arriverai pas à lui faire mantenir les distances en + qu’il ne contribu pas pour les enfants, peut étre il faudra que je repasse par la loi, mème si lui il ne respecte rien.

            Répondre à ce message

            • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 2 avril 2009 19:15, par Isa76

              Avec le contrat avenir, vous restez dans le dispositif RMI et donc vous gardez tout ce qui va avec le RMI y compris l’aide juridictionnelle.

              Avec ce contrat, vous allez reprendre doucement contact avec le monde du travail, le Cedis vous aidera à trouver une structure adaptée. On évite l’Education Nationale et le reste de la fonction publique. Et vous continuerez votre formation.

              Bon courage

              Répondre à ce message

  • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 22 avril 2009 19:31, par jimMy

    bonjour , je suis en contrat avenir , et cela se passe tres tres mal , je voudrais y mettre fin tout en gardant mes droits ( eventuellement : chomage ) ou bien rmi , donc je disposais avant de signer ce contrat , comment puis-je faire ?? d’apres ce que j’ai pu lire je n’ai pas grand choix ... pourtant je ne suis jamais payer a temps , je suis traité comme un moins que rien , aucune reconnaissance pour les efforts que je fait ... je suis grandement demotivé .... je pensais pouvoir faire une sorte de rupture d’un commun accord , est-ce possible ??? cela me permettra t’il de grader mes droits ??? quelq’un a forcer le cadenas qui garde mon casier , un casier etant privé que puis-je faire ? je soupçonne une personne travailant sur place avec qui j’ai des rapports litigieux !!! ma patronne ne respecte pas sa part du contrat en ne me versant pas ma paye a date fixe , est-ce une raison valable pour mettre fin a un contrat avenir ?

    Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 23 avril 2009 07:31, par Isa76

      Encore une fois, ne confondez pas le type de votre contrat de travail avec vos conditions de travail. Vous seriez en contrat classique, vous auriez les mêmes soucis.

      - Pas payer à temps. Quand ? le 5 du mois suivant (ce qui est légal), le 15 du mois suivant, le 30 du mois en cours ?

      - Aucune reconnaissance. Qu’espériez-vous ? vous êtes en emploi, pas à l’école élémentaire. Les employeurs font rarement des compliments.

      - Votre patronne ne respecte pas sa part. Comment ? et quelle part ?

      Vos recours : l’inspection du travail, les Prud’Hommes, votre référent.

      Rupture du contrat :

      - à l’amiable, n’y comptez pas, l’employeur n’est pas obligé,

      - démission,

      - autre contrat de travail de minimum six mois,

      - abandon de poste = démission, si notifié sur la feuille Assedic.

      Et encore une fois, ce n’est pas votre Contrat Avenir qui génère vos mauvaises conditions de travail, mais les personnes qui vous emploient.

      Répondre à ce message

    • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 23 avril 2009 07:37, par Isa76

      "L’employeur ne fait pas sa part parce qu’il ne vire pas le salaire à date fixe. Est-ce un motif de rupture de contrat ?"

      Non, ce n’est pas un motif !

      Parce qu’un employeur ce n’est pas la Caf, ni une administration qui vous verse vos prestations à date fixe.

      Un employeur a un laps de temps légal pour verser les salaires. Pour votre information, les agences d’intérim peuvent pousser les choses jusqu’au 15 du mois suivant.

      Non, mais j’hallucine.

      Répondre à ce message

      • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 23 avril 2009 14:31, par jimMy

        je devrais etre payer tout les 10 du mois , et depuis 6 mois , je suis payer au minimum 10 jours plus tard .... si c’etait le seul soucis , cela passerait encore , mais la qualité de mon travail est sans arret remis en question , tout est toujours ma faute , 10 autres employés sont partis , cependant soit ils etaient en cdd soit il avait signer seulement pour 6 mois ... mon contrat est pour 1 an , j’ai encore jusqu’a septembre prochain .... je vais craquer .... j’ai eu un litige avec un ami de la patronne , et hier j’ai retrouvé un morceaux de cles cassé dans le cadenas qui protège mon casier ....lorsque j’en ai infomé ma patronne elle a soupiré ??? genre : encore des problemes !!! a chaque fois que je suis concerné , elle se detourne .... elle cherche toujours le moindre pretexte pour me ridiculiser ....
        depuis 7 mois , je suis insulté regulierement par ( cet ami de ma patronne ) au debut , je le vouvoyait et je le respectait , mais depuis quelques semaines , je ne tient plus et je lui repond ... mais ca ne peut plus durer ...

        je veut mettre fin a ce contrat ....

        Répondre à ce message

        • Attention ! Danger ! Contrat d’Avenir ! 23 avril 2009 16:42, par Hurrieh

          Ils ne peuvent pas plus vous virer que vous pouvez démissionner sans risque.
          Apprenez à mordre (c’est une image !) et répondez du tac au tac.
          Constituez aussi un dossier de leur harcèlement (journal quotidien : notez toutes les remarques désagréables avec noms et heures ; témoignages de collègues ou témoins extérieurs) qui pourra vous servir si vous décidez d’engager une procédure pour harcèlement moral.

          Répondre à ce message

Répondre à cet article